CENTRAFRIQUE: LE PATRIMOINE DE TOUADERA PUBLIE PAR LA COUR CONSTITUTIONNELLE DE TRANSITION

Publié le

Déposé au greffe de la Cour Constitutionnelle de Transition (CCT) le 6 mai dernier, la déclaration écrite de patrimoine du Président Faustin Archange Touadéra a été déjà rendue publique par cette juridiction.Selon les responsables du greffe de la CCT, la déclaration écrite de patrimoine du Président Touadéra a été aussitôt publiée dans le délai de 8 jours prévu par la loi, après la date du dépôt le 6 mai 2016. Le document a été affiché par la suite devant l’institution pendant quelques temps avant d’être retiré. On ignore le contenu de cette déclaration.Jusqu’à ce mardi, neuf (9) ministres et quatorze (14) députés ont également déclaré leurs patrimoines au greffe de la CCT.Les mêmes sources indiquent par ailleurs que neuf membres du Gouvernement Sarandji ont déjà déclaré leurs patrimoines selon la Constitution. Il s’agit notamment d’Arlette Sombot-Dimbélé à l’Environnement, de Flavien Mbata à la Justice, d’Honoré Féïzouré à l’Agriculture, de Charles Armel Doubane aux Affaires étrangères, de Léopold Mboli-Fatrane aux Mines, de Sylvère Ngarso à la Promotion de la jeunesse, de Côme Hassane au Commerce, de Bernard Touaboy à l’Entrepreneuriat et de Félix Moloa au Plan.A l’Assemblée Nationale jusqu’à ce mardi 24 mai, 14 députés sur 128 ont aussi déclarés leurs patrimoines.D’après les dispositions de l’article 58 de la loi fondamentale, le Premier ministre et tous les ministres et députés doivent faire une déclaration écrite de patrimoine, déposée au greffe de la Cour Constitutionnelle de Transition qui la rend publique dans les 8 jours francs, avant leur entrée en fonction.Le chef du gouvernement Simplice Mathieu Sarandji et le président de l’Assemblée Nationale, Abdou Karim Méckassoua ne se sont pas mis en règle avec la Constitution Centrafricaine.RNL

CENTRAFRIQUE: LE PATRIMOINE DE TOUADERA PUBLIE PAR LA COUR CONSTITUTIONNELLE DE TRANSITION

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

TOLI 25/05/2016 13:17

Le Premier Ministre et le Président de l'Assemblée Nationale ne sont-ils pas concernés par cette déclaration? L'exemple ne doit-il pas venir du Haut? Ah! Il parait que le Premier avait détruit sa propre maison.... à SICA 3? Et l'autre, ? On dit que les Immeubles de diamant de la rue Nguedema qui devraient appartenir au Président de l'AN se trouveraient plutôt à Anvers en Belgique! Bon, on attend les déclarations.

Teddy 25/05/2016 12:52

Pourquoi ne pas livré au public le contenu de cette déclaration du patrimoine de Touadera ? Que cache-t-il ? En devenant chef de l'Etat, il est devenu un homme public et il ne doit rien cacher à son peuple. A la Cours Constitutionnelle de mettre les copies de cette déclaration à la disposition des médias.