CENTRAFRIQUE : LES DÉTENUS DE NGARAGBA MANIFESTENT POUR RÉCLAMER L’AMÉLIORATION DE LEURS CONDITIONS DE VIE

Publié le par TAKA PARLER

CENTRAFRIQUE : LES DÉTENUS DE NGARAGBA MANIFESTENT POUR RÉCLAMER L’AMÉLIORATION DE LEURS CONDITIONS DE VIE

Les détenus de la maison d’arrêt de Ngaragba ont manifesté ce vendredi 15 avril 2016 pour réclamer l’amélioration de leurs conditions de vie. Ils dénoncent l’injustice des autorités judiciaires qui auraient libérés certains‘’criminels étrangers condamnés’’.

Melchisédech Liki, délégué des prisonniers de cette prison justifie cette manifestation en ces termes, « les conditions de vie ne sont pas réunies comme prévues dans les textes juridiques régissant les conditions de vie des prisonniers en Centrafrique. Ensuite, la justice de notre pays ne fait pas son travail comme son nom l’indique. Certains criminels étrangers qui sont condamnés ont été libérés par nos autorités judiciaires».

Simplice Mapouka, régisseur à la maison centrale de Ngaragba, trouve leur manifestation légitime,« ces détenus ont revendiqué leurs droits qui ne sont pas respectés. Ces derniers temps, il y’a eu des sujets criminels étrangers qui étaient ici et qui ont été libérés par nos autorités judiciaires, c’est ainsi que les autres détenus qualifient de l’injustice », a-t-il dit.

Le régisseur a souligné que personne ne s’est évadé de la prison. Sauf des manifestations qui ont eu des conséquences sur les cellules, « c’est regrettable par ce qu’ils ont cassé toutes les nouvelles cellules qui ont été réhabilitées », a ajouté le Régisseur.

La dernière manifestation des prisonniers de Ngaragba remonte le 25 novembre 2015.

