COMMUNIQUE DE LA PRESIDENCE RELATIF A LA CONCERTATION DE TOUADERA AVEC LES GROUPES ARMES

Publié le par TAKA PARLER

FIRMIN NGREBADA
FIRMIN NGREBADA

Lecture ce jour du communiqué de la Présidence de la République relatif à la concertation de son Excellence Monsieur le Président de la République avec les responsables des groupes armés sur le Programme DDRR.

SOURCE: MINISTRE D'ÉTAT , DIRECTEUR DE CABINET

FIRMIN NGREBADA

COMMUNIQUE DE LA PRESIDENCE RELATIF A LA CONCERTATION DE TOUADERA AVEC LES GROUPES ARMES
COMMUNIQUE DE LA PRESIDENCE RELATIF A LA CONCERTATION DE TOUADERA AVEC LES GROUPES ARMES

Publié dans Communique

Partager cet article

Repost 2

Commenter cet article

olivier 19/05/2016 13:10

Touadera n'a pas de réel programme pour ce peuple,il navugue à vue. Regarder le cas des délinquents sous son nez au camp béal,est ce que ce camp béal doit il rester comme camp militaire en pleine ville? Pourquoi les français mettent un camp militaire en pleine ville ce qu'ils ne font pas dans leur propre pays avec des soldats avec une discipline? La non réaction de touadéra en chef d’Etat aux divers débordements des séléka en dit long. Sous son nez à bangui ,certains se paient le luxe d’aller braver des forces de l’ordre et il dit de laisser les choses en l’Etat. Un chef d’ETAT normal devait poser la question de l’utilité de garder ces délinquants en pleine ville ,près des quartiers résidentielles et qu’ils ne sont pas à leurs premiers forfaits. Que de rassembler les ministres de la défense et de l’intérieur et décider de leur transfert au camp militaire de kasai,il botte en touche,c’est inconcevable,bien sur que lui il avait fui et s’était planqué et nourri en France,les centrafricains en général ont souffert des séléka et le sont encore,il devait venir au pouvoir avec un plan déjà ficelé pour ces divers désagréménts or c’est comme si lui et ses proches n’ont préparé et pilotent à vu et reprennent stupidemnt certaines choses dictées par l’onu et la France sans poser des conditions ou revoir certaines options.Demain,ce sera celui des hommes nouveaux,préparons nous y.
Et ce banki moon qui a gagné sa place grâce à l'appui français en fait que pour faire plaisir à la France,il en fait tellement dans la bêtise que tout ce qu'il envoie pour le cas en Centrafrique ne sont en gros que des musulmans,peut-on mesurer l'objectivité de ces foncrionnaires? Surtout que dans leur culture,la loi coranique passe avant la loi de la république? C'est pourquoi on a des problèmes pour faire comprendre à certains,le cas des peuls qui pensent qu'ils ont droit ce qu'ils font à d'autres centrafricains.
Touadéra qui n' a pas l'air réveiller,on le disait un premier ministre effacé,j' ai peur qu'il se révele ainsi en président, sa méthode commence à créer des doutes et telle que je le vois,s'il ne fait pas attention les françois vont l'avoir à fonds comme ils l'ont fait à un chef d'eta africain,peut être à plusieurs,soit que son téléphone était fourré d'espionnites et toutes ses converstions sues de phrase en phrase,il suffit d'une absence au bureau ou au domicile et qu'un faux technicien achete chez nous ou eux mêmes sous prétextes de vendre de la nouvelle technologie. C'est pourquoi il faut mettre à contribution d'autres Etas moins tutelle pour de fréquentes domiciles et de bureaux,pièces et telephone compris sinon on se baladerait comme nu. Les hôtels où les gens décendent sont mis à contribution,si cette technique n'existerait pas,mitterand lui meme en hotel en union sovietique ,ne s'exprimait que par geste craignat des micros places à son insu. Hier quand bozizé s'est installé à bossembélé ,l'espionnage s'est déplacé en un prétexte de camp vers la bas,aujourd'hui vous verrez que ce sera vers l'axe damara que les manœuvres vont s'installer sous de faux prétexes et quand j'ai vu que la minisca faisait une démonstration de ce coté je ne me suis pas empêché de rigoler avec le collègue dont son chef d'Eta était mis a nu par ces espionnages déguisés. Alors suivez bêtement les consignes de l'onu et la France comme si vous n'aviez rien par rapport aux vœux d'un peuple et demain,ne venez pas dire que vous êtes incompris par le peuple. Les puissances font avec la nullité de leurs interlocuteurs. Le président touadéra a sa force le peuple,il peut aussi le faire valoir par rapport à l'appétit gourmand de ceux qui veulent qu'on ne décolle et quand on lit que certains des nôtres qui se disent de la majorité ou non sont des pires collabo? C'est désespérant.. Les kidnappés de nbaboua,ces rebelles disaient agir de la par de Démafouth etc,pourquoi ce serait l'Eta centrafricain de payer leur prime,c'est à Démafouth de le faire ou de prendre chez sa cousine samba panza qui a raflé la caisse et dons de l'Eta dont les copines voleuses de l'etat se les coulent douce en vacances en France,alors que les pauvres centrafricains bravent encore la saison des pluie sous des tentes et ne savent comment manger ou payer les etudes de leurs enfants; On nous a fait croire qu'il devrait avoir un audit de tous les ministères avant que ces ex responsables ne sortent du territoire,encore un bleuf. Samba panza peut se gargariser et rigoler,celle là que touadéra affiche une couille molle au pied de nez qu'elle lui a fait en imposant sa fifillle que le président mou hésite comme d'habitude à prendre une décision ferme,se refugiant derrière des raisons inutiles comme pour le cas de ses voisins sélékas de camp béal allant jusqu'à blessé un soldat de l'Etat. Et touadéra de faire comme si tout était normal,vraiment!!!!

KARAMOKO 19/05/2016 11:44

"Détenteur du monopole de la violence légitime" apparemment vous n'avez que ce mot à la bouche ? C'est une sorte de CUBB MAGGIE que vous servez avec toutes les sauces. Le monopole de la violence légitime est une chose et avoir une armée, displinée, républicaine, professionnelle et combative en est une autre chose. Apparemment, vous n'êtes pas très stratège. Vous n'arrivez pas à mesurer les rapports de forces en présence ni comptabiliser vos atouts et faiblesses avant de vous engager ? Le syndrome du Mali va vous rattraper sans doute. Un proverbe Arabe dit ceci : "une main que tu ne peux pas briser, vaux mieux la baiser" On ne règle pas ces questions militaires par volontarisme mais plus tôt par réalisme.

zingo 18/05/2016 22:59

On ne sait plus dans que pays on se trouve. Un Président élu Démocratiquement, détenteur du monopole de la violence légitime, n'a pas à négocier avec les groupes armés qui sont sous le coup des différentes résolutions du Conseil de Sécurité des Nations Unies qui ont mis sous embargo militaire l'Etat centrafricain. Monsieur le Président, vous vous amusez avec le feu. Attention au syndrome du mars 2013!!!!!!!!!!!!!