BARBARIE SUR LES RÉFUGIÉS CENTRAFRICAINS AU MALI: L'ONG DIASPORA CENTRAFRICAINE É KIRI NAKÖDRÖ HAUSSE LE TON ET CONDAMNE.

Publié le par TAKA PARLER

Image d'une compatriote qui a été passée à tabac
Image d'une compatriote qui a été passée à tabac

Les récentes images scandaleuses et autres vidéos bouleversantes circulants sur les réseaux sociaux, et relatives à la barbarie dont a été victime les réfugiés centrafricains au Mali ces derniers 48h, n'ont pu laisser indifférent même le plus insensible des êtres humains.

En effet, comment comprendre que la représentation au Mali du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés(UNHCR), organisme international sensé protéger, et de veiller sur les réfugiés et leurs droits, puisse coordonner avec la Commission Nationale malienne Chargée des Réfugiés (CNRC), une action policière musclée visant à faire déguerpir violemment, et manu militari, les réfugiés centrafricains venus en leurs seins dans le but de revendiquer simplement et pacifiquement par voie de sit-in, les meilleurs conditions, et les droits qui sont les leurs, garanties par les instruments juridiques internationaux dont se revendique l'usage exclusif le HCR.

Face donc à la gravité des faits observés, et en prélude du Sommet des Nations-Unies unies sur les réfugiés etmigrants qui se tiendra à New-York ces 19 et 20 septembre, nous, membres de l'ONG Diaspora Centrafricaine É KiriNa Ködrö, et par le présent communiqué officiel, condamnons de la manière la plus forte et de la façon la plus ferme ces actes de barbaries perpétrés sur les réfugiés, par ceux-là mêmes qui sont sensé les protéger.

L'ONG Diaspora Centrafricaine É Kiri na Ködrö dénonce aussi l'indifférence choquante de l'État Malien qui au lieu de porter secours à ces pauvres réfugiés, a choisi en dépit des textes internationaux sur les réfugiés, d'amplifier par son silence et son attitude complice, les souffrances de ces derniers sur sont sol.

Devrait-on rappeler à l'État Malien que la convention de Genève du 28 juillet 1951 relative au statut de réfugiés, le protocole du 31 janvier 1967, et les accords de l'Union Africaine portant sur les réfugiés, signés par lui le 10 Septembre 1969, et ratifié le 10 octobre 1981, lui donne l'extrême obligation:

1. D'assurer au Mali la protection de toutes les personnes qui fuient des conflits ou persécutions, et de mettre en place des routes migratoires sûres;

2. De respecter et faire respecter le droit d’asile des réfugiés, de les faciliter les procédures administratives diverses, etsurtout de permettre la réinstallation de ces derniers et le regroupement familial.

3. De favoriser l’intégration des réfugiés et migrants au Mali en leur donnant l’accès aux services de base (notamment en termes d’éducation) et à des emplois décents.

4. Et enfin, soutenir les réfugiés, personnes déplacées et les communautés hôtes dans les pays d’accueil, notamment via des financements humanitaires.

L'ONG Diaspora Centrafricaine E kiri na Ködrö qui a saisi par voie administrative l'ONG CARE-FRANCE, et qui prendra part comme observateur au Sommet des Nations-Unies sur les réfugiés, entend saisir aussi la direction du HCR à Genève, pour dénoncer ce genre d'attitude réservée aux organisations d'exception, afin qu'une solution plausible et décente soit réservée aux doléances légitimes des réfugiés centrafricains du Mali.

Enfin, l'ONG Diaspora centrafricaine É Kiri Na Ködrö saisit également cette occasion triste pour demander à l'État centrafricain, et donc au Professeur Faustin Archange TOUADERA, Président de la République centrafricaine, de ne pas se défausser des responsabilités qui sont les siennes, et de veiller à faire retourner au pays les réfugiés centrafricains du Mali qui veulent rentrer, car la situation est bien pire que celle qui circule en image sur les réseaux sociaux.

