LES ELEMENTS DE L'UPC, EX COALITION SELEKA MENACENT DE MARCHER SUR BANGUI

Publié le par TAKA PARLER

ALI DARASSA
ALI DARASSA

Les bruits de botte font état d'une revendication des éléments de l'upc, une faction de l'ex coalition séléka dirigée par Ali Darassa et installer à Bambari dans le centre de la République Centrafricaine. Les causes de ces revendications seraient le fait d’être écartés du Gouvernement. Parmi ces revendications, les éléments de l'UPC demandent que l’État Major de l'armée Nationale soit attribué aux éléments de l'UPC. Autres revendications, ils demandent en outre le ministère des mines. A peine, installé à la défense que le Ministre Joseph Yakete se retrouve avec un énorme problème à gérer. La véritable question qu'il faut se poser est la suivante: Qui tire les ficelles ? Ce qui est sur, ce n'est pas Ali Darassa qui selon certaines indiscrétions, ne serait pas Centrafricain et qui profiterait d'un système qui marche a moitié pour semer la désolation parmi la population de Bambari. La population de cette localité serait paniquée, selon les informations qui nous sont parvenues, les éléments de l'ex coalition séléka , UPC menaceraient de marcher sur Bangui si leurs revendications n'étaient pas prises au sérieux.

Les trafics d'influence recommencent, les chantages continuent. Faudra à chaque fois consulter ces braves gens qui tuent et pillent les Centrafricains de l'arrière pays ? Si ces derniers étaient des Centrafricains, pourquoi ne pas servir leur pays autrement ? Tout porte à croire que les Centrafricains ne sont pas encore sortis de l'auberge. Le principe de non négociation avec les terroristes devraient s'appliquer, ce Gouvernement a le soutien des quatre millions de Centrafricains, avec leur concours , le gouvernement de SMS devrait y arriver. En attendant la marche sur Bangui, nous vous invitons chers compatriotes de vouloir suivre nos regards, vous constaterez que nous sommes froids. Affaire à suivre !!!

LA RÉDACTION DE TAKA PARLER

Publié dans Actualité

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Wali ti bangui 18/04/2016 10:43

Que le peuple Centrafricain du Nord, Sud, Est et Ouest, qu'on se lève comme un seul homme derrière le Président élu démocratiquement Faustin TOUADERA pour combattre ces chiens y compris la France. On ne dialogue pas avec criminelle, ALI DARASSE et sa suite ne sont pas Centrafricain qu'il rentre chez eux. Marché sur Bangui ? qu'ils viennent les vrai centrafricain n'ont pas peur. Histoire biblique nous dit que c'était avec une seule pierre que le Roi David avait tué Goliath, nous allons vous anéantir vous les SELEKA fait attention. Faustin TOUADERA, je préfère vous appeler ainsi vous êtes élu par le peuple n'ayez pas peur le Dieu de nos ancêtres vous protègera, ne cédez pas à la pression de la France et de la Communauté internationale. La Centrafrique est notre pays avec le peu que Dieu nous donne nous allons sortir ce pays de la merdes. Pas de groupe armée dans le gouvernement. Pas de ZIGUELE et meckassoua Président de l'Assemblé ce sont des traites,faites attention.

Daoud rabah 16/04/2016 20:00

Que Dieu vienne en AIDE pour les innoncents sans defanse

clement 15/04/2016 20:30

IL FAUT EN DECOUDRE AVEC EUX,CAR TROP C EST TROP; l'exemple du vietnam c'est bien tatene polele. A force de faire confiance betement à cette france,elle a garder ces rebelles armes aux pieds pour ce but destabilisateur

