CONGO/CENTRAFRIQUE: LE PRESIDENT TOUADERA EN VISITE DE TRAVAIL A BRAZZAVILLE

Publié le

Le nouveau président centrafricain, Faustin Archange Touadéra, est arrivé mardi à Brazzaville, pour une visite de travail, a appris Xinhua de source proche de la présidence congolaise.Le président Touadéra a été reçu en mi-journée à l’aéroport international Maya-Maya de Brazzaville, par son homologue congolais, Denis Sassou N’Guesso, ancien médiateur international dans la crise centrafricaine.Le programme de travail prévoit un tête à tête entre les deux présidents. Au centre de cet entretien, outre les questions bilatérales, les problèmes de sécurité en Centrafrique où le président Touadéra poursuit les consultations avec les groupes armés, en prélude du programme de « désarmement, démobilisation, réinsertion ».Le nouveau président centrafricain, absent à l’investiture de son homologue congolais le 16 avril dernier à Brazzaville, est venu également le féliciter pour sa réélection.Cette visite du président Touadéra est la deuxième à Brazzaville, depuis son élection le 14 février dernier.Au plus fort de la crise centrafricaine, le Congo a apporté à ce pays une aide financière de plus de 25 milliards de F CFA. Il y a envoyé également plusieurs de ses soldats et policiers pour le rétablissement de la paix, rappelle-t-ton. .XINUA

