CENTRAFRIQUE:L’ARRIVÉE DE MECKASSOUA À LA PRÉSIDENCE DE L’ASSEMBLÉE CONTRARIE LE GAL

Publié le par TAKA PARLER

la  Conseillère Afrique de l’Elysée Hélène le Gal
la Conseillère Afrique de l’Elysée Hélène le Gal

La nomination du musulman Karim Meckassoua, proche du chef d’Etat congolais Denis Sassou N’Guesso, à la tête de l’Assemblée nationale centrafricaine agace la conseillère Afrique de l’Elysée Hélène le Gal que l’on dit sur le départ.

Celle-ci s’était déjà rangée du côté de l’ex présidente de la transition Catherine Samba-Panza pour s’opposer à la nomination de Meckassoua au poste de premier ministre malgré le soutien dont il bénéficiait de la part de Laurent Fabius et de Jean-Yves Le Drian. Très hostile à Sassou, Le Gal n’apprécie guère plus son poulain centrafricain.

MONDAFRIQUE

Publié dans Opinions

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

SOZOWALA 24/05/2016 11:37

Que les centrafricains s'assument, que faire d'un individu sans village, sans racine en centrafrique et surtout grand malade qui n'aspire qu'au repos car, notre pays a besoin des ses filles et fils en possession de tous leurs moyens physiques & intellectuels pour construire ce vaste chantier qu'est notre Centrafrique.
Honorable députés levés vous et défier Makassoua pour qu'il retrouve la place qui est la sienne dans une chambre médicalisée qu'au perchoir. si non ce serait une non assistance nationale à un sexagénaire malade .
Aide Touadera qui ne prend qu'il est passé l'époque du cadeautage des amis et autres complices véreux comme les nommés par lui ces jours - ci.

Ba Mbi 24/05/2016 11:22

Karim est un imposteur , escroc qui s'est constitué sur de la fumée sous les aisselles de Ngoupande & du RDC, du simple d'esprit Bozize enfin de SASSOU financièrement. voilà un individu élu député qu'avec 64 voix et quelques plus tard élevé par Touadera Président de l'Assemblée Nationale au prétexte d'une imaginaire partage du gâteau chrétien /musulmans. Dite moi ou est le village de Mekassoua en RCA ? Quel musulma

Ba Mbi 24/05/2016 11:22

Karim est un imposteur , escroc qui s'est constitué sur de la fumée sous les aisselles de Ngoupande & du RDC, du simple d'esprit Bozize enfin de SASSOU financièrement. voilà un individu élu député qu'avec 64 voix et quelques plus tard élevé par Touadera Président de l'Assemblée Nationale au prétexte d'une imaginaire partage du gâteau chrétien /musulmans. Dite moi ou est le village de Mekassoua en RCA ? Quel musulma

Ba Mbi 24/05/2016 11:21

Karim est un imposteur , escroc qui s'est constitué sur de la fumée sous les aisselles de Ngoupande & du RDC, du simple d'esprit Bozize enfin de SASSOU financièrement. voilà un individu élu député qu'avec 64 voix et quelques plus tard élevé par Touadera Président de l'Assemblée Nationale au prétexte d'une imaginaire partage du gâteau chrétien /musulmans. Dite moi ou est le village de Mekassoua en RCA ? Quel musulma

