DROIT DE REPONSE DU SG DU PARTI RDC A MAURICE WILFRIED SEBIRO

Publié le par TAKA PARLER

DROIT DE REPONSE DU SG DU PARTI RDC A MAURICE WILFRIED SEBIRO

A Monsieur Wilfried Maurice SEBIRO,
Directeur de Publication de Centrafrique Libre
Bangui (RCA)

Objet: Droit de Réponse

Monsieur le Directeur de Publication,
Dans un article en date du 04 mars 2016, vous avez rapporté une information selon laquelle Monsieur Désiré Nzanga Bilal KOLINGBA, Président du Rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC) a été brièvement interpellé à Beloko, ville frontalière centrafricaine.

Désiré Nzanga Bilal KOLINGBA, citoyen Centrafricain jouissant de tous ses droits, ne fait l’objet d’aucune interdiction de sortie du territoire et n’est pas assujetti à la production d’une autorisation de sortie afin de quitter le sol centrafricain. Il a franchi le 03 mars 2016 au matin la frontière Centrafricano-Camerounaise en provenance de Bangui par la route pour se rendre à Yaoundé afin de prendre un vol pour répondre à une invitation, étant donné l’impossibilité d’en avoir un au départ de Bangui M’poko avant lundi 14 mars 2016 pour sa destination.

En cette période charnière de l’histoire politique de notre pays, diffusé de fausses informations ou produire des pamphlets pouvant porter atteinte à l’intégrité de certaines personnes ou participer à entretenir la belligérance entre des fils et filles de Centrafrique, c’est vouloir que notre pays ne sorte du statuquo.

Monsieur le Directeur de Publication,
Par la présente, le Rassemblement Démocratique Centrafricain, vous demande de publier dans les mêmes formes et supports, en rectification, les informations suivantes :
1. Monsieur Désiré Nzanga Bilal KOLINGBA n’a jamais fait l’objet d’une « brève » interpellation à Beloko le 03 mars 2016 mais comme tout citoyen qui franchit les frontières centrafricaines, il a fait l’objet d’un contrôle de police ;
2. Monsieur Désiré Nzanga Bilal KOLINGBA ne fait pas l’objet d’une interdiction de sortie du territoire ;
3. Pour se rendre à Yaoundé au Cameroun, il n y a pas que l’Aéroport International Bangui M’poko et cela s’appelle un voyage par la route et non une « mystérieuse expédition » ;

Clément DE-BOUTET M’BAMBA,
Secrétaire Général par Intérim du R
DC

Publié dans Communique

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article