DROIT DE REPONSE AUX PROPOSITIONS DE MESSIEURS MAXIME KAZAGUI

Publié le par TAKA PARLER

KAZAGUI / GONDA
KAZAGUI / GONDA

Suite aux propositions de Messieurs Maxime KAZAGUI et Cyriaque GONDA, nous

souhaiterons apporter un droit de réponse car si ils ont eu le courage de poser le débat de la

gouvernance de Mr TOUADERA, nous ne partageons pas le contenu de leurs propositions.

En effet, la RCA est à reconstruire. Ses infrastructures ont beaucoup souffert. L'appareil

productif a été totalement détruit et mal entretenu et cela bien avant les hostilités. Les

SELEKA sont venus achever un malade qui était déjà agonisant.

Ceci est le résultat de politiques publiques mal définie au fil des régimes successifs, de

manque de stratégie gouvernementale. Que veut-on faire de la Centrafrique depuis les

indépendances ? C’est une question que nous devons nous poser aujourd’hui.

Le colonisateur cite « Voici ce que nous avions fait de la Centrafrique, voici ce qu’ils en ont

fait aujourd’hui ».

Barthélémy BOGANDA, père fondateur avait une idée précise de ce qu’il voulait qu’on en

fasse aujourd’hui à savoir développer le pays autour de cinq thèmes :

Nous pouvons avec tout ce qui s’est passé ces dernières années y rajouter « SECURISER ».

Le pays a besoin aujourd’hui de réformes, de rénovation de ses systèmes de transformations.

Le problème ne se situe pas sur la constitution d’un gouvernement plus ou moins

pléthorique mais sur de l’Efficience et de l’Efficacité.

Pourquoi d’un gouvernement d’union nationale etc. ? La question n’est pas de satisfaire tout

le monde, la question est d’avoir des leaders capables d’impulser une vraie dynamique, de

donner une vision stratégique à leur département, de s’entourer de managers compétents

pouvant ensemble avec un management participatif permettre au nouveau chef d’Etat

d’atteindre les objectifs prioritaires qu’il s’est fixé. Le pays a besoin de réformes, de grandes

réformes. Un gouvernement resserré orienté vers ces principales réformes permettra de

remettre à l’endroit ce pays, cette nation.

Aussi plutôt que de former un gouvernement avec plus d’une vingtaine de membres sans

compter les secrétariats d’Etat à venir, nous proposons que soit mis en place un

gouvernement efficient et efficace avec sept ministères d’Etat entourés de 2 ou 3 secrétariats

d’Etat en fonction des besoins associés à chaque département.

Les Sept départements concernés sont :

1. Un ministère d’Etat de la Défense et de la Sécurité.

2. Un ministère d’Etat en charge de la Réforme Agricole et du Secteur Rural.

3. Un ministère d’Etat de l’Education nationale et de la Réforme Universitaire.

4. Un ministère d’Etat de la réforme de la Santé et des Affaires Sociales.

5. Un ministère d’Etat de l’Industrie et du Commerce.

6. Un ministère d’Etat du Logement et des Travaux Publics.

7. Un ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération.

Ces départements seront sous la direction du Premier Ministre nommé par le chef de l’Etat et

qui sera l’interlocuteur privilégié de l’Assemblée Nationale.

Des pouvoirs plus importants devront être confiés aux Maires et aux Préfets notamment

dans les villes des provinces.

N’oublions pas que Les milliards débloqués pour la RCA ne sont pas un don mais un prêt

accordé par des créanciers qui tôt ou tard réclameront leur dû.

INSTRUIRE – NOURRIR – SOIGNER – LOGER – VETIR.

