CENTRAFRIQUE : TOUADÉRA JUSTIFIE LE CHOIX DE SON PREMIER MINISTRE

Publié le

PAR THIERRY KHONDE LE 4 AVRIL 2016ACTUALITÉS, ÉLECTIONS, SOCIÉTÉBANGUI, 04 avril 2016(RJDH)– Le Président Faustin Archange Touadera vient de justifier le choix qu’il a fait de son premier Ministre aux chefs de partis politiques. Il l’a fait ce lundi 04 avril, au cours d’une réunion à la présidence.Pour le président Touadera, ce choix est un impératif bien que la majorité n’est pas encore dégagée. C’est pourquoi, il a fait « le choix d’un homme neutre qui n’appartient pas à la classe politique ».Le président Touadera reconnait que  la configuration de la « future majorité parlementaire n’étant pas encore claire, le choix qui s’impose à moi, de nommer au poste du Premier Ministre une personnalité neutre, non issue d’une formation politique pour ne pas diviser tous les acteurs et personnalités politiques « .Il a insisté en disant que « ce choix, je l’ai fait en toute âme et conscience puisqu’il intervient dans un contexte que je n’ai pas besoin de vous décrire (…) et le second tour des élections législatives  est en cours, et ne connaitra  son terme que le 27 avril (…), vous comprenez donc que je ne peux pas attendre l’issue de ce second tour pour former le gouvernement ».Pour Bengué Bossin, un leader politique le  choix du premier Ministre  est juste et légitime. « On ne pouvait pas attendre la fin du mois pour avoir le gouvernement. Tous les leaders politiques sont d’accord sur ce point », a-t-il déclaré.Le Président Touadera a donné des consigne à son Premier Ministre de se mettre en rapport avec les partis politiques pour la formation du gouvernement dans la semaine. Mais il a insisté sur les critères de choix des membres dudit gouvernement. « Je tiens à ce que les prochains ministres répondent aux critères de compétences, d’intégrité morale et qu’ils soient représentatifs de toutes les préfectures de la République Centrafricaine. J’attends aussi que les femmes puissent faire partie de ce gouvernement », a-t-il projeté..Au cours de cette réunion qui a terminé avec les congratulations aux personnalités et partis politiques qui l’ont soutenu, la société civile n’était pas invitée.Le premier ministre Centrafricain, Simplice Mathieu Sarandji a été nommé samedi 2 avril 2016, le jour de la démission du gouvernement de transition, soit deux jours après la prise de fonction du président Touadera.Bangui Centrafrique Faustin Archange Touadera leaders politiques qui est Faustin Archange Touadera? RCA Simplice SarandjiPARTAGE.Twitter Facebook Google+ PinterestLinkedIn Tumblr E-mailL'AUTEURTHIERRY KHONDEWebsiteARTICLES SIMILAIRES4 AVRIL 2016 0Centrafrique : 19 gendarmes honorés par des galons à Bouar4 AVRIL 2016 0Centrafrique: 2 morts et 6 blessés dans des nouveaux cas de violences à Kaga-Bandoro4 AVRIL 2016 0Centrafrique : Les sages de la ville de Batangafo s’activent dans la recherche d’un jeune kidnappéCOMMENTERJOURNAL DU RJDH DU 04 AVRIL 2016DÉBAT: ACTUALITÉS ET NOUSEMISSIONS : BE AFRIKA LASO INTERVIEW OXFAM À L’OCCASION DU 08 MARS 2016RÉCENTPOPULAIRE4 AVRIL 2016 0Centrafrique : Touadera justifie le choix de son Premier Ministre4 AVRIL 2016 0Centrafrique : 19 gendarmes honorés par des galons à Bouar4 AVRIL 2016 0Centrafrique: 2 morts et 6 blessés dans des nouveaux cas de violences à Kaga-Bandoro4 AVRIL 2016 0Centrafrique : Les sages de la ville de Batangafo s’activent dans la recherche d’un jeune kidnappéSUR FACEBOOKMÉTAConnexionFlux RSS des articlesRSS des commentairesSite de WordPress-FRSPÉCIAL JOURNAL LISSORO SUR LES ELECTIONSInternews est une organisation internationale à but non lucratif dont la mission est de supporter les médias locaux dans le monde entier pour donner aux gens les nouvelles et les informations dont ils ont besoin, la possibilité de se connecter et les moyens de faire entendre leur voix. Internews soutient financièrement le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme et il n'est pas responsable des choix éditoriaux que le Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme fait en termes de contenu.Le contenu produit par le Réseau des Journalistes pour les Droits de l'Homme est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.RJDH

CENTRAFRIQUE : TOUADÉRA JUSTIFIE LE CHOIX DE SON PREMIER MINISTRE

Partager cet article

Repost 1

Commenter cet article

Opera 04/04/2016 23:34

D'ici quelques jourssi les resultats du srvod tour de lq legislative sera definitive vait mieux appliquer ce qui est marqué dans notre constitution pour partir d'un bon sens sinon ce serait du n'importe quoi, lorsque un pays est doté d'un pouvoir legislatif le chpixdu chef de celui-ci appartient à la majorité à l'assemblée alors le professeur sera obligé de de faire le choix parmis la majorité si lui même n'a pas de pati ce serait une cohabitation alors nous devrions être crédible dans ce qu'on fait en centrafrique.