CENTRAFRIQUE: QUI EST EMILE GROS RAYMOND NAKOMBO, NOUVEAU MAIRE DE BANGUI ?

Publié le par TAKA PARLER

Emile Gros Raymond Nakombo
Emile Gros Raymond Nakombo

BANGUI, 6 Mai (2016)–Emile Gros Raymond Nakombo, l’un des candidats malheureux à la dernière présidentielle est nommé depuis hier, président de la délégation spéciale de la ville de Bangui. il remplace à ce poste, Hyacinthe Wodobodé.

Emile Gros Raymond Nakombo est un homme politique centrafricain engagé dans les affaires depuis son jeune âge. Il est né le 3 décembre 1956 à Berberati dans la Mambéré-Kadéï. Il a fait des études d’économie et de management à l’académie des Sciences Economiques de Bucarest en Roumanie.

Emile Gros Raymond Nakombo a occupé différentes fonctions dans le secteur privé et parapublic. Il a été Directeur Général adjoint de la Banque populaire maroco-centrafricaine (BPMC), puis Administrateur gérant de la Compagnie d’Exploitation des Tabacs de Centrafrique-Cameroun (CETAC) basée à Gamboula.

Emile Gros Raymond Nakombo a grandi dans une famille de politique. Suivant son père, il a très vite adhéré au Rassemblement Démocratique Centrafricain fondé par l’ancien président André Kolingba qui est l’un des amis du père de l’actuel maire de Bangui.

Son engagement de militant au sein du RDC lui a permis d’être élu président de la commission communication, arts et culture, jeunesse et sports dans le bureau politique de ce parti politique. Emile Gros Raymond Nakombo a été élu trois fois député. D’abord en 1998, il est élu député de Berberati 1, ensuite en 2003, représentant de la même localité enfin député de Sosso Nakombo en 2005.

Le militant Emile Gros Nakombo atteint le point culminant de sa vie politique en 2011 lorsqu’à la mort du président fondateur du RDC, il est investi comme candidat à la présidentielle au nom dudit parti. Malgré son échec, il fait son entrée dans la cour des grands hommes politiques du pays. Bien que le RDC ait préféré le fils de l’ancien président à lui pour la présidentielle de 2016, Emile Gros Raymond Nakombo se présente à cette élection comme indépendant sans démissionner du RDC.

Entre les deux tours, Emile Gros Raymond Nakombo apporte son soutien à Faustin Archange Touadéra qui gagne la présidentielle, Touadéra qui le nomme président de la délégation spéciale de la ville de Bangui un mois et une semaine après son investiture. S’agit-il d’une récompense ? Tout aujourd’hui semble le faire penser. Mais au-delà, de nombreux défis attendent Emile Gros Raymond Nakombo vu le lourd héritage que lui a laissé.

Le principal défi est lié à la situation de la ville de Bangui. Bangui autrefois la Coquette est aujourd’hui, Bangui la poubelle. « Il y a des ordures partout, même en plein centre-ville et près du palais de la Renaissance » a confié un habitant de Bangui qui pense que le nouveau maire du pain sur la planche.

L’organisation interne de la mairie et l’entrée financière sont autant de défi à relever pour Emile Gros Raymond Nakombo. Aujourd’hui, le suivi des marchés et des domaines de la municipalité pose problème à cause du nombre dérisoire des policiers et des agents municipaux. Plusieurs marchés sont créés pendant la crise, il faudrait les réorganiser voire les supprimer, ce sont les des points sur lesquels le nouveau locataire de la municipalité est attendu.

Emile Gros Raymond Nakombo remplace aujourd’hui Hyacinthe Wodobodé, très critiquée pour sa gestion de la Municipalité de Bangui.

