2016 FAUSTIN ARCHANGE TOUADERA PRESIDENT DE LA RCA

Publié le par TAKA PARLER

FAT
FAT

Enfin et pour la première fois depuis le 13 août 1960 notre Patrie la République Centrafricaine va se doter d'un chef d'état expérimenté, intellectuel, humble, intègre, instruit, politique, sérieux, humain, non imposé par une puissance étrangère et soucieux du développement durable de notre pays.

C'est vraiment une chance pour l'avenir de notre jeunesse et la fierté de tout un peuple longtemps brimé qui aspire à une meilleure condition de vie.

Ce chef d'état qui sera élu après le scrutin du 14 février 2016 aurait pu être notre compatriote Désiré Bilal Zanga Kolinbga, (fils d'un ancien chef d'état), économiste avec plus de dix (10) années d'expérience gouvernementale;

Le Premier Ministre Martin Ziguélé, intellectuel, grand commis de l'Etat épris de la justice, ancien patron de la BEAC, consultant de renom international, excellent premier ministre de 2001 à 2003 dont la brillante fonction avait été brutalement interrompue par un coup d'état serait un très bon président également;

Le ministre Jean Serge Bokassa, intellectuel, ministre de DIEU, homme intègre craignant Dieu, ancien député élu de la nation, plus de cinq ans membre du gouvernement, fils d'un ancien chef d'état aurait mieux fait que son défunt bâtisseur de notre pays s'il avait été élu;

Son excellence l'Ambassadeur Charles Armel Doubane, membre du gouvernement depuis son jeune âge (régime du président Patassé) et plusieurs fois membre du gouvernement du régime du général Bozizé, grand commis de l'état, juriste de formation, universitaire, ayant travaillé dans le système bancaire devrait être le nouveau Barthélémy Boganda pour mettre en application les cinq verbes du MESAN;

Le ministre Jean Michel Mandaba, intellectuel, professeur des lycées, homme politique ayant le plus d'expérience gouvernementale et toujours prêt à se sacrifier pour le bonheur du peuple centrafricain aurait été r un bon président de la république,

Le ministre d'état Abdou Karim Meckassoua, grand commis de l'état, intègre, franc parleur, ne recule jamais devant n'importe quelle difficulté, consultant international, véritable intellectuel et imbu de justice et d'équité allait révolutionner la machine judiciaire de la république, la rendre vraiment indépendante et faire de la RCA le pays le moins corrompu de la CEEAC si le choix du peuple souverain avait été porté sur lui;

On dit souvent que moi Fidele GOUANDJIKA, je suis le fou du Roi et je l'assume. Je créerais un jour la surprise. Qui vivra verra !

Le premier ministre Anicet Georges Dologuélé, intellectuel de son état, brillant économiste est l'homme qui a redressé les finances de la RCA en un temps record.

Je l'ai suivi à Washington DC aux USA en 1998 lors d'une discussion budgétaire avec la Banque mondiale. Son humilité, son éloquence et sa maîtrise du dossier avaient réellement forcé mon admiration. Il était un model pour moi car il a été un catalyseur pour ma vieille ambition de briguer un jour la magistrature suprême de l'état. Je garde un excellent souvenir de sa visite de courtoisie dans mon cabinet de ministre des TELECOMS en tant que patron de la BDAC. Je ne suis pas surpris du premier rang qu'il occupe au premier tour du scrutin. Je lui souhaite sincèrement bonne chance mais je ne voterais pas pour lui au second tour pour des raisons évidentes.

J'ai choisi de soutenir le professeur Faustin Archange Touadéra que je voterais pour lui au second tour pour la simple raison que c'est grâce à notre bilan ministériel (5ans) qu'il a été retenu pour le second tour. Nous nous tous attendions à ce qu'il gagne ces élections dès le premier tour. Son score n'était nullement une surprise pour le peuple centrafricain qui le connaît parfaitement.

Je lance un vibrant appel patriotique à tous ses ministres candidats, à qui il a fait confiance pendant cinq bonnes années et dont leur score honorable à la l'élection du président de la république reflète une partie du bilan du gouvernement Touadera, de se joindre à notre puissant Premier Ministre Touadera pour une victoire à la soviétique au second tour du scrutin.

Je lance cet appel patriotique à mes chers frères et amis anciens ministres compagnons de lutte de Touadera:
Les ministres Kolingba Zanga Bilal Désiré, Mandaba Jean Michel, Mbaïkoua Timoleon;
Les ministres d'état Meckassoua Abdou Karim et Gonda Cyriaque;

Je lance cet appel politique et révolutionnaire à mon cher frère et grand camarade le premier ministre Martin Ziguele vice doyen des présidentiables en RCA (je suis le doyen) pour aider ton compatriote et ami Touadera à gagner ces élections.

J'en profite pour féliciter et encourager tous les autres dignes fils et fille de la Patrie (candidats à l'élection du président de la république) que je n'ai pas énumérés ici.

Bonnes campagnes législatives et présidentielles.

Rendez-vous le 14 février 2016

FIDELE GOUANDJIKA

Publié dans Opinions

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ZAWA 01/02/2016 11:21

C'est bien de commencer le partage du gâteau mais il faut d'abord le fabriquer. Les enjeux sont énormes. Pour éviter les surprises il revient à ceux qui accompagnent le candidat TOUADERA d'être vigilent en contrôlant le processus électoral du début à la fin. Que le candidat TOUADERA place dans chaque bureau de vote un représentant qui doit veiller au déroulement du dépouillement et transmettre systématique les résultats au QG du candidat. Sans cette vigilance, vous serez surpris des résultats. A bon entendeur salut!

Mbotto GUY 31/01/2016 19:31

Le titre de cet article aurait pu être : J'appelle les anciens ministres tels que ... à voter pour le candidat TOUADERA

KATOSSY Thierry 31/01/2016 16:26

C ES T LE PARTAGE DU GATEAU CENTRARIQUE QUI COMMENCE.