CENTRAFRIQUE: PREMIERS SIGNES D'UNE REPRISE ECONOMIQUE SELON LA BEAC

Publié le par TAKA PARLER

CENTRAFRIQUE: PREMIERS SIGNES D'UNE REPRISE ECONOMIQUE SELON LA BEAC

L’économie centrafricaine a cru de 4,9% en 2015 selon un chiffre annoncé par le vice-gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (BCEAC) mardi à la radio centrafricaine, rapporte Reuters le lendemain. Si le chiffre se confirme, ce serait son plus haut depuis 2004.

L’économie centrafricaine, après s’être effondrée de -36 % en 2013 dans le sillage de la chute de l’ancien président François Bozizé en mars de cette année et du conflit qui s’en est suivi, montre des premiers signes de reprises.

Le vice-gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale, Tahir Hamid Nguilin dans une intervention radiophonique reprise par Reuters, indique que la croissance du PIB centrafricain a cru de +4,9 % en 2015, après s’être stabilisé en 2014 à +1 % en 2014.

« Tous les secteurs de l’économie ont repris », a-t-il indiqué, sans toutefois détailler leur contribution respective à cette relance. Tahir Hamid Nguilin était présent à Bangui mercredi où il a été décoré par la présidente sortante Catherine Samba-Panza, moins d’un mois avant la fin de son mandat, a-t-il indiqué sur son compte Twitter.

Contactée par Jeune Afrique, la direction de la BEAC à Bangui n’a pas pu être jointe pour préciser les ressorts de la reprise économique. Le PIB de la République centrafricaine s’établissait à 1,7 milliard de dollars en 2014, selon un chiffre de la Banque mondiale.

JA

Publié dans ECONOMIE

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

kabba 17/03/2016 11:15

Catherine SAMBA P. doit partir la tête basse que de tenter de nous faire inoculer tant de cyanure du style j'ai drtoit de placer ma fille ambassadrice, j'ai droit de voler les dons Angolais, je me moque de vous en disant que l'économie a reprise avec des cultivateurs, des artisans et commerçants terrés comme des bêtes de somme dans la brousse et sur le tarmac de M'Poko, qu'elle dégage cette monteuse rapidement et surtout ne lui tendez plus Mmes & Mrs les journalistes les micros, son autre objectif est d'ourdir un complot pour le pays s'embrase pour exemple, la stupide captation du chef rebel non combattant et conseiller de CSP. de qui cette dame se fout - elle la gueule ?
Il est temps qu'elle dégage en paix après avoir tout échouer et compliquer la situation politico sécuritaire dans notre pays. C'est ça les Bi nationaux....................................