SOURCE : RJDH

Publié dans Actualité

Partager cet article

Repost 1

Commenter cet article

Tatene 09/05/2016 23:08

Un vrai truand quasi analphabète, déécrété banquier par Kolingba, intermédiaire foireux dans le tabac, soutien tactic des Selekas, moralité douteuse bref...sa nomination traduit clairement que Touadera est loin d'être le President de l'excellence. Pour ma part il a déjà échoué. Les banques, les régies financières et fiscales, la justice et la sécurité ont toujours les mêmes responsables ! La fille de Samba-Panza est toujours Ambassadrice dans sa belle famille á Malabo et Touadera somnole ! Il m'a l'air d'un President fainéant et pataud...Après le faiblard Bozize, les paresseux et criminels Djotodia et Catherine M'balla, la RCA a eu un choix cornélien entre deux candidats Présidents qui n'ont de couilles que pour leurs femmes, et encore...jamais on ne les avaient entendus pourfendre les criminels Selekas et encore moins Djotodia et ses lieutenants... Rien d'étonnant, gros risque que Touadera ne soit vraiment pas á la hauteur ! Appeler la population à accueillir chaleureusement Hollande celui qui a plongé la RcA dans la "merde" c'est une vraie insulte aux martyrs centrafricains....la liste des désillusions est déjà longue !

DAMBETI 09/05/2016 13:53

Nous sommes fatigués des Chefs de délégations nommés par cooptation, copinage et clientélisme. Il s'agit d'une manière déguisée de récompenser des amis et autres valets de service. Nous voulons les élections communales c'est la démocratie à la base qui permet au peuple de se reconnaître parmi ses dirigeants de proximité. Vouloir nous imposer des aventuriers et autres fonctionnaires ou gérants d'entreprises en fin de vie ou en faillite reconverti en politique pour le besoin de la cause est source d'exaspération et de conflits latents qui minent ce pays. Touadera ne réussira que s'il applique les principes élémentaires de base d'une bonne gestion et non nous resservir les vieilles recettes d'hier.

Zingo 07/05/2016 16:31

M. Le Président, vous avez bien fait de nommer ce Monsieur à ce Poste de Maire de Bangui. Mais, donnez instruction à votre Pm pour organiser vite les élections municipales. C'est votre rôle de mettre en place les Institutions de la République. M. Le Président, vous avez déjà violé la Constitution en ne publiant pas votre patrimoine comme l'exige la Loi Fondamentale. On suppose qu'on a affaire à un Intellectuel qui sait lire et écrire, donc a lu la Constitution. Ne faites pas comme votre Président BOZIZE dont vous étiez Premier Ministre. Attention à l'adage qui dit: " qui s'assemble se ressemble"! Il faut respecter la Loi. Ne faite pas comme votre actuel Premier Ministre, qui après avoir été condamné par la Justice de laisser la maison conjugale à sa femme A. a cru bon de faire venir les voyous pour mettre à sac la maison. C'est connu de tout SICA 3! Désolé, M. le Président, on n'est que des observateurs de la Société. Votre Premier et Vous, vous n'êtes pas encore arrivés. On vous attend au tournant. N'oubliez pas que vous avez déjà été au pouvoir!!!!!!!!!

PAUVREPEUPLE 07/05/2016 15:47

voila un autre clown,que va t-il faire? Il sra au mieux comme wodobodé sans les poubelles,pour le reste il est là pour remplir sa poche et s'entourer des gens de chez lui qui se rejouissent de se gaver avec lui,alors que je pensais que Touadera disait qu il est le candidat de la rupture? On prend les mêmes qui ne savent que se vendre aux politiciens pour manger pour annoncer la rupture. On a tous ces gens à l'oeil,on le retournera à touadéra aux prochaines campagnes. Ce dont le peuple attend,c'est que touadéra nous dises à quand les élections communales? Qu'il nous impose ce monsieur mais qu'il nous dise pour combien de temps car ce dont le peuple attend c'est de la rupture,qu il nous fasse une annonce aux anciennes methodes de nomination par cooptation. On va de surprise en surprise.

Zingo 07/05/2016 09:48

Vives félicitations à Emile Gros Raymond NAKOMBO. Nous contons beaucoup sur lui. Il en est capable. Il l'a bien démontré quand il dirigeait la CETAC. Bangui a besoin d'être repensé en ville moderne comme autant de Papa BOK! Allez Emile, on est derrière toi.