CRIMES EN CENTRAFRIQUE: LA CPI DEMANDE 25 ANS MINIMUM CONTRE BEMBA

Publié le

Les soldats du Mouvement pour la libération du Congo (MLC) de l’ancien chef de guerre, envoyés en Centrafrique pour soutenir le président Ange-Félix Patassé contre les rebelles du général François Bozizé, ont commis des viols, des meurtres, et des pillages. Ce que n’a pas nié pas M. Bemba durant son procès qui s’est étiré de 2010 à 2014.

Toutefois, l’accusé a affirmé que ses troupes, une fois arrivées en Centrafrique, n’étaient plus sous son commandement, mais aux ordres des forces armées centrafricaines. Un argument que n’a pas retenu la Cour.

« Il y a deux circonstances aggravantes: la commission des crimes à l’encontre de victimes particulièrement vulnérables et la commission de ces crimes avec une cruauté toute particulière », a affirmé un représentant du procureur, Jean-Jacques Badibanga.

AFP

CRIMES EN CENTRAFRIQUE: LA CPI DEMANDE 25 ANS MINIMUM CONTRE BEMBA

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article