CENTRAFRIQUE: LE GOUVERNEMENT ET SES PARTENAIRES PRÉPARENT LA CONFÉRENCE DES BAILLEURS DE FONDS

Publié le par TAKA PARLER

CENTRAFRIQUE: LE GOUVERNEMENT ET SES PARTENAIRES PRÉPARENT LA CONFÉRENCE DES BAILLEURS DE FONDS

BANGUI, 17 Mai 2016(RJDH)—Le ministère du plan et de la coopération internationale, l’Union Européenne et la Banque mondiale ont tenu une réunion ce matin à l’hôtel Oubangui, pour évaluer les besoins de relèvement et de la consolidation de la paix en Centrafrique. L’objectif est de peaufiner un document de besoins en vu de la conférence des bailleurs de fonds sur la RCA.

Le but de cette réunion tripartite est selon les initiateurs, de préparer un document commun sur les besoins prioritaires de la RCA, document qui devra être soumis aux bailleurs de fonds. « Nous nous sommes réunis pour préparer le document des besoins prioritaires. L’important est de bien présenter les priorités pour les trois premières années et éventuellement pour les cinq prochaines années afin d’arriver à convaincre les partenaires sur la mise en œuvre des projets y relatifs » a expliqué le représentant de la Banque Mondiale en Centrafrique, Jean Christophe Carret.

Le représentant de l’Union Européenne en République Centrafricaine, Jean Pierre Remondet Commoy a indiqué qu’une mission est à Bangui pour enrichir le document « nous travaillons depuis avec le gouvernement afin de préparer cette conférence. Aujourd’hui, il y’a une mission qui est venue pour enrichir le document », annonce le diplomate.

Felix Moloua, ministre centrafricain du plan et de la coopération internationale a posé les priorités autour de quatre points, « nos priorités aujourd’hui sont axées sur la sécurité, le retour des déplacés, la santé et l’éducation. C’est autour de ces points que le document va être peaufiné », a précisé le membre du gouvernement.

La conférence des bailleurs de fonds sur la RCA se tiendra à Bruxelles en Belgique le 29 novembre 2016. La dernière conférence des bailleurs de fonds sur le pays remonte au 25 mai 2015.

SOURCE: RJDH

Publié dans ECONOMIE

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Kakalengué 18/05/2016 13:06

Là encore confusion du genre cher compatriote. Il s'agit ici de la Conférence des bailleurs de fonds pour la reconstruction du pays et non de la Table Ronde des partenaires classique. La différence est sémantique et substantive à la fois. La conférence des bailleurs de fonds pour la reconstruction est organisée (pour la 1ère fois en RCA) à la demande des bailleurs eux mêmes (même si c'est le Gouvernement qui l'organise) pour aider le pays à la reconstruction. ça été fait pour le Madagascar et pour le Mali. Elle marque la fin du conflit et le démarrage de la reconstruction du pays. Cela permet de créer des nouvelles conditions et permet à la population de bénéficier des dividendes de la paix. En quoi c'est mauvais ? La table Ronde des partenaires est une réunion demandée par le Gouvernement en temps normal pour soutenir son programme de développement. Le Mali et le Madagascar l'ont organisés dans le temps passé aussi avant les conflits. Comme quoi, il faut toujours aller vers le fonds des choses pour bien comprendre.

db 18/05/2016 09:58

efhh

db 18/05/2016 09:58

efhh

db 18/05/2016 09:58

efhh

marcel 17/05/2016 20:15

Toujours les mêmes vieilles recettes,on pensait qu'on allait nous montrer du nouveau ,comme quoi on innove autrement,mais,après combien de tables rondes,va-t-on se relèver.
C'est quand même triste,dépense voyage ,hotel etc ,la video conference existe,on a eu x table ronde,il suffit de dire par raaport à la dernière fois il y a ça ou ci à ajouter mais nous pensons que mais,nous sommes des partisans de moindre effort.
Demain,ce sera encore où? Des missions inutiles