CONGO/CENTRAFRIQUE: LE PRESIDENT TOUADERA EN VISITE DE TRAVAIL A BRAZZAVILLE

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

raymond fouda 27/04/2016 19:35

Ce voyage à brazzaville est-il opportun ? Il faut un réel changement de comportement de nos futurs et actuel chefs d’Etat et président de la république. La transition est terminée. Si Touadéra n’ a pu aller à l’investiture de sassou,fallait-il qu’il se taille en quatre pour y aller comme excuse? Il a un calendrier chargé ,ça suffit pour l’en excuser. Hollande ou Obama sont quelque fois empêchés pour des cérémonies importantes entre Etats,ou obligés d’écourter un voyage à cause des sinistres locaux,vont-ils se déplacer pour autant à nouveau pour se rattrapper ? Et là pour quelle investiture et pour quelle démocratie pour l’image que donne l’élection dernière dans ce pays ?
Médiateur et alors,il l’avait déjà vu avant son investiture,cela ne suffit-il pas ?Médiateur qui passe son temps à s’immiscer dans la politique centrafricaine et vouloir nous imposer Meckassoua,peut être que les manœuvres meckassoua continuent et que Sassou veut corrompre touadéra pour en faire ce qu’il veut en commençant à lui imposer un nom,quand on sait la boulimie de Meckassoua sur tout ce qui est présidence, d’etat ou d’assemblée,quand l’autre des pions Déby ziguélé guette le même fauteuil,alors les centrafricains ne se retrouvent ni dans l’un ni dans l’autre. Pourquoi ce sont des chefs dictateurs voisins qui décideraient à la place des citoyens centrafricains qui ont une idée de leurs faux politiciens ?? Que cela s’arrête aux époques antérieures,tout cela a affaibli le rôle et le stattut de nos présidents et ça nous a amené Séléka. Touadéra ne va pas nous reconstruire,cette dépendance extérieure,on l’ a à l’œil,car ces voisins,quand on les fréquente un peu,ce sont les corruptions qui arrivent,par la franc maçonnerie,par l’argent ,les femmes et ça disperse des objectifs nationaux. Si les antibalaks n’étaient pas sortis,aujourd’hui Nourredine,djotodia,sabone ,daffane etc seront encore là entrain de tuer,multiplier des charnier et grézenguet de les couvrir.
La vraie démocratie dérangent ces dictateurs qui veulent toujours avec les bons sous leur coupe et les détourner des objectifs de la nation comme eux,attention Touadera,t’es là vraiment par le peuple,pas comme ceux qui décrètent que et que tu ne peux t’éloigner des préoccupations du peuple comme eux.
Ces pays quand ils aident pour le salaire,c’est un jeu de ces pays avec total et la France et comme la France n epeut directement,sollicitent ces mafieux à son service faire comme ci,cela n’est pas une raison pour baiser sa culotte. Si touadéra sait qu’il est élu par le peuple qu’il essaie de faire et de se reférer à ce peuple pour toute décision importante. C’est ainsi que certains font chez eux pourquoi on nous le refuserait.
Le voyage du Vatican ,très bien,il a refait la France,puis aller au etats unis ,j’espère qu’il a dit franchement à ces pyromanes pompiers France- onu banki moon de venir retirer leur séleka et de nous laisser penser notre pays ,car nous tous centrafricains savons leur combine séléka avec leur indic Déby. Séléka qu’ils attisent au gré des intérêts et chantages français. Les morts centrafricains ne sont riens à leurs yeux,quand un antibalaka tue un seleka,ah ils ont les yeux pour voir : on en a ASSEZ ! La France l’Onu parlent des élections,on vient d’en avoir une,les sélékas ont fui designer un candidat sobre,car ils ne savent vivre que des pertubations et enveloppes pour appaisement,pourquoi les gens de ledger ne vivraient pas de ce parasitisme comme eux ? Un président est élu,la France et l’onu doivent être conséquent avec eux-mêmes,c’est la démocratie en Afrique,qu’ils amènent leurs criminels patentés à la CPI,pas la peine de tourner autour du pot. Centrafricains ,constituez vous en associations,tôt ou tard ,si l’Etat baisse sa culotte de poursuivre tous les criminels sélékas,car ces bien beau de tuer et de se voir irréprochables et de menacer refaire la même chose,du jamais,alors qu’on dit que le monde est dirigé par le droit. Pas de droit pour les nègres,la France pays des droits de l’homme ou des criminels ? S’ils ne veulent pas respecter les urnes,qu’on arme tous les centrafricains et notre Faca et on y va. Quand les gens parlent reconciliation,prennent-ils cela pour de la faiblesse ?
Il y a aussi le cas LRA, que le président ne le prenne pas à la légère,il y a du vol organisé à l’est,depuis le temps on n’ attrape kony ? On l’ a utilisé en rdc pour piller la rdc,maintenant il arrange tout le monde pour piller des materiaux précieux qui servent l’informatique et centrafrique aura quoi quand elle aura besoin de se developper ? Trop d’ armées étrangères sur notre sol,mais qui ne font rien pour protéger les populations,leur but à eux tous c’est quoi ? Qu’on nous explique à nous peuples,pourquoi après tant de temps ,les gens souffrent encore de kony et des séléka ? Dans une afrique où tout le monde parle,trouver kony devient-il si difficile,ou protège –on ce monsieur pour prolonger le pillage ?
Nous soutenons touadera,mais nous nous nous donnons une limite,nous lui faisons confiance,ne nous pressons pas pour l’acculer dans 6 mois voir un an ,car nous savons qu’il n’hérite pas du bon,mais qu’il nous montre aussi qu’il sait s’entourer et gagner cette confiance et patience qu’on lui accorde,car le peu qu’on voit des gens qui se disent de son entourage ou guide,l’agitation de certain comme cette belle de nuit qu’on suit sur facebook et sites nous parler de poygamie ,puis de parité et même de conseiller une liste de femmes compétentes à ses yeux dont certaines sont ses copines de congratulations sur facebook ;maintenant que mme regina konzi partie de nulle part en France est devenue quelqu’un à bangui ,s’affiche bras droit de touadéra qui prône la compétence effective,pourquoi ne pas berner le monde centrafricain et afficher comme femmes compétentes pour une parité bidon des amies et proches , entre autres, zengou que l’on sait de son journalisme intéressé à but politique,s’asseoir auprès d’un pouvoir,deux fois tentatives ratées(samba panza et campagne qu’on a suivie) et le plus surprenant Jeannette mayangha,Aie ! une air afrique sexuelle,présentée comme modèle à suivre,on en rigolerait,c’est comme prendre un cuisiner qui travaille chez un diplomate et s’autoproclamer grand chef. Parler français ébloui,peut-être ,mais le suivi scolairerégulier et la moralité donnent une rigueur dans ce qu’on appelle compétence loin de ce que madame sonda bouih nous bleuffe. Celle qui sort du lot de sa liste est l’experte compatable,une certaine lily,a part cela le reste ne sont que des chercher à manger des régimes naissants.
Peuple ne nous laissons pas manipuler par de faux problèmes par nos politiciens que nous connaissons bien pour affaiblir notre Etat,le passage séléka doit ouvrir nos yeux,soyons derrière touadéra,laissons lui quelques temps,ne rentrons pas dans des polémiques politiciennes préfabriquées pour affaiblir des régimes,mais quand quelque chose ne va pas informons-en le chef d’Etat et attendons voir puis de juger et prendre position