Cyrus NABANA, citoyen centrafricain, 17/03/2016

Publié dans Opinions

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

alphonse 17/03/2016 15:36

C’est tenable comme suggestion,il faut ajouter élections des maires,déjà en commençant par celui de la capitale,car la wodobode,bien que pays en crise,il parait que son salaire soit multiplié par 2,5 à 4 millions ou 5 millions pour quel travail et dédain pour les banguissois laissés dans la saleté.On peut être pauvre mais propre,mais madame s’assure de continuer avec Touadera. Justement question argent ,il faut revoir à la baisse les indemnités des politiciens(gouvernement et assemblées) pour rehausser ceux des enseignants ou personnel de santé.
La fonction de député est incompatible avec la fonction de ministre. Certains seraient plus utiles au pays en ne devenant pas ministre pour dénoncer des pressions ,ingérances néfastes ou extérieures ou failles,etre ministre limite la parole.j’ai vu des débats sur des ministrables,tout le monde donne des directives à touadera comme s’il n’est pas capable de penser. Meckassoua ,etc ,Meckassoua se dit homme d’affaires fortuné,qu’il s’occupe de ses affaires à l’étranger et presidence du conseil d’administration des sassou,c’est ce mélange de politique et affaires qui amène la corruption et les dépendances envers les dirigeants voisins ou milieu malsain d’affaires. Je dirai comme tatene polele,tous les anciens candidats ayant perdu ,ne peuvent etre premier ministre,qu’il s défendent ce en quoi ils croient à l’assemblée ou peaufinent leurs visions et travaillent à convaincre.C’est ça la démocratie ,mais dire que le pays a des problèmes tout le monde vient mains dans une même marmite comme un diner chez Bouki,non,si c’était cela pourquoi aller aux élections ,pourquoi ne pas s’être réunis avants et dire qu’on va diriger le pays ensemble et on passera aux élections après. On a perdu beaucoup de temps avec les gouvernement d’union nation qui quand on en sort un du gouvernement il devient rebelle ou fait de l’opposition de haine.Il faut se mettre dans le système démocratique,Touadera a un programme,il sait pourquoi et avec qui il pouvait le mener,il peut choisir ailleurs mais que les gens viennent suivre son programme. Ces melanges a toujours amené la guerre des égos,les centrafricains ont été nets en choisissant touadera. Si on veut ces sakassa en politique ou si on melange affaire et politique,ce n’est pas bon. C’est comme un autre candidat guerekata qui est loin d’être idiot mais voyez le comportement,il sort un projet de campagne qui n’est que son projet d’affaires avec comme associé son vice president par cet des partenaires americains,merci à des amis qui ont soulevé lors d’une discussion,ce cas guerekata. Ce projet d’affaires guerekata demande à l’Etat centrafricain 100 ha,lui et ses associer comptent ils payer ce sol centrafricain ou arnaquer l’Etat. Un projet de campagne qui n’est qu’un projet d’affaire personnel et on veut mettre l’Etat à contribution,alors que guerekata et associés se partagerons les dividendes. Est-ce correct,comme les amis se poser la question hier. Il dit l’offrir au président élu lors de sa dispute avec un autre candidat,mais touadera va-t-il spolier l’Etat pour satisfaire un projet privé qui devait supporter toutes les charges d’investissement et d’impots,ce genre de mélange fait perdre l’argent à l’etat et ne permet de bonne habitude d’entrepreunariat et favoriser des conflits d’interêts or ce pays a besoin d’éduquer les politiciens ,hommes d’affaires et populations à respecter des règles. C’est soulever dans un échange entre un sioké qui reprochait à un autre compatriote dont on presente d’ingenieur et qu on dit être dans des affaires et il parait depuis etant fonctionnaires,alors que les obligations faites aux fonctionnaires des pays ou internationaux sont claires dans leurs contrats. C’est profiter de sa fonction PUBLIQUE pour avoir des avantages,condamnable. Le changement dont on attend les centrafricains de Touadera,c’est d’etre intransigeant avec tous ces manquements. Je suis d’accord quelque fois avec tatene polele quand il parle des premiers ministrables impopulaires et dépendants presque tous de l’argent et de l’exterieur qu’on nous vante le mérite,et surtout il avait dit juste qu’ils sont clivants. Touadera doit nous surprendre,qu’il ne se laisse pas bouffer par tous ces jeunes et faux jeunes dont le dieu n’est que argent et non armour de la patrie. On peut servir son pays en restant en dehors de la politique,en cultivant,ou etant à l’étranger. Là je ne suis pas d’accord avec tatene polele dans sa façon de vanter le fait de parler à des chefs d’etats,quels chefs d’etats et ça signifie quoi parler à un chef d’Etat,c’est ce genre de complexe qu’on se crée et qui montre la classe originale des gens ou dire travailler à l’international,mais tous les organismes qu’il a alignés,justement ce ceux là qui font la misère de l’afrique et utilisent des nôtres qu’ils nourrissent pour fausser le développement de notre pays.
