LA CULTURE ET NON LE CULTE DE PERSONNALITÉ

Publié le par TAKA PARLER

YVON EKA
YVON EKA

"Sans aucune haine, sans aucune prise de position politique et sans rancune, j'ose m'exprimer sur un point précis.
Cela concerne le complexe culturel récemment inauguré par Madame Catherine SAMBA-PANZA. Encourageons dans un premier temps cette initiative, nous savons tous combien, la cause de la culture est noble dans un pays.
Nul ne doit se voiler la face, dans notre pays la République Centrafricaine, rares sont les occasions où, artistes ou encore hommes de la culture ont été honorés.
Nos artistes sont doués malgré les difficultés souvent (pour ne pas dire toujours) rencontrées pour exprimer leurs talents. Rendons-leur hommage. J'en profite pour remercier les opérateurs culturels apportant leur soutien à ces artistes.
Mais je reviens au complexe culturel, j'admets que c'est une belle initiative, ce lieu est et restera un patrimoine pour le monde culturel.
Toutefois, je me pose la question suivante et je vous la pose également :
" Ce complexe doit-il porter le nom de MADAME CATHERINE SAMBA-PANZA ? "

Qui du oui ou du non remporterait les suffrages ?
Ma réponse est catégorique : NON.
Je pense et c'est personnel que ce complexe aurait pu et aurait du s'appeler autrement.

Plusieurs noms me viennent à l'esprit.

D'abord sans misogynie, je citerai le nom d'une grande dame, qui aurait pu être honorée en baptisant cet édifice par son nom, "PRINCESSE LEONIE KANGALA", entre beaucoup d'autres femmes qui auraient pu avoir ce privilège.

Et pourquoi pas, une des personnalités suivantes :
Etienne GOYEMIDE, Pierre SAMMY MACKFOY, le Professeur WILIBIRO PASSI, le Professeur Maurice SARAGBA, Prospère MAYELE, Henry Johnson KARAWA, Serge DARLAN dit YEZO, Lucien DAMBALE notre " CONTEUR NATIONAL ", etc
...

Elle est longue la liste des noms à glorifier et pourquoi pas le nom d'une personne inconnue ?
Malheureusement, une fois de plus, comme souvent en République Centrafricaine, le culte de la personnalité prime sur le bon sens.
Par conséquent, par l'amour de la culture et pour l'amour de la culture, je propose au monde culturel ou non de signer une pétition afin que ce complexe soit rebaptisé.

Ensuite, il appartiendra au Ministère en charge des arts et de la culture de se concerter avec d'autres entités pour suggérer un nom plus adéquat à ce complexe.
Loin de vouloir créer une polémique, j'ai juste laisser parler mon cœur de centrafricain.
Tous ensemble, soyons et restons des adeptes de la culture car, un monde sans culture est un monde sans identité et sans âme.
Merci."

YVON EKA

Publié dans Culture

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Yvon EKA 19/03/2016 15:49

Merci à vous compatriote Léon Kidjimalé Grant

WEBB 19/03/2016 15:48

Vu que nous essayons d' instaurer la démocratie dans notre chère patrie , est ce que la solution idéale n' est pas de procéder à un référendum sur ce sujet ?

Yvon EKA 19/03/2016 16:25

Pourquoi pas un référendum? C'est une piste a exploré, je dis bien a exploré.

Léon Kidjimalé Grant 19/03/2016 14:22

Monsieur,
Bonjour,
J'ai lu avec plaisir votre post ci-dessus. j'y ai relevé ce passage: " Par conséquent, par l'amour de la culture et pour l'amour de la culture, je propose au monde culturel ou non de signer une pétition afin que ce complexe soit rebaptisé. "
Cette proposition est tout à fait approprié. Je souscris donc à la signature de la pétition, pour les raisons que vous avez développée. Je défends depuis des initiatives allant dans ce sens : des Bibliothèques publiques, des Centras Culturels, des Centres des Archives, des Palais de Congrès. Et Madame CSP le sait, car je l'avais interpellée, alors qu'elle était Maire de Bangui. Par conséquent son initiative est bonne. Mais, elle doit se départir du Culte de personnalité: pagne à son effigie et maintenant ce Centre...Ce sont les tares que nous avions conservées du passé...
Bien à vous ,
LGL
Un seul nom s'impose pour moi, cependant. C'est celui d' Etienne Goyimidé comme nom du Centre Culturel.

Sbsnico 19/03/2016 12:23

Je partage le même point de vue que vous. Je propose un vote par les artistes Centrafricains pour le nom . Moi j'aurai préféré léger des pauvres .

Yvon EKA 19/03/2016 16:27

Merci pour votre sens de compréhension.