LE TANDEM CHOC, JOSEPH YAKETE/JEAN-SERGE BOKASSA

Publié le par TAKA PARLER

LE TANDEM CHOC, JOSEPH YAKETE/JEAN-SERGE BOKASSA

Selon ce qu'on raconte ci et là, le nouveau gouvernement de Faustin Archange Touadera ne semble pas faire l'unanimité. Les critiques fusent de partout concernant les ministères phares tels que: La défense et la sécurité publique, l'administration du territoire. Le poids serait lourd pour les deux ministres. Contrairement à ces allégations, l'idée de mettre un civil à la tète de la défense semble faire l'unanimité, Joseph Yakete ne serait pas totalement ignorant en la matière. Politologue et observateur de la vie politique Centrafricaine semble bien connaitre les causes de cette descente aux enfers. Faut-il préciser que la tache serait immense ? A cette question, l'on répondra volontairement oui, la sécurité étant le cheval de bataille du Président, le Ministre Joseph Yakete sera probablement à la hauteur pour éradiquer l'insécurité sur toute l'étendue du territoire. Pour l'accomplissement de sa mission, il sera aidé par les quatre millions de Centrafricains qui ne veulent plus de cette situation. Clairement, cela veut dire que chaque Centrafricain mettra la main à la patte. Qui est le nouveau ministre de la défense ? La réponse selon Wikipédia.

2. MINISTRE DE LA DÉFENSE NATIONALE: M. JOSEPH YAKETE

Joseph Yakété, né le 14 novembre 1960 à Sibut en Centrafrique, il arrive en Europe en 1989 pour faire ses études supérieures. D'abord en Allemagne, puis à Paris où il entre à l'institut de Sciences Politiques. Parallèlement, il s'engage dans les rangs du Parti socialiste français. Adhérent depuis 1997, Joseph YAKETE devient collaborateur parlementaire de député, puis conseiller municipal en 2008. En 2003, après l'obtention de son doctorat de sciences politiques - «Les mutations sociologiques de l'électorat du Parti Socialiste du congrès d'Epinay à 1997» il se lance dans la rédaction d'un ouvrage «Socialisme sans discriminations» préfacé par François Hollande. Parallèlement il devient cadre fédéral du PS à Paris. La situation de son pays, la Centrafrique, marquée par des années de conflit et de corruption du pouvoir l'amène à fonder le FORAC (Forum pour le Rassemblement Centrafricain). Ce parti a pour priorité de réformer en profondeur la gouvernance et redonner paix, sécurité et stabilité à ce pays de 4,5 millions d'habitants. Il est soutenu pour la présidentielle dès le premier tour par 15 partis politiques centrafricains qui constituent l'Union de la Gauche pour l'élection présidentielle FORAC-UGCP.

S'agissant de Jean Serge Bokassa, Ministre de la sécurité publique et de l'administration du territoire. La sécurité dans la capitale Centrafricaine , Bangui est une affaire à prendre au sérieux. La restauration de l'autorité de l'Etat sur toute l'étendue du territoire est également un combat que le nouveau ministre devrait mener. L'avantage de ce ministre est le fait d’être resté aux cotés du peuple Centrafricain lorsque les choses allaient de mal en pis, il connait les véritables aspirations du bas peuple. Il devra cependant avoir les maux juste pour calmer et apaiser les tensions. Un défi colossal auquel le fils de l'ancien empereur Bokassa sera confronté. Téméraire de caractère , electron libre permanent , écorché vif, ce tempérament l'aiderait-il à mener à bien la mission qui lui est confiée ? Tout porte à croire que le nouveau ministre de la sécurité publique et de l'administration du territoire veut relever le défi. Selon les sources proches du Ministre, ce dernier serait pret à mener sa mission contre vents et marrées . Toujours selon nos confrères de Kadei vox et Wikipedia quelques détails sur le nouveau Ministre de la sécurité publique Jean Serge Bokassa.

4. MINISTRE DE L’INTÉRIEUR, DE LA SÉCURITÉ PUBLIQUE ET DE L'ADMINISTRATION DU TERRITOIRE.

JEAN-SERGE BOKASSA, né le 25 février 1972 à Bangui, est le quinzième enfant de Jean-Bédel Bokassa. Il s'engage en politique en 2003, et est nommé ministre de la Jeunesse et des Sports de 2011 à 2013.

Il n'est engagé dans aucun parti. Bien qu'il met en avant une « aversion pour la violence », il défend le principe des actions des anti-balakas durant la troisième guerre civile centrafricaine de 2013.

Il se présente à l'élection présidentielle centrafricaine de 2015 en tant que candidat indépendant.

Il obtient 6,56 % des suffrages.

Il soutient alors Faustin Touadéra pour le second tour.

En attendant plus de détails sur les membres du nouveau gouvernement, nous vous invitons chers compatriotes , de bien vouloir suivre nos regards, vous constaterez que nous sommes froids. Affaire à suivre !!!

LA RÉDACTION DE TAKA PARLER

Publié dans Actualité

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

IMBA 10/06/2016 14:02

Pourquoi n'avez vous pas fourni la biographie du 2 ème du tandem choc!?
Il a fourni pendant sa candidature une fausse biographie et Curriculum Vitae, rien n'est vrai dans son parcours, le seul qui soit réel et motivé pour ce Candidat c'est berner les électeurs pour accéder au pouvoir afin de se cacher de son passé douteux. Pourquoi a t'il fuit son pays toutes ces années?
Comment a t'il pu se presenter comme Candidat auprès de l'ANE avec de fausses justificatifs et n'ayant aucun patrimoine en RCA ....