Agathe poko 20/05/2016 18:44

ce n'est pas cela améliorer les relations. On veut bien coopérer avec la france mais à condition qu'elle nous prenne pour des humains qui ont des besoins de vie décente.Tous les pays africains francophones respirent un peu bien sauf centrafrique que la france considère comme sa chasse gardée. Après les soldats écervelés dont elle a la charge de former par des faux coups d'Etat fomenter par,elle récidive avec des faux thèmes combiner avec l'onu sur des minorités. Dès qu'ils ont senti de l'or au mali,ils ont remuer les touaregs ,alors que les touaregs et autres sont des maliens et musulmans de surcroit,elle trouve à leur trouver et accentuer les divisions avec des émissions tendencieuses sur leur radio néocoloniale au service du néocolonialisme avec des discours de division entre ce peuple. Elle attérit en centrafrique avec de faux discours . Les centrafricains comme les français voudraient bien mettre à concurrence les partenaires et avoir le moins chèr possible car ces dépendances de partenariats coute cher à l'Etat. Les centrafricains meurent faute de soin,mangent mal,respirent mal à cause de la poussière des laterites qui ne devrait pas être une alternative durable au goudron. L'electricité quand d'autres veulent s'en charger pour nous aider pour une fourniture correcte qui aide le développement,la france s'immisce pour un bricolage propre à son marché et dans 30 ans les mêmes problèmes reviennent et elle compte encore avoir des contrats sur notre dos. il y aune discrimination ,certains ont l'électricité tout le temps et d'autres peinent à avoir de l'électricité ,et sans se soucier des problèmes que ce désordre du service de l'éléctricité cause aux consommateurs,ce service d'éléctricité ne reduisent pas les factures à cause des désagrément mais réclament les abonnement qu'il ne respecte pas et il y a aucun service de consommateurs pour amener cette sociéte para publique certainement à capitaux français en justice. Elle est partout dans les trucs juteux de notre pays avec ses hommes d'affaires,mais quand centrafrique et les africains pourront avoir des hommes centrafricains ou africains devenir de grands hommes d'affaires. Elle veut controler toute l'économie,un pays qui a son économie contro^ler de l'extérieur ne vit pas. On peut avoir des investisseurs étrangers mais qu'ils s'associent avec des étrangers et ça permet à une émergence nationale. Les pays du golfe l'exigent et ils le font même si les pays du golfe en font une escroquerie pour emprisonner l'investisseur et le sortir du capital et malgré cela,ils continuent de se faire prendre aux pièges. Chez nous ,c'est le manque de courage et le fait que tous nos politiciens de merde ne s'assemble pour rxiger d'une même voix du bien pour notre pays,quand l'un exige,ils trouveront des agents comme ziguélé,tiangaye ,meckassoua pour remuer le cocotier et sortir de faus mouvemnts sociaux ,rebellions voire le cas seleka. La france ,on n' a pas à nous plier pour avoir une bonne relation avec elle,on devait avoir une relation de respect et certainement avoir un minimum comme au temps de bokassa si on avait des hommes politiques valables,mais travaillant tous pour la france comme indic ou formant sur son compte de faux partis,quel poids peuvent -ils avoir quand ils lui exigent des comportements?
La femme là a raison d'être écoeurée du cas Meckassoua,elle est bien placée pour savoir qui est le personnage,si c'est un indic,elle devait son code numéro et aussi qu'elle se bat pour l'afrique,pour que finisse la francafrique,c'est normal. Touadéra a raté le coatch avec la démocratie. Le grand boulevard que le peuple lui a tracé pour qu'il discute clairement de certaines attentes sociales des centrafricains,il vient nous resesrvir tous ces vieux de la veille,qui depuis le temps qu'ils travaillent,n'ont ils pas cotisé assez pour entreprendre et aider la jeunesse en embauche? Et nous offre en hypothèquant notre avenir en mettant l'oreille de la france à la présidence de la france. Tout ce que vous direz à la minute près,sassou et la france serait au courant et lui de vous corrompre d'aller dans le sens qui n'aidera en rien notre pays mais la france. Vous aurez compris.