C'est un jeu de la france ,elle les a garder pour cela ,affaiblir notre democratie. Peuple derrière touadéra et denonçons ce jeu flou. POURQUOI LA communité internationale ne hausse pas le temps face à de telle comportement. Peuple,il est temps de réagir A vous de lire cet article du compatriote maurice à votre mal nutri,c'est aussi valable pour tous les pertubateurs ,produits de la france. QUAND CE SONT LES ANTI BALAKA ,on entend cette communaute et banki moon parler. Ledrian a mangé l'argent du qatar pour nous sortir ces barbares. Hollande Ledrian Melinas à la cpi Quel toupet il a celui là,le mal nutri comme on le surnomme. Il faudrait que Touadéra interpelle franchement cette communauté internationale assassine avec les faux discours de démocratie. Pourquoi serions allés aux élections pour que de tels individus parlent de revendications ? Pourquoi n’avaient ils pas présenté des candidats à la présidentielle ou aux législatives ? Les revendications c’est à l’assemblée nationale que ça se discute,les centrafricains ont décidé de tourner la page du passé ,pas pour se retrouver avec les mêmes travers des gens qui pensent qu’il suffit de crier un peu ou de faire de la rébellion ,on trouve un poste ministériel. Non ,on ne va plus perdre du temps avec Que touadéra mette cette communauté internationale devant leur incohérence, qu’attend t elle de condamner de tel individu ou de groupe assassin ou de les amener à la cpi ? Que dit cette onu corrompue. Ils se comportent een vainqueur disait une amie,à un moment il faudrait qu’en découdre avec eux disait-elle, c’est vrai. Tous les centrafricains savent qu’ils sont dans le jeu de la France et les a parqué pour du chantage,mais nos parents ne sont pas morts pour rien,ces gens doivent s’expliquer à la justice et non revendiquer quoi que ce soit. On prive notre armée avec des fausses raisons ,mais ces barbares trainent leurs armes et tuent comme ils veulent et disent que un poulet vaut plus qu’un centrafricain et ils veulent persister. La vérité c’est que le ministre français de la défense et les chefs militaires sangaris sont dans la combine,ils sont des amis intimes de déby le dictateur qu’ils laissent encore voler la voix des populations tchadiennes qui l’ont vomi depuis,ils sont entrain de sacrifier le peuple centrafricain pour leur corruption auprès de Déby et le monde arabe (les princes du golfe) qui les arrosent. Symbole très important,pas passé inaperçu,avant d’aller à l’investiture de touadéra Ledrian le traite a fait une escale au Qatar rassurer. Personne n’est clean,tous des affairistes sur le sang des centrafricains. Trop c’est trop,le peuple doit se dresser derière touadera et dire ce qu’il veut non ce qu’on nous impose. Sangaris se retire,c’était prévu mais sangaris va se reverser dans les forces de ‘onu. Toutes ces annonces d’intimidation,la France n’a pas les moyens de garder sangaris,sangaris va etre casques bleus,arrêtez de faire de la désinformation pour croire paniquer les nègres. Les chefs militaires français de la zone centrale sont tous amis des dictateurs de la zone,ce sont eux qui font de faux rapport,et font leur business avec leur ministre sur le dos du peuple centrafricain. Maintenant on a un ministre de la défense en centrafrique pion du PS,va-t-il être assez patriote pour faire ce que le peuple veut et attend,va-t-il plus écouter ledrian que notre pays ? Quelle armée nationale qui se fait former par les soldats du pays colon dont l’objectif est toujours nous destabiliser ? La question que se pose les centrafricains,la formation de nos soldats,ne peut –elle pas être nationale avec quelques stages chez differents partenaires et après nos services nationaux fassent la synthèse et tirer une methode propre à nous. Il y a aussi certains des ministres choisis qui sont peu patriotes,vivaient au dépend de l’extérieur et des chefs d’Etat voisins, on espère qu’il stoppe leur mentalité de livrer leur pays aux autres . Il y a certains qui sont culturellement sectaires,on verra ce qui se fera dans leurs ministère,car touadéra est élu par tout le peuple,on verra ce que ça donnera ce qu’il nous offert comme choix de ministre. Si les favoritisme,par parent,par ethnie ou région vont se révéler. Quant à sabone,il aurait pu présenter sa candidature,ne pas le faire lui et l’upc de ledrian basé à bambari ,les nourris de Déby n’ont qu’à respecter le fonctionnement d’une démocratie ,ils peuvent devenir cultivateur,hommes d’affaires,le temps d’emmerder pour des postes c’est révolu. Ou l’onu laisse rca rearmer ses soldats et on se bat à armes égales

Tatene Polele 15/04/2016 19:53

Les vietnamiens ont vaincu toutes les puissantes armées "blanches", les français, les américains et les russes...comment et pourquoi plus de 5 millions de bantous ne sauraient-ils en finir avec ces "fils de putes batards de surcroit" qui sèment la mort en RCA depuis le 24 Mars 2013 ??? Je crois qu'il vaut mieux en finir une fois pour toutes, qu'ils marchent et Bangui deviendra leurs cimetières! Dieu sait faire les choses : "le criminel revient toujours sur les lieux de son crime"!

WALI POTO 15/04/2016 14:27

EN VERITE EN VERITE

Ce sont des illettrés fils de CHIENS, IDIOTS, plus IDOITS que l'idiotie qui a fait de leurs géniteurs plus IDIOTS.
Il faut trouver une solution pas dans l'immédiat, attendre jusqu'à ce que, sur le plan armement le pays soit doté de sa capacité. entre temps il faut estimer le nombre de tous ceux qui gardent encore le sang de seleka. En suite demander aux Centrafricains de souche, que le moment est venu, que chaque famille puisse fournir 2 personnes au sein d'elle. Ainsi nous aurons 1 000 000 d'hommes à peu près bien armés avec les moyens de l'armée nationale FACA, Par la suite L'ASSEMBLEE NATIONALE VOTE UNE LOI MARTIALE, ETAT D'URGENCE, pour DETRUIRE les ENNEMIES de La République là ou ils se trouvent.
1 000 000 d'hommes contre DJOTODJA, NOUREDINE, SOBONE, illettré HISSENE adoulaye et leur bande.
Le PEUPLE de Centrafrique sera responsable devant l'humanité pour avoir prélevé quelques espèce humaine.
Aujourd'hui je demande aux Centrafricaines et Centrafricains si cela est vraie que seleka veut revenir commençons déjà à les empoisonner par tous les moyens. alimentaire, l'eau., polonium 210