CENTRAFRIQUE : SYLVIE KOLINGBA EN CONFLIT AVEC CATHERINE SAMBA-PANZA ET CHRISTELLE SAPOT SUR UNE AFFAIRE DE TERRAIN

Publié le par TAKA PARLER

SYLVIE KOLINGBA
SYLVIE KOLINGBA

Les nombreux terrains achetés par la cheffe de l’Etat de transition et ses fils, commencent à leur créer des ennuis. Sylvie Kolingba a ouvert le bal avec l’affaire d’une de ses parcelles dans le 7ème arrondissement qui aurait été achetée dans des conditions douteuses par Christelle Sapot et sa mère.

La parcelle querellée se trouve juste à coté de la maison de Démafouth, dans les parages de la maison d’arrêt. Elle était mise en location par Sylvie Kolingba et utilisée par un médecin qui l’exploite depuis des années comme bar-restaurant. Selon les informations de Sangbilegue, la parcelle a été achetée depuis des années par Sylvie Kolingba. Mais pendant la transition, Christelle Sapot a acheté la parcelle.

Avant la fin du règne de la mère nationale, la famille présidentielle a commencé à faire la clôture ce qui va attirer l’attention de la propriétaire. Selon les proches de Sylvie, elle n’avait pas la possibilité d’arrêter les travaux, vu la position de ses adversaires.

« C’est pourquoi elle a attendu la fin de la transition pour lancer la procédure devant la justice. Elle a demandé au médecin qui exploite les lieux de mettre fin à ses activités commerciales parce qu’il serait complice de cette expropriation. Pour le moment, la Sirène ne marche plus à cause de cette affaire. Aussi les travaux de la clôture se sont arrêtés » a expliqué ce proche de Sylvie.

Dans l’entourage de Catherine Samba-Panza, on minimise cette affaire « le terrain auquel vous faites allusion a été régulièrement achetée par Christelle Sapot. Les papiers sont là et ce n’est pas l’ancienne cheffe de l’Etat qui a payé. Nous sommes sereins sur cette affaire qui en réalité n’en est pas une » a expliqué une proche de Catherine Samba-Panza.

De sources bien informées, la justice a été saisie sur le dossier. En deux années de règne, la cheffe de l’Etat et sa famille ont pu acheter de nombreuses parcelles à Bangui. Dans le seul 7ème arrondissement de Bangui, on compte une douzaine de parcelles achetées par l’ancienne présidente et sa famille. Toutes les maisons proches de sa résidence sont acquises par coup de billet de banque. Selon nos informations, Catherine Samba-Panza veut agrandir son auberge juxtaposée avec sa résidence pour en faire un motel.

Il est possible que Catherine Samba-Panza soit rattrapée par les dossiers des parcelles acquises sous son règne dans des conditions peu réglementaire.

SANGBILEGUE

Publié dans Actualité

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article