RÉFORME ET ACQUISITION DES VÉHICULES D'ÉTAT, UNE NOUVEAUTÉ EN CENTRAFRIQUE

Publié le par TAKA PARLER

Pierre Chisostum Sambia
Pierre Chisostum Sambia

Est-il important de préciser que l'état est une continuité ? En tout cas non pour certains agents et fonctionnaires de l’Etat Centrafricains. L'ignominie à atteint son paroxysme, alors que la Transition tire vers sa fin que certaines personnalités politiques et ou militaires se prêtent au jeu de cache cache. Une pratique ubuesque qui consiste à acheter pour une poignée de pain des véhicules appartenant à l'état. Cette pratique plutôt rocambolesque est à la mode en Centrafrique notamment à Bangui . Tout le monde réforme dans la foulée des véhicules d'état, pour ainsi éviter d'acheter un véhicule neuf. Quoi de plus normal que de se mettre à l'abri d'un éventuel changement de régime dans cette partie du monde. Les ivoiriens diraient 《QUI EST FOU ?》

Un véhicule acheté pour les besoins étatiques à 25 millions de Francs Cfa se retrouve un mois après chez un fonctionnaire de l'état réformé à 150 mille Fcfa . Pour illustrer ces propos que certains qualifieraient sans doute de diffamatoires, nous prendrons le cas le plus récent et flagrant de l'actuel ministre de la sécurité publique. Monsieur Pierre Chisostum Sambia, quand il fut Directeur général de la maison d'arrêt centrale de Ngaragba, il aurait réformé et acquis un véhicule appartenant à l'administration pénitentiaire. Quelques temps plus tard , il aurait récidivé, cette fois ci en tant que Directeur général de la gendarmerie nationale , il aurait réformé et acquis un véhicule de dotation appartenant à la brigade territoriale de M'Poko Bac.

Autres faits à préciser, cette haute personnalité ne supporterait pas la contradiction, il serait perçu d'ailleurs comme quelqu'un très imbu de sa personne et totalement égocentrique. Pour la petite histoire, il serait en désaccord jusqu'à ce jour avec le Colonel Dépôt. Et pour cause, il aurait tenté de détourner un groupe électrogène appartenant au deuxième groupement de Bambari. Il aurait été contraint à l'époque par le Colonel Depot de rendre ce matériel qui serait déjà caché dans sa ferme à Gbango. La dernière pirouette est un scandale qui a fait couler d'encre à Bangui. La fameuse histoire du don de l'union Européenne en engins roulants à la Gendarmerie nationale. Vous comprendrez que nous parlions de la BJ 80 accidentée, mise au garage puis enlever et disparue alors que l'union européenne procédait à son contrôle de routine. Mais Allô Bangui que passa, la Dame Cathy n'en peut plus. Aux dernières nouvelles, elle aurait remis les pendules à l'heure. Elle aurait exigé la restitution des dits véhicules . Touadera aura certainement du pain sur la planche avec des agents véreux au sommet de l'état. Qu'il fasse très attention avant de confier des responsabilités à ces genres de personnage.

CARLOS MBADIFE DU JOURNAL RÉVÉLATION À VOUS DE JUGER

Publié dans Opinions

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

C'est triste 29/03/2016 17:41

Mon très cher compatriote,
Je suis du meme avis que toi, je soutiens de tout coeur ton raisonnement et je me pose une seule question car ce que nous vivons ne date pas d'hier ni aujourd'hui mais depuis plus de 40 ans et ce genre de raisonnement il n'y a que ça partout dans les réseaux sociaux et sur nos lèvres. Cela nous a pas du tout grandi par contre il nous a amené la guerre civile, la haine de lautre et je m'arrête car la liste est longue.
Avec cette chance que nous avons aujourd'hui, ne devons-nous pas prendre de la hauteur ? Ne devons-nous pas avoir de l'espoir pas pour nous mais pour nos enfants ? En lisant votre message je me suis faits une approche de vous sauf que comme tout bon centrafricain vous avez des à priori car je suis en connivence avec personne ni parti politique mon but principal est de permettre à mes compatriotes de sortir de la passion et de faire confiance à notre pays et en sa jurisprudence car nul n'est au dessus de la loi.
J'ai préféré l'anonymat juste pour débattre avec mes pairs et apporter des solutions pour que nous puissions nous aimer les uns les autres, aimer notre pays et enfin se respecter car tout centrafricain aussi petit qu'il soit est un etre humain "Zo kwe zo" et il n'est pas au dessus de la loi. Merci de votre compréhension

Non - Collabo 29/03/2016 12:25

Je lis un nommé "C'est triste" qui nous demande de ne pas invectiver ses parents voleurs des biens communs au peuple centrafricain. Quelle honte de lire ces genres de bobards dignes d'une apocalypse congénitale. Compatriotes Centrafricains réveillons nous et quittons les affections complices de nos criminels de soeurs et frères abusant de notre non réactivité face à leur sévisme en toute impunité depuis toujours. Amen, puisque nous sommes au lendemain du lundi de Pâques élevons nos réflexions ainsi sera mise en chantier notre RCA sans prédation....................

C'est triste 28/03/2016 13:19

Certes nous devons imputer aux anciens la mauvaise gestion du patrimoine public et les jeunes...quelles sont leurs responsabilités ?
Arrêtons de stigmatiser les anciens ou de faire une scission du peuple centrafricain et par le biai de ce réseau faisant des propositions concretes au nouveau Président et à son équipe pour nour permettre de sortir de ce marasme economico-social afin de permettre à nos jeunes depourvus de tout et limiter intellectuellement, qui ont pour esucation que la haine de l'autre afin de commencer à s'aimer soi-même puis son prochain et peut-etre à terme aimer son pays qui est au dessus de tous meme ses vieux qui reviennes aux affaires pour se refaire la santé en faite c'est pour nourrir ou heberger ses jeunes qui n'ont plus rien perdre...voyez le jeu est compliqué.
En somme, aimons nous les uns les autre, faisant des debats intellectuels des propositions d'avenir departement par departement...qui fait quoi et comment,,, pour developper le pays et celui la a fait ou a voler...nous avons la justice alors que le nouveau president laisse la justice travaillée et qu'il y ait partage de pouvoir et vous verrez...
Qui dit mieux je lance le debat surtout pas d'invectives qui se sent limité s'abstient. ...

OGBIO 27/03/2016 19:16

Le nouveau Pdt n'a que faire de ces voleurs, le peuple ne va plu les supporter. Il faut les dénoncer individuellement pour une solution absolue en lieu et place de nos corrompus magistrats, gendarmes & policiers prédateurs financiers.................................

Mbrougnetti 27/03/2016 18:51

C'est l'inconvénient de ramener tjrs des retraités en fonction. Des gens de mauvaise moralité doivent être poursuivi