Que Dieu Bénisse la République Centrafricaine.
--------------------------------


Ludovic LEDO
Pour l'ONG Diaspora Centrafricaine É Kiri na Ködrö

Publié dans Actualité

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Ta tènè 20/05/2017 06:17

Bravo à la Cour des Comptes ! Comme tout le monde le sait, quasiment toutes les autorités centrafricaines depuis 1960 excellent dans la mauvaise gouvernance. De nos jours c'est toute l'administration publique. Qu'attendre une Cour des Comptes d'une administration corrompue ? A moins d'être naïf, RIEN ! Qu'ils commencent déjà par auditer l'élection du President de l'Assemblée Nationale actuelle ! Au pays des Corrompus la transparence est un vain mot !

corine 04/04/2017 00:23

Je me nomme corine âgée de 32 ans j'habite dans le 59139 wattignies .
J'étais en relation avec mon homme il y a de cela 4 ans et tout allait bien entre nous deux puis à cause d'une autre femme il s'est séparé de moi depuis plus de 5 mois . J'avais pris par tout les moyens pour essayer de le récupéré mais hélas ! je n'ai fais que gaspiller mes sous.Mais par la grâce de dieu l'une de mes amies avait eut ce genre de problème et dont elle a eut satisfaction par le biais d'un ... nommé ishaou au premier abord lorsqu'elle m'avait parlé de ce puissant je croyais que c’était encore rien que des gaspillages et pour cela j'avais des doutes et ne savais m'engager ou pas.

Mais au fur des jours vu ma situation elle insiste a ce que j'aille faire au moins la connaissance de ce puissant en question et c'est comme cela que je suis heureuse aujourd'hui en vous parlant.c'est à dire mon homme en question était revenu en une durée de 7jours tout en s'excusant et jusqu'à aujourd'hui et me suggéré a ce qu'on se marie le plus tot possible.je ne me plein même pas et nous nous aimons plus d'avantage. La bonne nouvelle est que actuellement je suis même enceinte de 2 mois. Sincèrement je n'arrive pas a y Croire a mes yeux qu'il existe encore des personnes aussi terrible , sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ramené, c'est un miracle. Je ne sais pas de quelle magie il est doté mais tout s'est fait en moins d'une semaines. Vous pouvez le contacter sur:

son adresse émail : maitreishaou@hotmail.com ou appelé le directement sur whatsapp numéro téléphone 00229 97 03 76 69

son site internet: www.grand-maitre-ishaou-13.webself.net

rose 30/11/2016 16:13

Bonsoir

je m’appelle Rose un jour au retour du bureau mon mari a commencé par ramassé ses effets je lui ai demandé la cause il m'a dit qu'il a fini avec moi , je ne sait plus comment vivre avec nos deux enfants .J'ai une amie qui m' a parlé d'un marabout qui fait du miracle et j'ai appelé le marabout pour me le fais revenir je vous jure mon mari est revenu a la maison avec des pardons après avoir passé semaines au dehors et les problèmes de ma santé sont terminées,j'ai aussi des soucis dans mon service et tout a été regret par ce marabout très très puissant et je vis normalement comme je veux si vous avez un problème je vous prit de le contactez sur ce mail maraboutkabirou@outlook.fr ou par téléphone 00229 98 74 96 07 il est très très bon

Merci

SALADIN 22/09/2016 17:38

Sale temps pour les Centrafricains à l'étranger. Nous avons commencer à récolter ce que nous avons semer. Le Tchad garde sa frontière fermée, le Cameroun ne veut pas de nous, le Congo emprisonne et expulse nos compatriotes et maintenant le Mali nous bastonne et maltraite. Il fallait y penser avant au retour du bâton.

Ta tènè 20/05/2017 06:44

Petit rigolo, la RCA a été pendant la terre d'accueil de tous les africains. Les centrafricains islamisants esclaves des arabes ont cru qu'ils pouvaient soumettre les centrafricains avec l'aide des résidents islamisants devenus centrafricains c'est ainsi qu'ils ont gâté la "sauce". Le Tchad et le Mali sont des pays aux mains des islamisants qui maltraitent tous les non islamisés y compris leurs compatriotes, normal qu'ils s'en prennent aux bantous. Quand au Congo de Sassou, regardez comment il traite les Non Mboshi...