Les échanges auxquels j’ai fait référence sont piochées dans le forum TAKA PARLER de l’article sur l’ambassadeur de France pour être précis :A quoi joue Charles Malinas
sioke15/03/2016 17:46
Monsieur l’ingénieur rufin Maliko alias tatene polele,
Je suis convaincu que c’est monsieur l ingenieur qui est tatene polele ou quelqu’un qui est de sa famille,mais je pense plus à lui-même pour plusieurs raisons.Il fait en même temps son auto promotion ,ça ressemble au personnage ;Ce sont ceux qui veulent s’afficher par le diplôme qui sont les moins exemplaires. Ingénieur de l’Ecole centrale ou polytechnique ? Votre école privée là au moment où vous avez votre diplôme ,elle n’était pas habilitée à délivrer de titre d’ingénieur ,elle l’ a été plus tard répondant à d’autres exigences, alors un peu de modestie en s’affichant ingénieur comme si c’était une fin en soi . On se connait, cousins mêmes lointains,si j’en parle c’est à raison. Mais plus que bozizé,tu t’es montré tribaliste t’en prenant au gbaya ou à bozizé. Je n’aime pas Bozizé pour certaines raisons,même si je n’ai pas bouffé sous son régime comme vous autres,je lui reconnais le mérite d’en jeter à plusieurs qui ne sont pas de sa famille qui curieusement lui trouvent tous les défauts aujourd’hui. Sa famille qui abusait parfois sans luiet qui ont quitté la navire contre lui à la fin. Quand vous chiez sur vos pieds à l’extérieur ,c’est bozizé au lieu d’accepter l’environnement malsain,c’est ainsi que doléguélé accusait bozizé hier alors qu’il lui avait renouvelé son mandat,mais la vérité centrafrique etant un pays dependant d’autres pays voisins financiers qui ont leur gens à placer,ils viennent avec des exigences que votre pays et président bozizé ne pouvaient affronter,trop soumis,sans stratégie. Les journalistes qui parlent de vos démesures à la Beac ,ce sont des journalistes camerounais et africains,ce n’est pas le gouvernement centrafricain qui vous accuse de quoi que soit,arrêter,viré il fallait respecter le quota,la place centrafricaine,chaque régime place sa famille,si ce n’était pas le cas ,le cousin à l’époque ne vous aurez pas aidé. Je me suis renseigné avant de vous répondre,Bozizé vous a nommé conseiller investissement,selon certaines sources,vous étiez demandeur,titre qui vous permet de faire votre magouille mégalo. Vous êtes parti de rien pour vous construire ? C’est à la mode cette phrase,se construire seul ? Tu as été favorisé pour accéder à la Beac par un cousin commun jadis gouverneur à la Beac et Par cela cette ascension rapide. Quand on découvre l’eau glacée étant adulte ,on fait beaucoup de bruit. Le billet cfa,ton œuvre,n’est ce pas la banque de France qui l’ a suggérée aux etats aof et aef ? Si quelqu’un tribalement vous a viré pourquoi accepter de le servir ? Vous n’aviez rien touché parce que les choses se plaçaient et djotodjia ne vous a pas laissé le temps de le savourer. A peine janvier ,il arrive en mars et ferme le robinet et vous éjecte de la liste des décrets muets et on vous a vu vous livrer en défenseur assidu de bozize votre bourreau sur twitter . Je suis sûr et certain que c’est vous déguisé à tatene polélé ou frères ,tatane polele en parle si bien que j’ai l’impression que c’est vous-même, jusqu’à dire que vous n’appréciez pas mosquit ,ce qui est vrai vous concernant mais la révérence le qualifiant d’intelligentnt et tout le reste,quelle hypocrisie vous faites fort. Vous voulez travailler pour enrichir votre pays ?Quel mensonge ??? Beaucoup de choses sont interdites aux fonctionnaires nationaux et internationaux par principes et regles de travail,vous profitant de vos fonctions vous misez, magouille normalement la justice administrative devrait s’occuper des escrocs notoires qui mélangent les genres comme vous. Vous exposez que vous avez des grand enfants dans des universités anglaises et canadiennes,payez vous de votre poche ou c’est la prise en charge de la Beac pour vous et votre épouse aussi fonctionnaire de la beac ? Aalors il faut arrêter le m’as-tu vu inutile. Bozizé est tellement tribaliste qu’il vous a