On attend qu'on nous éclaircit sur le cas semba panza qui pense qu'en remuant ses amants de la guinée espagnole,gunée équato de la recommander à une conférence pour intimider le pouvoir de touadéra qu'elle est un personnage connu dans le monde,que le pouvoir la laisse dans ses élucubrations de folle à qui le pouvoir manque.Des femmes qui ont compté en afrique ,il en existe,son parachute là où elle insulte le peuple centrafricain disant que c'est grace à elle qu'il a eu la sérenité,mais en septembre 2015, elle était bien là quand on tuait ,égorgeait à fatima catin et castor. Franchement,qu'elle réponde de sa transition. Dire cela un con du genre kakalengué viendra dire,il faut laisser passer les choses?Que c'est un discours de haine,eh non cher compatriote kakalengue,parler comme vous,c'est l'expression facile pour des fautifs esperant passer à travers et recidiver. Ce dont on parle,c'est éduquer les gens,faire changer de comportements.Si après la deuxième guerre mondiale il n yavait tous ces jugements et jusqu'à pas longtemps,vous qui parler de laisser passer les choses,un viellard allemand vient d'e^tre retrouvé et condamner pour ses actes de x années. C'est l'école de la vie,de la discipline. En centrafrique ,on a laissé passer bêtement plusieurs conneries,mutineries,rebeelion amnistie et on c'est retrouver avec une sélaka invasive à travers tout le territoire avec ce que notre mémoire garde encore. Les mutineries d'avant se limitaient à la seule capitale et etaient politiques et les quelques rebellions avec quelques dégats collatéraux,mais seleka c'est tout centrafrique civile qui a été saignée,ça ne peut passer sans justice pour qu'on ne revienne plus jamais à cela . Si laisser passer faisait droit,alors sortons tous nos prisonniers ,vidons les prisons et laissons passer les choses. Même dans les pays musulmans pourquoi coupe t-on les mais aux voleurs et pas dire laissons passer ,c'est pour servir de leçon et dissuader de ne plus recommencer. Le laxisme déjà flairé de Touadéra fait sortir les rebelles de partout jusqu'à ce qu'on apprenne qu'ils embêtent des villes qui avaient jadis trouver la paix.Il y a certaines gens qui ne comprenne pas le laisser passer les choses,ils prennent cela comme une permission de faire ce qu'on veut. L'Etat doit définir les règles et que les centrafricains sachent désormais que de telles choses ne passent plus. Des ggens qui ne respectent pas les écrits leur constitution,ou la parole donnée,la seule chose qui marche,ce sont les actes,arreter,condamner et emprisonner,au mieux dans une prison africaine mieux équipée que la notre. L'afrique du sud nous louera bien une priosn,il suffit d'en faire la démarche. La vraie paix en centrafrique ne passera que par la condamnation des coupables ,pas ses ddr qui recasent des criminels. Déby qui se remue hypocritement disant faire juger des séléka,lui même il oublie son cas,quand son heure de cpi sonnera il n' y échappera pas. N'est pas lui qui héberge nourredine qui voyage avec des passeports dont il veut. Bemba vient d'être emprisonner à combien,c'est aussi politique ,mais ces soldats français quand ils purgeront de telles 25 ans? Il n' y a que des nègres qu'on couillonne à la justice des colons et des neègres pour applaudir.Pas de deux poids deux mesures.Je ne défends pas Bemba ,mais la france qui fait des coups dEtat meurtrier,quand passera t elle à cette CPI,

