PASSONS A L'AUTRE RIVE

Publié le par TAKA PARLER

Théophile EKA 2
Théophile EKA 2

Contraste saisissant !
Au même moment où Madame SAMBA PANZA, Présidente de la transition à la tête de notre pays se fait auréoler aux États-Unis pour une « transition réussie » et que le nouvel « homme fort » élu à la tête de la Centrafrique se fait congratuler à Luanda, les feux de Gomorrhe s’abattent sur le marché central, dit « marché de la réconciliation » !
Une occasion pour nous en ce dimanche du lugubre mois de mars de nous arrêter sur le triste cheminement du peuple centrafricain dans le désert de l’ignorance !
En replaçant les choses dans leurs contextes historiques, nous remarquons que, lorsque Jésus est porté disparu à l’âge de douze ans du retour de la fête de pâques à Jérusalem, c’était, sûrement, un mois de mars !
Boganda, le fondateur de la République trouva la mort, un 29 mars !
Le 3 mars, on se souvient de l’arrivée des « libérateurs » et le 23, de la déferlante Séléka !
Thierry Darlan Yézo…
La liste est longue !
La faute n’est sûrement à être rejetée sur une période de l’année, fut-elle sinistre !
C’est en nous qu’il faille chercher l’origine de ces maux !
Le Prophète Jérémie ne nous dit-il pas, « Même la cigogne connaît dans les cieux sa saison; La tourterelle, l'hirondelle et la grue observent le temps de leur arrivée; Mais mon peuple ne connaît pas la loi de l'Eternel » (Jérémie 8:7).
De même que les enfants d’Israë,l à la sortie de leur captivité en Égypte, nous avons fait confiance à la puissance des armes, une fabrication humaine comme le veau élevé dans le désert !
N’avons-nous, justement, vécu la parole du Prophète Osée ?
Mon peuple consulte son bois, Et c'est son bâton qui lui parle; Car l'esprit de prostitution égare, Et ils se prostituent loin de leur Dieu (Osée 4:12).
Remarquons juste que de la dernière crise est encore latente. Mais depuis le passage de l’homme de Dieu, le Pape François, la normalisation s’établie !
Gageons que s’il s’était déplacé en lieu et place de la MINUSCA et de Sangaris, nous n’aurions pas eu ce carnage !
Il nous vient à l’esprit ces paroles de Marthe, la sœur de Lazare dans Jean 11: « « Si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort » !
Dans nos quartiers, à chaque coin des rues de nos villes fleurissent des églises et c’est avec quiétude que nous nous croyons peuple de Dieu !
Pourtant, cest plutôt dans nos comportements au quotidien qu’il faut rechercher le visage de Dieu !
Il ne suffit, malheureusement de se dire que nous sommes bons croyants parce que nous avons reçu le Christ !
Marie et Joseph l’avaient appris, en ce mois de mars, à leurs dépens !
Habitués à avoir Jésus avec eux, ils ne remarquèrent son absence qu’à la tombée de la nuit, au moment où arrivèrent les ténèbres, la période de la peur !
Ils mirent trois jours à le rechercher, exactement comme les trois années qui séparent la prestation de serment du nouveau Président de la Centrafrique et la « déferlante Séléka » !
La parole de Dieu nous apprend que c’est dans le temple qu’il fut retrouvé, au milieu des docteurs de la Loi!
Comme par hasard, c’est encore en ce mois de mars que les « docteurs de la loi », les sages de la Cour Constitutionnelle de Transition ont validé l’élection du nouveau Président (il prêtera serment avant la fin du même mois)
En cet autre dimanche de mars où Dieu a suscité pour nous un dirigeant, il nous enseigne la recherche de sa face car la paix ne vient ni de l’Orient, ni de l’occident !
Elle est un cadeau selon sa parole «Heureux les artisans de paix car ils seront appelés fils de Dieu » (Mat. 5 : 9).
De tout cœur avec nos frères qui sont éprouvés de par l’incendie du marché central, nous aimerions qu’en toute chose, le visage de Dieu soit recherché !
Dieu ne fait rien par hasard et ce n’est son serviteur Job, éprouvé, qui nous dira le contraire!
Au moment où le peuple centrafricain entre dans une nouvelle phase, il a choisi de détruire un lieu symbolique comme lors de la colère de son fils dans le temple, telle la destruction de Sodome et Gomorrhe !
Dieu nous demande de prendre un nouveau départ !
Il nous commande de ne point regarder en arrière comme le fit la femme de Lot (la bible nous dit qu’elle fut transformée en statue de sel).
La Centrafrique a besoin d’avancée vers le développement, le symbole de la terre promise.
Comme certains d’entre vous, le vote est secret mais il n’est secret de polichinelle que je n’ai voté pour Faustin Archange TOUADERA !
Le Prophète Samuel ne s’était-il mépris lors du choix de David ?
Si c’est la volonté de Dieu pourquoi ne pas perpétuer cette belle phrase découverte pendant ces élections ?
« Allons seulement » !
Oui, quand Dieu a ordonné à Abraham de partir, il a dit à sa famille « Allons seulement » !
Quand Moïse a demandé au peuple de Dieu de sortir de l’Égypte, il a dit « allons seulement » !
Quand Christ parti pour Jérusalem où il sera crucifié, il a dit à ses apôtres, « allons seulement » !
Quand ils ont déconseillé au Pape François de venir en Centrafrique, il a dit, « allons seulement » !
Quand le Pape nous a enseigner de passer à l’autre rive, nous avons dit « allons seulement » !
Quand nous croyions que les élections ne seraient pas possible, nous avons dit, « allons seulement » !
Allons seulement, nous sommes arrivés à l’autre rive mais ne mettons pas tous les œufs dans le même panier !
Les régimes démocratiques exigent la présence d’une opposition constructive.
Être avec l’opposition, c’est aussi un choix !
Observons le Président, aidons-le mais ne restons pas aveugles, sans intelligence;
Ne soyons pas tous des chiens muets, incapables d'aboyer;
Ne nous précipitons pas, tous avec des rêveries en nous tenant couchés et sommeillant.…
C’est l’avertissement du prophète Ésaïe (56:10-12).
La Centrafrique avancera…

Théophile EKA 2

Publié dans Opinions

Partager cet article

Repost 1

Commenter cet article

tingawa 08/03/2016 00:04

Bravo pour cette "divine pertinence". vous le dite très bien cher compatriote: " Dieu demande demande à ce peuple de prendre une nouveau départ ! C'est en restant lucide qu'on peut aider le Président et le Pays à ne plus retomber dans ses anciens travers.

Nz 07/03/2016 17:34

Belle analyse

SAUL 07/03/2016 14:24

Belle corrélation Biblique! UNE REVELATION! Divine bénédiction à vous et à Notre CENTRAFRIQUE!