LA VISITE FORTUITE DE SARANDJI ET BOKASSA AURAIT MIS WODOBODE MAL A L'AISE

Publié le par TAKA PARLER

SMS / JSB
SMS / JSB

Cette descente à la mairie de Bangui a fait l'effet d'une bombe. L'initiative prise par le premier Ministre , Simplice Mathieu Sarandji et le Ministre de la Sécurité Publique et de l'administration du territoire, Jean-Serge Bokassa est saluée par les Centrafricains pour la plupart. Cette rupture, aussi brutale soit-elle heurterait-elle la sensibilité des Centrafricains ? L'idée de cette pratique à la quelle s'adonnent Simplice Mathieu Sarandji et Jean-Serge Bokassa respectivement Premier Ministre et Ministre de l'intérieur serait de pousser les fonctionnaires de l'Etat de s'impliquer d'avantage dans les missions qui leurs sont confiées. Cette visite fortuite réalisée aujourd'hui à la mairie de Bangui par le premier Ministre et le Ministre de l'intérieur n'a pas été facile pour celle qui gère la ville de Bangui en la personne de Wodobode qui a été huée par la foule. Le Maire qui normalement est le premier magistrat d'une commune et représente l'autorité municipale n'a pu réaliser des changements dans la ville de Bangui. C'est ce qui aurait motivé les nouvelles autorités de Centrafrique , notamment le Premier Ministre et le Ministre de l'intérieur de trainer Wodobode dans la gadoue enfin si vous permettez le terme.

Aux dernière nouvelles, Madame le Maire de Bangui Wodobode aurait été dégoutée de l'attitude des deux ministres et aurait déposé sa démission selon les rumeurs persistantes dans la ville de Bangui. Information à prendre avec les pincettes, la rupture aurait-elle le gout du fruit défendu ? Selon nos informations, le Premier Ministre en concert avec le Ministre de l'intérieur Jean-Serge Bokassa auraient décidé de lancer pour la fête de travail le premier Mai, une opération baptisée en Sango << TOUMBA NZENDE >> ce qui consiste à chasser les ordures de la capitale. Tous les membres du Gouvernement devraient s'y mettre pour donner le ton à la population Centrafricaine. Autres informations à noter, les fonctionnaires devraient s'habituer à la brutalité du changement. En attendant que d'autres évènements de cette nature se produisent, nous vous invitons chers(es) compatriotes de bien vouloir suivre nos regards, vous constaterez que nous sommes froids. Affaire à suivre !!!

LA REDACTION DE TAKA PARLER

Publié dans Société

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Gazalogo Thomas 22/04/2016 11:49

Centrafrique en marche!

Bosko 20/04/2016 14:17

Bravo pour cette volonté de vouloir changer les choses mais on aurait voulu que cette tâche soit confiée à Mme le maire et le premier Ministre avec son ministre de l’intérieur s’occupent d'autres tâches hautement importantes comme récupérer la partie du pays aujourd'hui occupée par la LRA, ramener l'autorité de l’état dans les zones du Nord et aussi du Sud, le retour de nos parents qui vivent jusqu'aujourd'hui au "Ledger "(aéroport) et dans d'autres sites y compris à l’extérieur etc.

Kangalé Clément 20/04/2016 14:11

Je pense qu'il est temps que nous Centrafricains toutes tendances confondues, nous pratiquons dans nos comportements la politique de développement et non le développement de la Politique.

Bhéwan! 20/04/2016 02:42

Kwa so a gba ti gwé?? A yeke bè andè?so gui kete li ni là?destination 2026,voir clonclure a 2030 puis Touade va se reposer

Kangalé Clément 20/04/2016 14:48

Excusez moi. Je pose la question si est-ce que vous avez des regards sur le monde entier ou juste autour de vous. Vous écoutez ou suivre les vrais vrais vrais documentaires sur les Medias. Vous savez comment le Rwanda á fait pour être premier en Afrique en technologies nouvelles après une guerre plus atroce que la notre et á moins de 10 ans après la fin des situations. Si le gouvernement n'apprécie pas et ne sanctionne pas qui le fera, et qui l'a nommée. Si c'était la population qui la voté elle pouvait avoir peur ou crainte de son comportement vis à vis de son prg d'action et même son avenir dans son propre quartier ou ailleurs. Une petite histoire la semaine passée au Guinée konacri un maire a été molesté bastonner par sa population pour raison de mauvaise gestion et gaspillage des ressources mise à sa disposition, avec preuve puisque ils sont contribuables. Que dites vous de ceux qui seront sanctionnés parce que quand il pleut le personnel administratif ne vient pas au travail. Pendant ce temps ceux du privé viennent pendant et après la pluie au boulot. Et je dis cet acte ne se passe nul par ailleurs. Et s'il pleut du 1er au 30 á la fin du mois vous réclamerez votre salaire? par ce que tous les matins avant 10h il y a pluie.

Merci pour l'attention.