LES ÉLÉMENTS DE L'UPC AURAIENT ATTAQUES UN CAMP DE DÉPLACÉS À BAMBARI

Publié le

La nouvelle est tombée hier soir alors que le nouveau président Centrafricain, Faustin Archange Touadéra n'avait pas fini de faire la passation de pouvoir avec SAMBA-PANZA. Selon les informations qui nous sont parvenues,  la recrudescence des violences bat son plein à Bambari. Les éléments du mercenaire Nigerien auto proclamé Général auraient attaqués un camp de déplacés. À noter que l'union pour la paix en Centrafrique  (UPC) est une branche de l'ex coalition Seleka basée à Bambari. Selon le discours d'investiture du Président Touadéra, la sécurité des Centrafricains sera son cheval de bataille. Pour l'instant, le bilan de cette attaque reste incertain. Nous reviendrons sur cette information dans la journée. En attendant d'autres informations, nous vous invitons chers compatriotes de bien vouloir suivre nos regards, vous constaterez que nous sommes froids. Affaire à suivre !!!LA RÉDACTION DE TAKA PARLER

LES ÉLÉMENTS DE L'UPC AURAIENT ATTAQUES UN CAMP DE DÉPLACÉS À BAMBARI

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Tatene Polele 01/04/2016 09:35

Le plus gros defi de la RcA est securitaire : les Seleka sont toujours lá sous la couverture de la France. FAT doit nouer des alliances avec la Russie et l'Angola sur le modele Syrian pour rebatir en urgence les FACA démantelées par Bozize et liquidées par le regime criminal Seleka de transition qui s'achève. Ce sont les FACA appuyées par les Seleka et anti-balaka "centrafricains" qui neutraliseront ces criminels étrangers tels Ali Ndarass, Nouredine Adam et leurs alliés politiques non repent is les Khamoun, Catherine Samba-Panza, Nzapayeke, Mboli Goumba etc. la chasse aux traitres selekistes doit être ouverte.