DECLARATION DE CANDIDATURE DE BERTIN BEA LORS D' UNE CONFERENCE DE PRESSE

Publié le

Je suis heureux de vous rencontrer, au lendemain de la rentrée parlementaire suivant notre élection au suffrage universel direct dans nos circonscriptions respectives.

Au nom de tous les Députés du Parti Travailliste KWA NA KWA dont j’ai l’honneur d’en être le Secrétaire Général, je tiens tout d’abord à exprimer ma solidarité, mon soutien moral et politique, à tous les professionnels des médias en général et aux journalistes en particulier, à l’occasion de la Journée Internationale de la Liberté de la Presse, dont la commémoration ne saurait se limiter à la seule date officielle du 03 Mai de chaque année.

Je le dis avec autant d’assurance que le Président Fondateur du KNK avait toujours pris une part active à toutes les célébrations de cet évènement, pour avoir été Ministre de l’Information et de la Culture dans les années quatre-vingt.

Je le dis aussi avec autant de fierté que c’est le régime BOZIZE qui est à l’origine de la loi dite de "dépénalisation des délits de presse"  en RCA, appuyant ainsi politiquement les démarches du GEPPIC et de l’UJCA.

Aujourd’hui, le souci de tout le corps électoral centrafricain est de savoir comment nous, les élus de la nation, allons travailler pour soutenir les actions multiformes de reconstruction du pays que le Président démocratiquement et largement élu au 2e tour des présidentielles, le Professeur Faustin Archange TOUADERA, va vouloir mettre en œuvre.

Certains de vos confrères ont, à juste titre, exprimé le souhait que notre institution parlementaire ne soit pas une Assemblée "godillot" c’est-à-dire, à la traine de l’Exécutif.

Toutefois, il y’a lieu de rester fidèles aux choix des électeurs, qui ont sanctifié celui que d’aucuns avaient qualifié d’ "Outsider", par ignorance de la société centrafricaine.

Pour l’élection du Président de l’Assemblée Nationale, les anciens candidats à la Présidentielle ont déjà annoncé leurs candidatures afin de prendre leur revanche et ont dépensé beaucoup d’argent pour s’attacher la sympathie de leurs collègues. La presse ne parle que d’eux.

Le candidat "Outsider" à la présidence de l’Assemblée Nationale qui se présente à cet instant, c’est : le Député Bertin BEA.

Bertin BEA a été Secrétaire Général Adjoint du MDD, avant d’être désigné par feu le Président David DACKO, pour entrer au gouvernement de Michel GBEZERA-BRIA, sous le régime Ange Felix PATASSE, de 1998 à  2000, en qualité de Ministre de la Jeunesse et des Sports j’avais seulement 35 ans.

Bertin BEA a été élu Député de Boali en 2011. Député de la nation, j’ai siégé au parlement panafricain en Afrique du Sud.

Depuis 2013, le Président BOZIZE, Président Fondateur du KNK, m’a nommé au poste de Secrétaire Général par Intérim du Parti.

La population de Boali, malgré les menaces et les intimidations, m’a encore renouvelé sa confiance en 2016 pour travailler efficacement avec leur président Faustin Archange TOUADERA.

Bertin BEA ne vient pas au perchoir pour régler des comptes, mais pour rassembler tous les élus, sans considération d’appartenances politique, confessionnelle ou régionale.

Bertin BEA a des ambitions pour notre institution et partant, pour notre pays :

1. Le statut du Député, l’amélioration de ses conditions de travail et de vie ;

3. Le renforcement du contrôle de l’action gouvernementale ;

4. Le plaidoyer pour le désenclavement intérieur du pays et la sécurité ;

6. La relance économique et la construction des infrastructures sociales de base.

Ce sont là, des priorités. Mais j’encouragerai toutes initiatives tendant au relèvement de la RCA et à l’amélioration des relations extérieures et au renforcement de la coopération internationale.

Le Député Bertin BEA avec le soutien de tous ses collègues, va être élu Président de l’Assemblée Nationale pour la nouvelle marche en avant de notre peuple réconcilié.

Je sais que tous mes collègues vont rompre avec les clivages régionalistes du passé, et me donner leurs suffrages pour le bien de nous tous.

Je vous remercie.

DECLARATION DE CANDIDATURE DE BERTIN BEA LORS D' UNE CONFERENCE DE PRESSE

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ZAWA 05/05/2016 20:07

uous avez été Député au temps de BZIZE et vous n'avez jamais tenu ce gente de langage. Vous avez laissé BIZIZE privatiser l'assemblée nationale, sans rien dire; avec m; touadera vous avez permis la création de la seleka les anciens rebelles de bozize renverse votre pouvoir pour n'avoir pas bien partager les huit milliards données pas la cemac pour le ddr et vous voulez revenir au perchoir; vous être un traitre comme ziguele qui a trahi patasse, vous avez trahi en son temps dacoko; vous ne méritez pas moralement et politiquement la tête de l'Assemblée Nationale