COUP DE THÉÂTRE À BANGUI, LE PREMIER MINISTRE SIMPLICE SARANDJI DÉBARQUE DANS CERTAINS MINISTÈRES À L'IMPROVISTE

Publié le par TAKA PARLER

SIMPLICE SARANDJI
SIMPLICE SARANDJI

A peine investi depuis quelques jours, le Nouveau Premier Ministre , Supplice Sarandji à commencé avec la rupture. Ce matin, aux environs de 8 heures et demi, le Premier Ministre à effectué une visite inopinée dans les ministères. Le but de cette visite serait en toute vraisemblance de s'assurer de la présence effective des fonctionnaires de l'État telle que prévue par la loi. À sa grande surprise, les bureaux étaient encore déserts à cette heure précise. Les fonctionnaires seraient certainement entrain de faire la grasse matinée, d'autres seraient juste à côté entrain de prendre leurs doses. Vous savez, cette pratique qui consisterait à prendre une bouteille le matin pour éviter l gueule bois après avoir ingurgité un casier la veille. Sur place , pour le premier constat concernerait le ministère de eaux et forêts, chasses et pêches .Ensuite , il aurait poursuit la descente au ministère de l'environnement .

Toujours selon les mêmes sources, le Premier Ministre n'aurait eu que ses yeux pour constater. Il serait entré dans une colère noire et aurait ordonné la barricade des bureaux. On ne sait pas trop pourquoi avoir barricadé les bureaux, est ce pour que les fonctionnaires n'entrent plus jamais dans les bureaux ? A cette question, seul le premier Ministre pourrait répondre. La rupture s'annonce plutôt brutalement, les fonctionnaires Centrafricains, peu habitués à ces genres de pratique auraient du mal à s'adapter.

Le Premier Ministre a désormais son bâton de pélerin pour conduire l'administration Centrafricaine à bon port. En attendant que les fonctionnaires Centrafricains s'habituent à la rupture, nous vous prions chers compatriotes de bien vouloir suivre nos regards, vous constaterez que nous sommes froids. Affaire à suivre !!!

LA RÉDACTION DE TAKA PARLER

Publié dans Actualité

Partager cet article

Repost 1

Commenter cet article

loko 11/04/2016 07:57

Ouf, je retiens mon souffle et j'essaie de comprendre lorsque ceux qui ont pratiqué l'ENAM avec succès ont une certaine méthode bref - les assoiffés du Pouvoir caractérisé par l'envie d'aller très vite, du calme - vous allez faire du marathon et non les 100m donc économisez vos énergie car vous aurez à faire dans le sens des attentes des Centrafricaines et Centrafricains qui sont tellement énorme - Ce spectacle n'a pas sa raison d’être d'autant plus que c'est connu des Centrafricains que nos fonctionnaires fantômes ont pris gout de rester à la maison et percevoir leur salaire sans rien faire... Le nouveau PM persiste dans ces gaffes, il tient des langages peut soutenu devant ces collabos mais il ignore que dans nos administrations mal aiguillées c'est infesté des agents comploteurs donc il a intérêt à vite changé de méthode pour les ramener à la raison dans le sens des intérêts des Centrafricains sinon il ne fera pas long feu - nous sommes sur le terrain politique et on politique les amis se séparent souvent de leurs amis intime - pour nous c'est un conseil...Bon vent M. le PM, vous pouvez mieux faire mais changé de méthode, ne mettez pas tous le monde à votre dos - ...!!!

serge 10/04/2016 21:59

(...) suivre nos regards, vous constaterez que nous sommes froids (...) cette phrase finira par nous enlever tout envie de lire vos articles chers messieurs...

Nola 10/04/2016 12:24

Mais pourquoi le pm a-t-il choisi le ministère des eaux et forêt?
Quand on sait que le berceau de la corruption se trouve à quelques mètres de là, le ministère des finances. Moi, je propose qu'on le pm congédie tous les fonctionnaires de ce ministère et de procéder pour un nouveau recrutement, uniquement pour voie de concours ouvert à tous les centrafricains d'où qu'ils soient. Oui quand on sort d'une situation aussi tragique celle là, il faut des mesures exceptionnelles; le Liberia l'a fait et a gagné la confiance des bailleurs de fond.

C'est triste 09/04/2016 13:34

Quelle flagrance !!! Vous vous dévoilez finalement devant tout le monde, vous avez la nostalgie du pouvoir et de faite vous voulez revenir aux affaires. Avant 24 mars 2013, vous trouvez que le pays a cessé d'être un pays normal ? Nous n'avons pas la même conception d'un pays normal. Vous trouvez que le PM fait du spectacle ? Encore une il faut descendre de votre piédestal,.Pour pouvoir mettre en place un projet, il faut définir des indicateurs de performance qui vont permettre de mesurer l'efficacité de sa démarche et c'est en allant sur le terrain c'est pas en restant cloîtré entre deux murs qu'on recueille des informations souvent fausses par manque de professionnalisme. A votre epoque, pouvez-vous nous dire comment vous vous organisez ? Peut-être que cela pourrait nous être utile. Vous savez, il ne faut pas juste critiquer, il faut nous parler de méthode et comment faire.
Nous savons également qu'à époque, l'éducation, la santé, le travail et le centrafricain n'étaient pas votre priorité, votre priorité était juste l'argent du pays d'accord vous vous êtes servis maintenant laissez les autres travailler pour l'intérêt du pays en attendant les dossiers sensibles qui seront mis sur la place publique.

Tatene Polele 09/04/2016 12:53

Mais enfin a-t-il besoin de se rendre dans un ministere pour faire le constat de ce que tout Bangui sait : depuis plusieurs mois voire années, l'administration a cessé de fonctionner ! Son travail urgent à lui, et ses copains PR et Dircab, c'est de sortir un gouvernement et de remettre l'administration au travail ! Au lieu de cela, il se balade dans des ministères fantômes, et feint une colère ! Allons allons ce genre de politique spectacle c'est pour le siecle dernier ! Now on veut des actes positifs, c'est à dire qui remettent la RCA au travail. On est déjà fatigués d'attendre ! Toutes les explications avancées ne résistet pas à l'analyse critique. Attendre les résultats des législatives, une vraie farce quand on sait que nous avons cessé d'être un pays normal depuis le 24 Mars 2013 ! Et pourquoi avoir nommé le PM sans attendre les résultats des législatives ? Monsieur le PM, avec votre trio (PR et Dircab compris), sortez-nous un gouvernement consistant avec Zéro zombie ! Et mettez la RCA au travail, avec des nominations compétitives qui se feront au terme d'une publication des postes, un appel à candidature et une sélection impartiale pour remplacer toutes les nominations opaques nationales et à l'extérieur de Bozize, Djotodia et Catherine M'balla. Osez, vous verrez que tous les aventuriers qui vous flattent resteront sur le quai, parce que beaucoup d'entre eux ont des cv mensongers...et vous vous protégerez aussi de vos nombreux clans familiaux, amicaux et ethniques. L'homme qu'il faut à la place qu'il faut !