Olivier a parfaitement raison
olivier19/05/2016 12:33Répondre

Francois soudan c'est un mangeur au rythme des pubs déguisées des chefs d'Etat,il est bien au parfum du sécret de sassou meckassoua.Tremplin ou pas tremplin,les centrafricains ne sont plus des vaux. Fa map,les centros votent pour qui ils souhaitent,il n'ya que les politiciens brigands de l'assemblée qui mangent et dorment à la place comme un serpent boa.

Quand le fanatisme politique ou ethnique nous tient, on n’a que ce discours de niais comme cher karamoko,une réputation ne s’invente,on ne peut pas tout ramener aux détracteurs,quand on un cerveau il faut réfléchir sur le fonds.Tu te bets pour tes cacahuètes tanto ti kakalengue,tanto karamoko et d’autres,de grâce merci,pense un peu à ton pays en tant que quelqu’un de responsable ,pas en robot ou esclave de la vie facile.

Début de preuve dites vous,pour cela,il faudrait qu’un exécutif existe,c’est à l’exécutif à travers son ministère de justice qui doit ouvrir une enquête ,mais comme Touadéra est dans la logique de s’asseoir et manger et profiter des honneurs,la question de faire entrer ce pays dans une bonne démarche démocratique ou de fonctionnement par rapport au droit et de conduite à suivre n’est pas son souci. Déjà le lavage du crâne au restaurant,ça participe de quoi cher ami ? Et les sous reçus par ces députés,avec une bonne enquête,chez nous tout le monde sait tout et parle trop,c’est facile de recouper. Et il y aura d’autres indices qu’il sera difficile de justifier autrement ,les 4x4 à venir, peut être qui se transformeront en argent mais les députés ne vont pas garder ces grosses sommes sous leurs matelas,les banques peuvent être mises à contribution. Et quand la justice va avancer,ces députés devaientt se voir enlever leur droit à l’immunité,si mr meckassoua ne recorrompt pour que ça ne soit pas voté.

Elu démocratiquement ,vous soutenez,c’est une plaie pour la démocratie,une éléction de cette manière,vous vous rendez compte,pour peu qu’il corrompt ces idiots et de surcroit délinquants,n’importe quoi peut être voté dans ce pays sauf que pour que ça ne passe , le peuple aura à descendre dans la rue pour contester cette loi et appeler le président à prendre ses responsabilités ou à dissoudre l’Assemblée des délinquants notoires. Désignés par des députés corrompus par l’argent et la bouffe,on ne peut attendre rien d’un tel parlement. Quel modèle pour une jeunesse avide de la démocratie ?. De belles phrases ne font pas l’homme. Et C’est le silence de l’exécutif qui jette un malaise dans tout cela.

Ca nous apprend à mieux connaitre les gens et demain à mieux choisir nos présidents et députés à l’ avenir. Quelle moralité a votre président de l’assemblée avec ce discrédit qu’il porte à travers le monde entier par la description de son élection. Je ne suis pas à bangui,mais l’ai lu et voir des étrangers le commenter. Vous avez la fierté d’une élection qui vous ressemble ,vous et votre président de l’assemblée qui a cette moralité sale de ses fréquentations voisines à Centrafrique. On dit bien,dites moi qui vous fréquentez,je vous dirai qui vous êtes. Les gens ne doivent pas s’encombrer des formules pompeuses d’ « Honorables »,ils sont tout sauf honorables, et des députés que je connais à l’extérieur qui travaillent beaucoup pour leur citoyens sans faire de chichi protocolaire,passent pour Mr et non ces titres ronflants que des voyous délinquants aiment s’affuble r en centrafrique. Honarables de la poubelle,oui