nommé à votre demande conseiller et que votre frère ministre que les journaux banguissois en parlaient de vivre sur les avances du trésor se creant de multiples voyages planifiés pour survivre,monsieur qui veut aider son pays en enrichissant ce pays et envoyant ses enfants dans de bonnes universités qu’il ne paie pas lui-même de sa poche,oubliait d aider son frère à moins voir sur l argent du tresor centrafricain. Votre frère en mettant des tonnes ,on le disait ,parce qu’il lorgnait le poste de Touadera premier ministre ou remplaçant a la bdeac dologuélé,quel esprit ? So a ke soni be a pè,taillé na ya ti guéré ti zo so mo inga bien. Aujourd’hui touadera est tout bon,mosquit deviez un saint intelligent comme hier vous défendiez bozizé,demain que ne diriez vous pas de Touadera quand ça changera ? Vivre de frime rend les gens bêtes et orgueilleux, alors qu ils cherchent à se rehausser en utilisant le fait que les gens ne les connaissent pas vraiment,en mettre plein la vue à Touadera et d’autres victimes du clinquant. Spécialiste digitale de montage internet de fausses entreprises.
Tatene Polele12/03/2016 10:06
Réponse à Sioké : Rufin Maliko, Ingénieur diplômé d'une grande école française avec plus de 30 ans de carrière de haut niveau à l'étranger, que je connais très très bien ne mérite pas d'être mélangé à vos saletés. D'ailleurs le régime Bozizé, sous l'instigation du sinistre BESSE avec l'accord malicieux et vicelard du fumiste Bozizé, avait mis fin à ses fonctions de Directeur Central pour promouvoir des tribalistes Gbaya incompétents Féïmonazoui et Nganawara et le saoulard Yvon Songué , qui ont été la risée de l'Afrique centrale. Il en a profité pour se retirer fièrement de la Banque et vaquer à ses mille et une occupations avec succés. De nombreux audits ont été conduits dans les institutions de la sous-région y compris à la BEAC, sans que ce prestigieux nom ne soit associé à aucune malversation. Les billets de banque qui circulent en ce moment dans la zone, que vous utilisez certainement, ont été concus et réalisés par Rufin Maliko et ses collaborateurs. Mieux la seule usine de coton encore debout en RCA est l'oeuvre de Rufin Maliko, ce pourquoi Bozizé l'a nommé Ministre Conseiller, et d'ailleurs jamais il n'a réclamé 1 FRANC de salaire...Il a réussi à fonder une famille, a des enfants qui fréquentent tous de prestigieuses universités anglaises et canadiennes, allons allons Sioké vous êtes certainement un des petits tribalistes gbaya ou autres aventuriers du régime Bozizé, en quête de poste à la BEAC ! Soyez tranquille je suis certain que Rufin Maliko ne rêve certainement pas de ce genre de carrière, lui qui est résolument engagé dans la création de richesses pour partager avec les centros. Rufin Maliko est connu de nombreux candidats à la Présidence, les finalistes, tous deux de sa génération, le connaissent tout aussi bien, c'est la preuve qu'il a creusé son sillon dans la République. Ce qui est dommage pour la RCA c'est que des personnalités compétentes de ce profil ne répondront hélas pas à l'appel de la République en partie à cause de la haine des médiocres comme Sioké qui crache son venin sur n'importe qui. Aucun homme n'est parfait, mais de grâce ! Sioké, sioni bé na kota bé a ké fa mo ! Quand à Guy Moskit, je n'ai pas de sympathie particulière pour lui, mais souffrez d'accepter que ce garçon est intelligent, courageux et imaginatif. Parti de rien, il a su faire son chemin, en réussissant à tutoyer des Présidents en Afrique ce qui est une performance. Les jaloux s'en étrangleront, mais pour ma part je ne puis que le féliciter et me réjouir de voir que notre république peut tirer profit de ce genre de profil. Guy Moskit aussi a su fonder une famille, et sans doute ses enfants évoluent favorablement. Dans la prochaine république, tout ce que nous attendons du Professeur Président c'est "l'homme qu'il faut à la place qu'il faut". Je vois Guy Moskit Ministre Conseiller du Président en charge des Relations Internationales et de l'Image de la RCA.

Fari 17/03/2016 14:43

Le Budget et les finances n'existent plus???
Les transports non plus???

Cyrus 17/03/2016 16:25

Vous avez raison Fari, en temps normal, le Budget et les Finances peuvent, doivent être dans un département à part. Mais étant un point sensible, dans un premier temps il serait préférable que ce soit gérer au niveau de la primature le temps de prioriser et stabiliser la situation. d'ailleurs on a souvent vu les premiers ministres cumulés leur poste avec celui de ministres du budget et des finances.