Centrafrique:Le président de l’Union et Réconciliation appelle au sens civique et responsable des hommes politiques Centrafricains

Publié le par TAKA PARLER

SYLVAIN SAMI
SYLVAIN SAMI

Le président de l’Union et Réconciliation, Sylvain Sami appelle au sens civique et responsable des hommes politiques Centrafricains à l’heure où la République Centrafricaine traverse une période sensible caractérisée par les échéances électorales encours.

Centrafricaines, Centrafricains,

Mes chers compatriotes.

A l’heure où notre pays, la République Centrafricaine traverse une période sensible caractérisée par les échéances électorales encours,
Force est de constater, malheureusement, que certains compatriotes, leaders politiques s’illustrent par des propos irresponsables, incendiaires qui peuvent une de fois plus mettre le pays à feu et à sang.

Personne n’oublie que notre pays n’est pas encore sorti du cycle des violences, des tueries, du chaos que chaque centrafricaine et centrafricain a vécus douloureusement dans sa chair et son âme.

Des vies humaines ont été brisées, des populations violées, torturées, massacrées…la plaie est toujours saignante, même si les uns et les autres font d’énormes sacrifices pour pardonner, oublier et tourner cette page sombre de notre histoire au nom de l’union, de la réconciliation et de la cohésion sociale, car nous sommes condamnés à vivre ensemble !

Mes chers compatriotes,

En ce temps sensible, c’est avec tristesse que nous écoutons et voyons des concitoyens, des responsables politiques s’activer négativement, en tenant des propos incendiaires, en faisant des déclarations qui tendent à réveiller les vieux démons de la haine, de la division, de l’extrémisme. Pour leurs propres calculs et intérêts politiciens, ils jouent aux pyromanes, en sachant pertinemment qu’il ya du gaz dans l’atmosphère centrafricain à l’heure actuelle. Et comme toujours, ils cherchent à mettre le feu, mais ils ne seront jamais les pompiers…

Face à ce danger qui nous guette, j’en appelle au sens civique et responsable des uns et des autres.

Evitons de replonger dans des maux qui vont encore nous diviser, soyons des acteurs et partisans de la promotion de l’apaisement, de la paix, de la réconciliation, de la tolérance, du vivre ensemble.
Privilégions l’intérêt supérieur de la Centrafrique.

Chrétiens, musulmans, animistes, athéistes, nous sommes tous Centrafricains. L’intérêt national d’abord ! Préservons et consolidons cette « fragile » paix en cette période sensible que nous sommes entrain de traverser, car nous n’avons que trop soufferts et que nos sacrifices consentis jusque là ne soient pas vains.

Je prends à témoin l’opinion nationale et internationale et n’oublions jamais que l’histoire jugera nos actes et nos dires.
Vive la paix et l’union ! Vive la jeunesse ! Vive le peuple! Vive la République Centrafricaine !

Sylvain SAMI
Président de l’Union et Réconciliation (UR)

Publié dans Communique

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article