TOUTE LA NATION SE MOBILISE POUR SOUTENIR LES FAUVES

Publié le par TAKA PARLER

FAT / AKM
FAT / AKM

Après la cotisation des élus de la nation pour soutenir les fauves de Bas-oubangui, viennent le tour du Professeur, désormais Président de la République, Faustin Archange Touadera et le Président de l'Assemblée Nationale, l'Honorable Abdou Karim Meckassoua de rendre visite aux fauves pour apporter leur soutien à ces joueurs. Cela démontre la solidarité de toute la nation à l'encontre des fauves. A l'occasion de la phase éliminatoire de la Can 2016 qui se tiendra au Congo Démocratique, les fauves de Bas-oubangui vont s'opposer aux léopards du Congo Démocratique, le Dimanche 04 Septembre 2016. La mobilisation est générale au niveau de la capitale Banguissoise, les fauves sont à un pas de leur qualification pour la participation à la Can 2016. S'ils franchissent cette étape, le Football Centrafricain aura renoué avec la victoire. A noter également que parmi les 22 joueurs retenus pour la participation à cette phase éliminatoire de la Can 2016, 21 sont tous internationaux et un joueur local a pu être retenu. Il s'agit, de Térence Kethevoama qui évolue sur le plan national.

Les Gardiens Geoffrey LEMBET (Red star, France), Elvis Samolah (Bamboutos FC, Cameroun), Yannick CHEMBOU (Leones vegetarios, Guinée équatoriale) Défenseurs Manassé ENZA-YAMISSI (Orléans, France), Saint-cyr NGAM NGAM (Eding sport, Cameroun), Terence KETHEVOAMA (SCAF), Salif KEITA (DCPM, RDC), Nicaise ZIMBORI, Kélly YOUGA, Fernander KASSAI (FC Tobol, Kazakhstan), Milieux Eloge ENZA-YAMISSI (Valenciennes, France), Amos YOUGA (GFC Ajaccio, France), Eudes DAGOULOU (Al Wehda, Arabie saoudite), Amores DERTIN (Bamboutos FC, Cameroun), Vivien MABIDE (Tetouan, Maroc), Junior Gourrier (Bamboutos, Cameroun), Foxi KETHEVOAMA (Balikesirsport, Turquie), Quentin Ngakoutou (Monaco) Attaquants Moussa LIMANE (Aktau, Kazakhstan), Malick Demba (Union Douala, Cameroun), Habib Habibou (Rennes, France), Hilaire MOMI Centrafrique foot. Dixit Hervé Séréfio du Magazine Diaspora. En attendant la victoire des fauves, nous vous prions de bien vouloir suivre nos regards, vous constaterez que nous sommes froids. Affaire à suivre !!!

LA RÉDACTION DE TAKA PARLER

LE PRÉSIDENT DE LA REPUBLIQUE FAT LORS DE SA VISITE AUX FAUVES OU UNE ENVELOPPE AVAIT ÉTÉ REMISE POUR ENCOURAGEMENTS
LE PRÉSIDENT DE LA REPUBLIQUE FAT LORS DE SA VISITE AUX FAUVES OU UNE ENVELOPPE AVAIT ÉTÉ REMISE POUR ENCOURAGEMENTS
LE PRÉSIDENT DE LA REPUBLIQUE FAT LORS DE SA VISITE AUX FAUVES OU UNE ENVELOPPE AVAIT ÉTÉ REMISE POUR ENCOURAGEMENTS
LE PRÉSIDENT DE LA REPUBLIQUE FAT LORS DE SA VISITE AUX FAUVES OU UNE ENVELOPPE AVAIT ÉTÉ REMISE POUR ENCOURAGEMENTS

LE PRÉSIDENT DE LA REPUBLIQUE FAT LORS DE SA VISITE AUX FAUVES OU UNE ENVELOPPE AVAIT ÉTÉ REMISE POUR ENCOURAGEMENTS

LE PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE, L'HONORABLE ABDOU KARIM MECKASSOUA LORS DE SA VISITE AUX FAUVES OU UNE ENVELOPPE D'ENCOURAGEMENT AVAIT ÉTÉ REMISE
LE PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE, L'HONORABLE ABDOU KARIM MECKASSOUA LORS DE SA VISITE AUX FAUVES OU UNE ENVELOPPE D'ENCOURAGEMENT AVAIT ÉTÉ REMISE
LE PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE, L'HONORABLE ABDOU KARIM MECKASSOUA LORS DE SA VISITE AUX FAUVES OU UNE ENVELOPPE D'ENCOURAGEMENT AVAIT ÉTÉ REMISE
LE PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE, L'HONORABLE ABDOU KARIM MECKASSOUA LORS DE SA VISITE AUX FAUVES OU UNE ENVELOPPE D'ENCOURAGEMENT AVAIT ÉTÉ REMISE

LE PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE, L'HONORABLE ABDOU KARIM MECKASSOUA LORS DE SA VISITE AUX FAUVES OU UNE ENVELOPPE D'ENCOURAGEMENT AVAIT ÉTÉ REMISE

Publié dans Sports

Partager cet article

Repost 1

Commenter cet article

TATARA 05/09/2016 13:12

Nous pouvons attribuer une note de satisfaction à la Radio NDEKE LUKA suite à la manière avec laquelle elle a conduit les investigations sur l’affaire des confiscations des motos au KM5. Elle est allée à la source du différent pour comprendre le mobile de ce soudain monté d’adrénaline. Ce qu’elle ne fait pas souvent par paresse ou calcul mesquin pour stigmatiser une communauté. Elle a poussé au fond pour comprendre que c’est un FACA qui est à l’origine de ce regain de tension. Il convoité certainement depuis longtemps cette moto comme un enfant devant un joué dont son père n’a pas les moyens de le lui offrir. En effet, la moto volée coûte environ 800 000 F soit trois fois plus que le prix moyen d’une moto classique servant de taxi ici. Ce FACA (Sergent Chef de son état) délinquant n’est autre que l’un des trois fils de KONAMNA (tous les 3 sont des FACA), l’ancien aide camp de PATASSE qui était parti avec la mallette de ce dernier lors de leur escale forcé à Yaoundé le 15 mars 2003 suite au coup d’Etat de BOZIZE. La RCA n’arrive pas à se départir de ce genre d’individu lugubre sans réel connaissance car ce dernier est pratiquement illettré et ne peut même pas écrire son nom. Il a servit de tof à Bozizé en lui fournissant des informations de l’intérieur, ce qui lui a permis de réussir son coup. Après le renversement de l’ordre constitutionnel, il a été récompensé par une nomination qui a durée en tout deux mois avant d’être remercié. En effet, son nouveau mentor a compris qu’il peut aller revendre le même service à un autre plus offrant. Voilà comment notre pays s’enferme lui-même dans un cercle d’instabilité avec des individus peu fréquentables, mal élevés, grossiers qui se comportent comme si le pays leur appartient seul. La proximité contestable et non méritée hier de leur parents avec le pouvoir leurs donnent aujourd’hui tous les droits, même le droit d’aller arracher les biens d’autrui sous la menace des armes. Notre pays ne peut se tirer d’affaire s’il ne solde pas ce passif lourd et handicapant qu’il traine derrière lui.