Et surtout qu’on ne prenne pas les centrafricains pour des incultes. Beaucoup connaissent la chose politique ou ont accès à internet ou aux médias du monde,un député fut-il président de l’ assemblée ne peut berner un président de la république ou l’appareil exécutif disant comme Meckassoua « aiguiller le gouvernement ou l’exécutif ». Chacun son rôle,l’exécutif à des conseillers propres à son service pour l’aiguiller,si le parlement majoritaire devait aiguiller un pouvoir hollande qui doit les suivre,hollande n’aurait pas agi de la sorte, de faire la loi de travail comme il le fait ; sa majorité parlementaire ne le suit pas totalement et où est l’aiguillage là.Chaque pouvoir est indépendant de l’autre même s’ils peuvent coopérer,c’est ce que certains ne comprennent,un peu de cours leur fera du bien. Le rôle du parlement majoritaire c’est de convaincre toute l’assemblée et l’opinion publique du bien fondé d’une loi et que la loi que décide de faire passer l’exécutif le soit, point barre. Sa majorité peut le suivre ou non le cas actuel sur la loi du travail ou comme aux etats unis sur la couverture sociale que portait le président américain et que même les gens de son parti le combattait au congrès. Le Rôle de l’assemblée est dans le législatif. On parle bien de la séparation de pouvoir,M eckassoua va nos créer l’empiètement du législatif sur l’exécutif,c’est quand même triste pour un intellectuel soi disant de ne pas comprendre les choses élémentaires dans la démocraties et s’y tenir et l’éduquer au peuple. Ou il quitte l’assemblée et devient carrément le conseiller de Touadéra ,ainsi il pourra aiguiller le gouvernement comme il le dit. Par moment,il faut à ces gourmands politiciens de chercher à comprendre le fonctionnement des pouvoirs avant de se porter candidat ou d’ouvrir leur bouche. Quand on voit dans d’autres pays africains,les politiciens maitrisent parfaitement chaque rôle et les pratiques politiques,en centrafrique c’est du cafouillage permanent et les gens aiment toujours s’enfoncer dans leurs méconnaissances en politique mais veulent tous faire de la politique. Ce qui est inquiétant,c’est comme si Touadéra aussi inculte à la matière et comme si il n’a toujours compris pourquoi ce peuple a porté sa voix sur lui. Sa non réaction en chef d’Etat aux divers débordements des séléka en dit long. Sous son nez à bangui ,certains se paie le luxe d’aller braver des forces de l’ordre et il dit de laisser les choses en l’Etat. Un chef d’ETAT normal devait poser la question de l’utilité de garder ces délinquants en pleine ville ,près des quartiers résidentielles et qu’ils ne sont pas à leurs premiers forfaits. Que de rassembler les ministres de la défense et de l’intérieur et décider de leur transfert au camp militaire de kasai,il botte en touche,c’est inconcevable,bien sur que lui il avait fui et s’était planqué et nourri en France,les centrafricains en général ont souffert des séléka et le sont encore,il devait venir au pouvoir avec un plan déjà ficelé pour ces divers désagréménts or c’est comme si lui et ses proches n’ont préparé et pilotent à vu et reprennent stupidemnt certaines choses dictées par l’onu et la France sans poser des conditions ou revoir certaines options.Demain,ce sera celui des hommes nouveaux,préparons nous y.

Voici,ce qu’un compatriote dit de votre grand roublard

Tatene Polele10/05/2016 00:09Répondre

Oh de grâce comparez ce qui est comparable ! Je connais très très bien Meckassoua, fils de feu Labarane un ancien indic de Bokassa au Km5 qui a envoyé de dizaines de centros musulmans en enfer par la délation. Son digne fils Meckassoua a fini agent des services avec matricule de paie bien connu des réseaux en France. Les services l'ont recruté et l'ont infiltré dans les mouvements étudiants la FEANF et l'UNECA en France, sur le mode Alpha Condé. C'est ainsi qu'il a infiltré feu Ngoupandé. Demafouth et Mosquit d'autres agents le détestent passionément à ce titre. Ils se connaissent trop bien, eux des oiseaux de même plumage ! Ensuite on le retrouvera aux côtés de Bozizé un autre agent français, ensuite dans les eaux troubles des Séléka, sous le couvert de l'agent français en chef Denis Sassou Nguesso, qui a remplacé le défunt agent Omar Bongo. Aujourd'hui avec un peu de cash, les députés centrafricains étant si pauvres, le voilà Président de l'Assemblée pour le bonheur des français. Il suffit que Touadera s'endorme d'une crise cardiaque provoquée par les colons, ou une maladie imaginaire mode défunt Ahidjo du Cameroun, pour que ce vendu médiocre absolu se retrouve Président des centrafricains trahis par leurs pseudo-élites. Lisez et distribuez cette vérité pour éviter à la RCA et à tous ses martyrs cette ultime humiliation : être dirigé par un haoussa venu du Niger !