KARIM MECKASSOUA AU PERCHOIR, ENFIN UNE OCCASION DE FAIRE SON AUDIT

Publié le par TAKA PARLER

KARIM MECKASSOUA
KARIM MECKASSOUA

Élu, président de l'assemblée nationale Centrafricaine pour succéder enfin à Alexandre Ferdinand Nguendet qui était jusque là président du Conseil National de Transition. Organe d'ailleurs controversé durant toute la Transition, Abdou Karim Meckassoua qui est également appelé monsieur Audit fera t-il l'audit pour cette institution dont la gestion a fait couler tant d'encres ? En tout cas, le nouveau Président de l'assemblée , Abdou Karim Meckassoua interpellera l'ancien président du CNT sur sa gestion aussi calamiteuse soit-elle du CNT. Meckassoua est désormais attendu de tous les Centrafricains pour se démarquer de ceux qui font les grands discours et au final ne font rien concernant l'audit. Au micro de Christophe Boisbouvier, le Président de l'Assemblée Abdou Karim Meckassoua a annoncé que sa feuille de route serait d'imposer la Justice.

Est ce la fin de l'impunité ? Comment comptera t-il s'y prendre ? En tout cas, les Centrafricains ne veulent plus les grands discours, ils préfèrent les actes aux discours. Les députés ont montré par leur vote qu'ils veulent prochainement tourner la page de la médiocrité. Meckassoua est réputé intègre et entreprend systématiquement un audit dès sa prise de fonction sur toutes les institutions sur les quelles il est passé. Pourra t-il faire l'audit du Conseil National de Transition ? Comment travailler sur de bonnes bases si le chemin n'est pas déblayé ? Abdou Karim Meckassoua sera t-il à la hauteur de l'attente que les députés ont placé en lui ? En tout cas, un dicton vieillot résumerait bien cette situation. << ON RECONNAIT LE BON MAÇON AU PIED DU MUR >>. Il aidera le Gouvernement à mener les réformes pour le changement en République Centrafricaine.

A noter que les attributions d'une assemblée nationale est de débattre, d'amender et de voter des lois. Elle à en outre , le pouvoir de renverser le Gouvernement si celui ci est en désaccord profond avec elle. Karim Meckassoua est la deuxième personnalité de la République Centrafricaine. Ses compatriotes attendent de lui, les actions au lieu de discourir sur le passé. L'heure est au travail pour ce pays qui vient à peine de se réveiller de ses nombreuses crises qui ont profondément touché toutes les couches de la société. Meckassoua accompagnera le gouvernement dans les réalisations de son projet, ce qui revient à dire aisément qu'il forme la majorité présidentielle. En attendant les premières mesures d'audit, nous vous invitons chers(es) compatriotes de bien vouloir suivre nos regards, vous constaterez que nous sommes froids. Affaire à suivre !!!

LA RÉDACTION DE TAKA PARLER

Publié dans Actualité

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Zingo 07/05/2016 15:58

M. Le Président de l'Assemblée, Karim Abdoul MEKASSOUA, liez attentivement la Constitution, lignes par lignes. Vos Attributions sont indiquées. Il ne vos revient pas de présenter ne feuille de rote. C'est au gouvernement de présenter sa feuille de route vous êtes tenu de contrôle, surveiller et veiller sa stricte application. Evitez de faire ce type de déclaration. Vous parlez comme l'actuel Ministre de l'Economie qui a été viré par Mme LIMBIO pour incompétence, qui a déclaré à Dakar son programme économique est le Projet de Société du Président de la République. Non, M. Le Ministre, il faut parler maintenant d Programme de Gouvernement. La campagne est finie. N'attendez pas ça soit le FMI et la Banque Mondiale qui viennent vos préparer et définir la politique économique du Pays. Ne trompez pas le Président Touadera Le langage que vous tenez n'est pas celui d'un pur Economiste. C'est comme vous et M. MALIKO vous avez trompé BOZIZE avec le fameux point d'achèvement (PPTE) et la mauvaise gestion des fonds de consolidation. M; MECKASSAOUA, votre rôle est de contrôler les activités du Goverment. Il y a une erreur dans la déclaration du Ministre de l'Economie qui nos remet la Conférence de bailleurs de Fonds de Bruxelles. Souvenez vous des résultats de cette conférence qi a eu la participation de plus de 25 Ministres avec comme résultat 0 financement. Rappelez-vous de la déclaration du Ministre GOUADJIKA au retour de cette conférence: "Réunion de dupes"! A bon entendeur salut!

ZAWA 07/05/2016 14:27

Il y a Audit quand on publie le rapport. Les audits de MECKASSOU tous virtuels. Le dernier en date est celui du Ministère des Postes et Télécommunications et NTICs qui n'a jamais été publié. A-t-il eu ? on se pose la question. Savez-vous que le premier a demandé que M. MECKASSOUA soit Président de l'Assemblé Nation est l'ancien Ministre des Postes et Télécommunications que M. MECKASSOA a remplacé? M. GOANDJIKA!!!!!!!!!! dont l'audit concernait sa gestion! Quid! Le rapport de cet audit n'a jamais été publié. Tiens tiens!!!!!!! Et qu'a fait M. MECKASSOUA? A-T-il démission???? Que NONNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN!! Jamais! Vous parlez d'Audits? Quels Audits? VIRTUEL!!!!!!!!!!!!!!!!!!. Monsieur le Président de l'Assemblée, les représentants des populations ont porté leur choix sur vous, donc c'est le peuple. Ne les décevez pas! Rapatriez l'argent des diamants de centrafricains que vous et vos parents de la Rue GUEDEMA vous expatrier à ANVERS en Belgique. Soyez PATRIOTE et NATIONALISTE!

bamina 07/05/2016 13:27

Je salue la maturité politique de notre pays il que mekassoua oublie la ségrégation et travail avec tous le monde que dieu bénice la rca