Alerte info [Ambassade de Centrafrique à Bruxelles] l'autopsie du corps de Mme Rébecca Rachel Ande enfin dévoilée par les autorités belges.

Publié le par TAKA PARLER

Rébecca Rachel Ande
Rébecca Rachel Ande

6 mai 2016, Mme Rébecca Rachel Ande et son compagnon, Bonaventure Crépin Mbounou ont été retrouvés unanimes dans leur chambre à la chancellerie de l'ambassade de Centrafrique à Bruxelles (Laeken).

Toutes les hypothèses étaient avancées suite à la découverte macabre du corps inerte de la diplomate centrafricaine qui occupait le poste de la conseillère juridique auprès de l'ambassade de Centrafrique en Belgique.

Cinq mois plus tard après le travail effectué par la police fédérale belge et les médecins légistes, - et après l'autopsie réalisée sur la victime, il relève donc que Mme Rébecca Rachel Ande a succombé à la monoxyde de carbone due au barbecue allumé dans la chambre de couche qu'elle occupait à l'époque avec son compagnon.

D'après les témoignes au moment des faits, Mme Rébecca Rachel Ande et son compagnon avaient allumé dans leur chambre de couche un barbecue qui a causé cet arrêt cardiaque suite à la dose de la molécule qui a entraîné la mort immédiate de la conseillère juridique contrairement à son compagnon qui heureusement, lui, après un long moment de comas, a recouvré la vie.

L'ambassade de Centrafrique à Bruxelles s'active actuellement par la voie administrative pour faire parvenir les résultats des médecins légistes belges aux autorités de Bangui.

Ce fut une longue attente pour la famille de la disparue et le personnel de l'ambassade - un éclairage définitif quant à certaines accusations qui ont été faussement portées à l'époque à l'endroit de certaines personnalités diplomatiques et certains proches de la disparue qui ont été visés par cette brusque disparution de la diplomate, quelques mois seulement après sa prise de fonction dans la capitale belge.

Avec cette autopsie reveelée, la vérité sur la mort de Mme Rébecca Rachel Ande est définitivement mise en lumière.

Rédaction de Kadéï Vox

Publié dans Société

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article