L'ELECTION DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE SUFFIT-ELLE DE REMETTRE LA CENTRAFRIQUE SUR LES RAILS ?

Publié le par TAKA PARLER

BERNARD SELEMBY DOUDOU
BERNARD SELEMBY DOUDOU

Depuis l'élection du nouveau président de la République, on vit un incroyable embouteillage d'invitation pour un président non investi, et des voyages en jet privé s’enchaînent, des accueils sur tapis rouge et de la musique militaire bien cadencée. Le premier magistrat centrafricain n'est pas encore redescendu sur terre et à l'air très gentil à toutes demandes de vendeurs d'illusions au risque d'oublier sa mission principale. L'attente du peuple est grande mais le devoir citoyen de choisir un président parmi bon nombre suffit-elle à aplanir les divergences ? J'ose espérer que le nouveau président de la République sera à la hauteur de la tâche en dépit du vide juridique et constitutionnel causé par les âneries de l'ANE et l'amateurisme de la cour constitutionnelle de transition qui a annulé le premier tour des législatives. La tâche qui incombe au nouveau président est immense et le chantier ne fait que commencer. Les centrafricains attendent une vraie réconciliation nationale et non une paix achetée comme l'a fait le gouvernement de transition, un désarmement effectif des deux milices, la relance tous azimuts de la machine économique, une solution économique et durable aux problèmes des réfugiés et déplacés, la reconstruction des édifices publiques et privées, le toilettage et la modernisation de la fonction publique. Pour répondre aux attentes de la population, le mathématicien doit être charismatique, rigoureux et objectif dans ses choix politiques. A titre de rappel, le nouveau locataire du palais de renaissance a été inexistant à la primature aux ordres de Bozizé durant cinq ans avec la seule bancarisation des fonctionnaires centrafricains à son actif. Pour l'instant, donnons lui la chance et les moyens de réussir sa mission.



Paris le 18 mars 2016.

Bernard SELEMBY DOUDOU
Juriste, Administrateur de
s Elections

Publié dans Opinions

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article