La question primordiale est : Comment Touadera a pu choisir parmi les membres du collectif un Ministre de la Défense sans aucune expérience Militaire et un Français escroc est corrompu peut être à la tête de notre armée?
Après un tsunami nous allons assister à un ras-de-marrée dans le gouvernement!
Mesdames et Monsieur les Gouvernants vous côtoyez une bombe à retardement, la République a récolté un Ministre qui est à la tète d'une grande escroquerie à plusieurs femmes Française, Sénégalaise etc.
Pour escroquer toutes ces femmes, il leur a promis le mariage une fois qu'il est obtenu un siège au Ministère de la Défense, En Février il savait que son Excellence et grand ami Touadera allait le mettre à la tète du Ministère de la Défense recommandé fortement par le Président Français HOLLANDE. Posez-vous la question du pourquoi un si grand Ministère? Lui qui avait un poste d'Agent Internationale d'Investigations en Allemagne et en France??
Posez-vous la question que prépare ce Ministre comme surprise aux Centrafricains!! Qu’es qu’il est venu chercher en Centre Afrique qu’il n’avait pas en France ?
Voila un des plus gros escroc Français qui se refugie derrière son poste de Ministre de la Défense et que le Président TOUADERA cache dans son gouvernement en le protégeant et lui donnant l'impunité à toutes les escroqueries qu'il a commise à plusieurs femmes et personnalités qui lui ont prêtées de l'argent en leur promettant de devenir l'épouse d'un Président ou Ministre et pourquoi pas un poste important après sa nomination. Cet homme se servait de son Association FORAC pour attirer ces conquêtes, les séduire et les escroquer par la suite en promettant Monde et Merveilles !
Le coup de grasse qu'il a joué à Michel AMINE en le salissant et l'écartant de la candidature, l’affaire des faux passeports Mr Joseph Yaketé en est l'investigateur et le dénonciateur auprès d’Interpol depuis la France afin qu’il soit arrêté, condamné et ainsi écarté de la course à la Présidentielle.
Mr Le Ministre Yaketé n'attend que l'occasion de déstabiliser le gouvernement et renverser le pouvoir du Président TOUADERA dont il dit être l’ami très proche.
Il est poursuivi en France par plusieurs plaintes dont l'escroquerie et le détournement de fond et abus de confiance.

Quant à son Epouse Madame Nicole Pehoua Présidente de l'Association Femme debout…. se servait de son association pour récupérer des dons soit disant destinés aux femmes Centrafricaines victimes de la barbarie humaine pour se remplir plein les poches.
La présidente utilisait son Association pour faire du trafic d’enfants, elle a été il n’y a pas très longtemps, une pensionnaire de la prison de Fleury-Mérogis en région parisienne pour trafic d’enfants et autres délits de mœurs.
Voua avez à la tête de ce Ministère le couple le plus véreux et escrocs de la nuit des temps;
MÉFIANCE, MÉFIANCE

clement 15/04/2016 20:40

MAIS SI YAKETE est là pour faire la politique de la france avec motre armée et pour cela qu'elle chauffe ses bras droits ces barbares assassins rebelles de la france à se remuer pour influencer des décisions gouvernementales,alors nous peuple vous ferons sortir yakete,car ces faux soldats doivent pour beaucoup passe à la justice internationale. Quelles revendications? ces pions de déby,tchadiens nigeriens et soudanais amenés par Déby et la france,raison pour laquelle la france les menagent car ils ont fait le sale boulot pour elle. LE peuple vaincra

KANGUI 15/04/2016 10:27

Mon ami TRALALA, tu oublié de mentionner ses relations difficiles avec les Fédérations sous sa tutelle. Surtout la gestion solitaire des subsides à lui confier par son mentor Bozizé pour le développement du sport. Il arrive au bureau à 12 heures pour repartir aussitôt. Sarandji qui se dit monsieur ponctualité à un client de choix pour sa politique spectacle.

TRALALA 14/04/2016 16:03

Serge Bokassa, il faut parler de son passage au Ministère de la Jeunesse et des Sports sous Bozizé. Un Ministre incompétent, toujours absent du bureau, ivrogne et fuyant les dossiers. Comment va t'il faire pour changer les choses dans un département aussi compliqué et regroupant les volets sécuritaire et administration du territoire ? Il doit être présent tout le temps sur le terrain. Va t'il quitté les débits de boisson pour être présent sur le terrain ? Je doute fort. Son seul atout a été le verbe et le maniement de la langue de Voltaire. Nous verrons bien de quoi il est capable.

Tatene Polele 14/04/2016 01:24

Cv volontairement incomplet et inconsistant..arrivé à 29 ans en France pour faire des études supérieures, qu'a-t-il fait avant et pendant son long séjour en France ? Activiste black dans les réseaux mafieux du PS français, et puis quoi d'autre ! Que la diapora centrafricaine nous conte son parcours sans doute misérable en France, etvous verrez que c'est simplement un activiste opportuniste à qui Touadera a choisi de confier ce ministère qui a trahi la RCA par les incompétences et prédations historiques. Quand au fils de l'empereur, je ne sais même quoi dire...son fait de gloire est d'avoir constamment dénoncé les sélékas alors que tous les autres leaders y compris Touadera étaient muets comme tous les traitres politicards centrafricains ! Qu'il aie des diplômes ou pas, je lui fais confiance, au moins c'est un patriote engagé qui croisera le fer avec les criminels qui éructent encore comme ce chétif tchadien Sabone et les autres virus. J'attends de lui la liquidation de la pègre islamisante venue du Tchad et du Soudan.