LE PRÉSIDENT TOUADERA DIT NON AU CULTE DE LA PERSONNALITÉ

Publié le par TAKA PARLER

FAT
FAT

Dans une déclaration faite récemment dans les médias, Mr Simplice SARANDJI, directeur
national de campagne a fait savoir que le nouveau président élu Faustin TOUADERA et sa
nouvelle équipe entendent lutter contre le culte de la personnalité.
L’expression « culte de la personnalité » est utilisée pour désigner l’attitude d’un chef d’Etat
d’un régime totalitaire, qui veut être vénéré comme un dieu vivant. Elle se traduit par une
admiration excessive, une adulation du chef par la population au détriment des intérêts de la
collectivité.
En Afrique, le culte de la personnalité met le pays en danger, et engendre des conséquences
souvent graves pour une bonne gouvernance.
La photo du Président trône dans chaque administration, chaque magasin, chaque épicerie, et
parfois sur des billets de banque. Dans les cérémonies officielles, les hommes et les femmes
portent des pagnes à son effigie. Tous les jours, le Président est à la « UNE » de presque tous
les journaux. Dès qu’on allume la télé ou la radio, on ne parle que de lui. Des chansons sont
diffusées à longueur de journée à sa gloire dans les médias d’Etat.
A cause d’une telle omniprésence et d’une telle vénération, le Chef se croit placé au-dessus de
l’Etat, de la société, de la Constitution et des lois. Il se croit un dieu vivant. Cela a pour
conséquences la concentration de tous les pouvoirs entre les mains d’un seul homme, qui, le
plus souvent, s’avère ne pas être en mesure de les assumer dans toute leur intégralité, et
marginalise les institutions.
Le plus souvent, c’est l’entourage du « Chef » qui bataille dur et déploie autant d’énergie pour
maintenir et perpétuer le culte de la personnalité pour leurs propres intérêts.
Par cette mesure, le président TOUADERA entend entamer le vaste chantier de
transformation des mentalités, et mettre en place la séparation et l’équilibre des pouvoirs.
Nous espérons que d’autres mesures, tout autant symboliques et salutaires vont suivre.
Au fond, le meilleur antidote contre le culte de la personnalité, c’est l’instauration de la
démocratie !


Chibazo Théophilus OKOYE
Montpellier, 04/03/2
016

Publié dans Opinions

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article