FAUSTIN ARCHANGE TOUADERA DE LA VICTOIRE A LA FORMATION D'UN GOUVERNEMENT COLLEGIAL.

Publié le par TAKA PARLER

FAUSTIN ARCHANGE TOUADERA DE LA VICTOIRE A LA FORMATION D'UN GOUVERNEMENT COLLEGIAL.

A en croire les images, le club des 23 candidats qui ont prêté mains fortes au professeur président de la république ne le lâchent plus d'une semelle. On se croirait dans une fête foraine ou les enfantillages sont en permanence pour amuser les participants. Faut-il attendre la passation de pouvoir pour se mettre au travail ? Tous ceux qui gravitent autour du professeur désormais président ont déjà ou au moins une fois servi l'Etat à ce titre ils doivent se retrousser les manches et se mettre à orienter une politique sécuritaire ou économique pour aider leur mentor. Selon une source proche du professeur , les candidats qui forment le club des 23 jouent bal au pied pour le partage du gâteau. Chacun aurait déjà sa petite idée sur tel ou tel ministère qu'il occuperait. Faustin Archange Touadera aurait-il du mal à s'en débarrasser ? On les voit partout , au domicile du professeur désormais président , en Guinée Equatoriale, au Congo Brazzaville lors des voyages officiels comme disent les médias internationaux.

Ca commence à être lourd, toujours selon la même source qui nous rapporte des scènes surréalistes et insolites qui se sont produites ces derniers jours. CHARLES ARMEL DOUBANE aurait rapporté au professeur président que l'Elysée le voulait comme premier ministre. TOUADERA en bon démocrate rapporte au reste des candidats qui forment le club des 23. Ces derniers seraient rentrés dans tous les états, d'autres seraient allés plus loin à l'instar de GUY-MOSKIT qui réclamerait le Ministère de la sécurité publique et les renseignements. Des revendications qui font froid dans le dos, tout le monde les observe entrain de jouer au chat et à la souris avec le professeur désormais président. Des barbecues géants sont organisés au siège du club des 23 pour séduire le président, d'autres lui feraient carrément les pieds pour espérer avoir un poste.

Le Club des 23 lorgne la primature et les postes ministériels, on peut compter parmi ces postes convoités, la primature, le Ministère de la sécurité publique, le Ministère des Finances et bien d'autres encore. Notre professeur national pourra t-il faire face à ce déferlement ? Selon Jeune Afrique le professeur ne serait pas un homme de poigne donc s'en débarrasser risquerait de prendre un peu plus de temps. Un président se doit d'être concentré tant bien qu'il ne soit pas encore investi officiellement mais un peu de hauteur dans la fonction présidentielle. On est ou la ?

KARABE MATHIEU

OBSERVATEUR POLITIQUE

Publié dans Actualités

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Ingando 14/03/2016 13:50

Céline LOPEZ, ce vieux c'est Jésus Christ, le Fils de Dieu Vivant et Créateur de toute chose. Sa seule adresse et son contact, c'est la Bible.

likoundou 02/03/2016 14:14

Toute vérité n'est pas la bienvenu chez nous, c'est vraiment dommage, il faut relevé le débat, aujourd'hui on a besoin de dire les choses avec franchise et honnêteté, il faut faire appel à candidature à tout les centrafricains de l’intérieur et de l’extérieur enquête de moralité, diplôme et casier judiciaire ,pour occupé des postes de ministres, de directeur général et de chargé de mission, on veut un changement et de l'innovation dans les procédures de nominations à des hautes fonctions de la république, démasquez où pas je suis citoyens, regardez autour de vous, dans d'autres pays, on parle de l'émergence et du développement, de la compétence, de lutte contre la corruption, le budget de l'état dépasse les quatre chiffres des milliards. Alors faite un peu de Benchmarking vous verrez.

Mbi 02/03/2016 19:09

Bien dit compatriote, je partage vos dires et pense que nous ne sommes pas isolé dans cette réflexion.

Mbi 02/03/2016 13:57

Belle analyse compatriote likoundou.
Courage peuple centrafricain ne te laisse plus duper!

livy 02/03/2016 11:36

sois disant mr likoundou on s que c est toi taka parler arret de jouer avec les gens et que toi mm tu commente .

LAWALAWA 02/03/2016 12:48

LIKOUNDOU est DEMASQUE ! DIEU est GRAND

MAYELE CYRIAQUE 02/03/2016 09:38

J'aime ,mais avant tout le travail pour la reconstruction des biens detruits

likoundou 02/03/2016 10:27

Les mêmes causes reproduisent les mêmes effets, on les a vue déjà à l'oeuvre, ils ont tous échoués, regardé la situation de notre pays aujourd'hui par rapport aux autres de la sous région, soignant réaliste, on en veut plus de cela au commande, il nous faut des nouveaux avec des compétences nouvelles, la RCA regorge beaucoup de compétences et de tallant, les cadres centrafricains ne se limite pas seulement à ceux là qui ont obtenu hier % aux élections, ils ne sont pas représentatif, le peuple les avaient rejetés des les urnes. Beaucoup d'entre eux étaient de connivence avec seleka et antibalaka; ils étaient mêmes dans la descente au enfer de notre pays.Le monsieur qui disait être recommandé par la France est dans beaucoup de sauce, question de moralité il ne peut pas être PM, il joue trop perso, on veut PM qui à une vision , pragmatique, réaliste, dynamique, qui pense à l'intérêt général et non quelqu'un qui fait des calculs personnel pour son avenir politique, trop c'est trop. Les club des 23 est une pur absurdité, le nouveau président est élu à 62% donc il à la confiance du peuple, pas question d'être otage d'un clan, le pays à besoin aujourd'hui de tous ces enfants pour relever ce défi: le sectarisme, l'exclusion, le tribalisme, le népotisme, la corruption, l'impunité, l'incompétence, le clientélisme, les nominations par complaisance nous a conduit dans l’abîme. Mr le Président, vous êtes mathématicien, hier vous étiez PM, aujourd'hui vous êtes Président de la République, les fonctions ne sont pas les mêmes, les tâches ne sont pas les mêmes, les paramètres ne sont pas les mêmes, c'est une équation à plusieurs inconnues, il faut prendre de la hauteur, il, y a beaucoup de lions autour de vous, c'est depuis 1980 que vous enseignez à l'université, regardez les choses en face, la situation de notre pays par rapport aux autres, nous voulons une rupture, il faut mettre le compteur à zéro, avec des idées nouvelles et de l'oxygène neuf. Attention à la dérivée d'une constante, votre premier indicateur sera le nom de votre PM et la composition de votre gouvernement? Je serai le premier a vous dire nom avec objectivité. Actuellement , il y a des spéculations sur certains noms qui circulent ça sera sans surprise, on prend toujours les mêmes et en recommence comme si rien s'est