AIDE BUDGÉTAIRE FRANÇAISE 2016 A LA RCA : 8 MILLIONS D’EUROS

Publié le par TAKA PARLER

AIDE BUDGÉTAIRE FRANÇAISE 2016 A LA RCA : 8 MILLIONS D’EUROS


Suite à la demande du Gouvernement centrafricain par le biais du ministre des Finances et
du Budget, Henri-Marie Dondra, la signature de convention de l’ouverture de ce compte de
8 millions d’Euros à la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC), dans le cadre de
l’aide budgétaire française 2016 à la RCA, a eu lieu ce lundi 20 juin. Etaient présent à la
signature, M. Ali Shaïbou le Directeur national de la BEAC et le staff du cabinet du
ministre de tutelle notamment la chargée de mission Banques, madame Loudégué et le
Directeur du Système d’information, Boris Toïma Kollo.
Ce fonds sera utilisé pour payer des dépenses budgétaires à la demande de l’Etat. Ces
dépenses, selon le représentant de l’AFD, Daniel Vain, pourront être de versement de salaire
et d’arriérés de salaire. Pour d’autres dépenses, il va falloir discuter avec le ministre des
finances et du Budget.
Interrogé par la presse, le représentant de l’Agence Française de Développement (AFD) en
Centrafrique, Daniel Vain, donne des explications : « C’est une ouverture d’un compte qui
va permettre le versement de fonds de l’aide Budgétaire française 2016 d’un montant de 8
millions d’Euros. Cette aide budgétaire qui avait été annoncée par le président François
Hollande au président Faustin Archange Touadéra vient d’être concrétisée à travers la
signature de cette convention pour l’ouverture d’un compte à la BEAC. On va rapidement
verser un fonds sur ce compte-là en République centrafricaine »
Notons que ce fonds va être utilisé pour payer des dépenses budgétaires à la demande de
l’Etat et à la demande du ministre des Finances et du Budget. Et ces dépenses pourront être,
selon sa demande, de versement d’arriérés et de versement de salaire. Comme nous l’explique
le représentant AFD : « On a déjà réglé le salaire d’agents publics. Pour toute autre
dépense, ça sera discuté avec le ministre des Finances. Il y a certain nombre d’échéances
fin juin notamment des échanges monétaires. On va regarder le programme de trésorerie
ensemble. Il y aura un premier décaissement de fonds budgétaire d’ici fin juin pour couvrir
ce type de dépenses ».


Yves BALE

Publié dans ECONOMIE

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marcel 23/06/2016 16:37

8 millions d'euros ...
Ça fait bien 5 milliards 247 millions de francs CFA ,
N'est ce pas ?