PRESIDENTIELLE 2015: LA FRANCE N'A PAS DE CANDIDAT. DÉCLARE CHARLES MALINAS

Publié le par TAKA PARLER

CHARLES MALINAS
CHARLES MALINAS

L’ambassadeur de France en Centrafrique, Charles Malinas, a déclaré au cours d'une interview exclusive accordée à RNL ce jeudi matin, que la France n'a pas de candidat pour la présidentielle du 27 décembre 2015. Une réaction qui fait suite aux rumeurs selon lesquelles le futur président de la République Centrafricaine serait déjà choisi par la France et que le processus électoral en cours n'est qu'une mascarade.

« Je veux m'exprimer en faux avec la plus grande vigueur et la plus grande fermeté contre ces bruits, ces rumeurs ou ces déclarations qui sont parfois utilisées par certains candidats contre d'autres candidats. La France n'a pas de candidats, je dirais même que la communauté internationale n'a pas de candidats », a déclaré le diplomate français.

Il précise également que « le candidat ou la candidate, c'est celui ou celle qui va gagner l'élection. Quelque soit la personne qui gagnera les élections, aucun candidat ne peut dire qu'il est le candidat de la France, il n'y en a pas. La France, comme la communauté internationale, soutiendra celui qui gagnera pour qu'il puisse travailler au mieux pour le bien de la Centrafrique ».

Dans cette dynamique de reconstruction de la République Centrafricaine, Charles Malinas ajoute « qu'il y' a tellement de travail à faire qu'il faut que la communauté internationale, et la France en particulier, continuent d'être là pour aider la Centrafrique à continuer de sortir de l'ornière, à se redresser, à reconstruire l’État, la justice, l'éducation, la santé, l'économie... ».

Même si beaucoup de choses doivent être mises en œuvre pour relever le pays de la situation chaotique dans laquelle il se trouve, la France, conclu Charles Malinas, « ne laissera pas tomber la Centrafrique ».

Les élections, présidentielle et législatives, selon le chronogramme électoral arrêté par l'Autorité Nationale des Élections (ANE), auront lieu le dimanche 27 décembre 2015.

RADIO NDEKE LUKA

Publié dans Election

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ZINGO 25/12/2015 20:02

Monsieur l'Ambassadeur, il faut défendre les intérêts de la France en faisant respecter les Accords du 13 Août 1960 , notamment ceux relatifs aux Produits Stratégiques que les faux Centrafricains comme Dame SAPPOT SAMBA PANZA ( camerounaise) ne respectent pas; Vous faites bien votre travail. La France et la RCA sont liés.

beldo r.sidney 25/12/2015 07:13

Led eni de LA rca periron a jamais....