LA FRANCE OCTROIE UNE AIDE BUDGETAIRE DE 5,2 MILLIARDS DE FCFA A LA RCA

Publié le

La cérémonie de la signature de convention d’aide budgétaire d’un montant de 8 millions d’Euros, soit 5,2 milliards de francs Cfa, octroyés par la France à la République centrafricaine a eu lieu ce mardi 7 juin au Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération en présence du ministre de tutelle et son homologue des Finances et du Budget, Henri-Marie Dondra. Les partenaires notamment l’Ambassadeur de France en Centrafrique, Charles Malinas et le Représentant de l’Agence Française de Développement (AFD) étaient également présents à ce rendez-vous. Les propos de l’Ambassadeur de France en Centrafrique, Charles Malinas à l’issue de cette cérémonie : « Nous, partenaires de la République centrafricaine, avons une responsabilité particulièrement  grande aujourd’hui, c’est d’aider ce pays à continuer de progresser vers la sortie des difficultés, la sortie de la crise. D’énormes progrès ont été accomplis mais beaucoup restent à faire. Notre devoir est de rester à vos côtés aujourd’hui et de ne pas vous abandonner.  C’est le sens de la convention d’aide budgétaire que nous avons signé qui est évidemment la question des finances publiques permettant le versement de salaire ». Le Ministre de l’Economie Félix Moloua a, à quant à lui, apprécié la manière à laquelle le diplomate Français a parlé avec tout son cœur et a également apprécié le geste de la France à travers cette signature. « Ce qui marque toujours la présence de la France aux côtés de la RCA », a-t-il ajouté. Ceci étant, le fruit du travail accompli par le ministre des Finances et du Budget, Henri-Marie Dondra qui, en tant qu’un ancien internationaliste, maîtrise son domaine de mobilisation des ressources au profit de son pays la RCA. FREDERIC MBOMBA

LA FRANCE OCTROIE UNE AIDE BUDGETAIRE DE 5,2 MILLIARDS DE FCFA A LA RCA

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

mawa 08/06/2016 17:21

Je félicite cette Convention d'Aide Budgétaire même si je pense qu'elle est emprunte de l'effet de la "Doctrine d'Abidjan" de 1994. Les relations qui lient la France et la RCA sont anciennes et profondes celées par les Accords de Coopération de 1960 renforcées par les Accords de Partenariat économique qui ont suivi. Depuis des années, la RCA a toujours bénéficié de l'Aide Budgétaire qui malheureusement s'est réduite en peau de chagrin. Les besoins de financement de la RCA se chiffrent en centaines de milliards de F CFA. Dans un pays qui ne connait pas ce qu'Est-ce qu'une politique budgétaire et monétaire, parce qu'elle est liée par les Conventions monétaires de 1972, cette aide budgétaire doit être conséquence. Je suggère que compte tenu des Accords de Coopération et de Partenariat qui lient la RCA à la France, que les Autorités Centrafricaines montent un dossier de demande d'aide budgétaire à la France par le biais de l'Ambassade à Bangui et la Direction du Trésor français. Voilà ce qu'l faut faire, au lieu de se contenter de 5 milliards de F CFA qui ne payent pas n mois de salaire. En raison des Accords de Coopération et de Partenariat la France est tenue d'apporter une aide conséquente à la RCA, ce que la Chine ne peut pas nous donner parce que nos sommes dans la zone CFA. Donc, avant d'aller à Bruxelles, le passage obligé du fait des Accords est Paris DIRECTION du TRESOR;