RJDH

Publié dans Actualité

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

gabriel sanze 16/04/2016 17:00

Si les traites à la nation comme ziguélé étaient nourris par la transition et pensent encore manger avec Touadera,ou des assassins nourris ,logés luxueusement au frais de la patrie, et des financiers dans l'ombre des sélékas comme Meckassoua qui ont oublié de dénoncer les crimes de la séléka ou de soutenir le peuple en détresse pensent profiter du vote des peuples qu'il a ignorés guettant le perchoir,pourquoi l'Etat ne s'occupera pas un peu du bas peuple. Les droits de l homme c'est permettre à ses prisonniers un minimum décent . IL VA FALLOIR PASSER PAR UNE REVOLUTION POUR QUE LE PEUPLE CENTRAFRICAIN SOIT ECOUTER ET QUE LA FRANCE NE VIENNE PAS NOUS TRAITER D ANTIBALAKA. CHRETIENS CECI CELA,
Pour ceux qui gesticulent à BAMBARI chauffés par leurs parrains sur erreur politique de touadéra pour laquelle,je me suis exprimé longuement au dessus,il faut la justice,le DDR ne va pas masquer le crime de tous ces vendeurs de ci et ça qui se décrètent du jour au lendemain general,colonel ou officier
C’est un peu la faute de Touadéra,il a gagné une élection présidentielle sur un programme défini qui nous avait emballé pour le choisir,on croyait qu’il avait pensé à une équipe autour de ce pprojet de société,non une fois élu,il a pris peur , neveut pas y aller seul,sous de faux prétexte il nous offre un gouvernement pot pourri avec les nommés des partis du ventre qui ont trainé ce pays dans la boue. Alors que maintes fois les centrafricains lui recommandaient de faire avec sa propre équipe et des parti ou ex candidats moins marqués traites,voilà comment Touadéra nous écoute qui souhaitions autre chose. Pour cette bêtise de gouvernement de soupe populaire avec tous ces partis du ventre,les cons barbares croient qu’ils peuvent se remuer pour la part du gâteau,parce que par sa faute de dire qu’il va faire avec tout le monde,comme si le peuple n’avait pas fait un choix clair. Alors les assassins pensennt que eux aussi font partis d’un groupe à convier,même s’ils font semblant d’ignorer qu’ils n’ont pas affronter les urnes ou ont fui d’affronter les urnes et non sont rien de démocratiques et que leur cas relève de la justice. Une autre grosse bêtise en gestation se décrit sur la centrafrique presse par rjdh un article du 14 avril 2016,qui montre encore plus que Touadera ne sera pas différent des autres présidents,il ne pense qu’à assurer leur arrière sur le trône du pouvoir. Quelqu ‘un qui a une vision pour centrafrique,se donne ses moyens personnels courcicuitant ce qui l’encombre,or on apprend que le président nouvellement élu se préoccupe plus de son pouvoir que d’une méthode démocratique pour libérer ce peuple,il est dit que lui et ses proches veulent de ziguélé ou Meckassoua à la présidence de l’assemblée,la raison c’est que Touadéra craint ziguélé comme adversaire politique et Meckassoua pour son carnet d’adresse. Quelle connerie de Pensée,voilà deux personnages vomis du peuple que vous peuple qui avez donné vos voix à touadéra qui à peine élu va vous trahir. Est-il à mettre maintenant parmi les traites de la Nation ? S’il n’ a pas de cran,pourquoi s’était il présenté à la présidentielle pour nous endormir tous et nous faire le contraire? Il fait des calculs égoistes poour son seul intérêt et non de celui du peuple qu’il n’écoute plus ,commençant à se mettre dans une tour d’ivoire opaque au discours du peuple ? On croit revenir au temps des dictatures ou de fausses démocraties où il faut acheter tout le monde pour une politique bonbon glacé et qui dessert un pays à terme.
Quand on fait de la politique et surtout quand on est élu comme le peuple centrafricain l’a signifié pour lui Touadéra et par le rejet de certains candidats précis ,on nefait pas cet affront à ce peuple. La politique saine et évolutive pour une démocratie correct,c’est de pouvoir affronter ses opposants même les plus redoutables et leur démontrer avec l’appui du peuple qu’ils n’ont pas raison et non de nous servir cette corruption d’hommes que tous les régimes nous ont servie .
Et meckassoua,carnet d’adresses tentant pour Touadéra, nous sommes où là ? Mais pourquoi Toudéra et son équipe ont voulu briguer la présidentielle ? Faire de la politique à ce niveau,c’est être capable une fois aux affaires de créer son propre carnet d’adresses et non d’être trinutaire ,ils ont 5 ans pour y parvenir et à ce stade de mission ,les adresses viennent d’elles mêmes,quels naifs en politique nous avons ?
Jeune génération ,notre calvaire n’est pas fini,préparons nous pour demain ,car l’avenir ne se présage pas de bonnes choses avec de telle façon de voir et de fairela politique qui s’annonce,une façon contraire à notre attente dans une attitude qui aspire à la démocratie normale. La démocratie doit être éducative et non par calcul pour la sérénité de pouvoir d’un président et proches. Il allait apprendre à ces dinosaures corrompues qu’il est temps d’autres choses, même ne pas avoir peur de les affronter par son intelligence, démonter que c’est une opposition malhonnête non constructive,leur montrer par A + B qu’ils ont tort et le peuple apprendra,aprrouvra,mais il est encore long le temps qu’on aura des visionnaires sans calcul égoistes. Préparons nous dans 5 ans pour trouver un leader,au cas où nous serons déçu,avoir qui va nous amener au vrai changement. Chers compatriotes,ne vous laissez pas acheter,faites les choses telles que vous pensez qu’elles devraient être. On a trop tergiversé, accepter des choses pour l’argent ,la conséquence la démocratie est faussée chez. Touadéra a le boulevard que le peuple lui a tracé,lui donne tout pouvoir de faire comme il croit en lui,sa force c’est le peuple et il va se perdre lamentablement dans ce que le peuple a vomi,il nous ramène la vieille méthode des nominations de calcul égoiste personnel non bénéfique pour une patrie et son émancipation démocratique. Pauvre centrafrique !. Et on ne serend même pas compte que les autres nous dépassent tous en afrique centrale et en afrique.
Si l’histoire de sa cousine qui fait arrêter des gens sans jugement qu’il arrête avec ça,il n’ a pas besoin de nous recréer des gbagalama et autre fistons et parents des anciens dirigeants qui ont décide de vie et de mort des citoyen . Un communiqué de cette dame dénonçant les dires du journal aurait suffit,et l’aura honoré plus. Mr lz président de la république ,vous n’avez pas besoin de ça,il faut mettre au pas vos proches. Ce n’est pas une bonne publicité