CENTRAFRIQUE: LE KNK DECIDE DE SOUTENIR LE POUVOIR DE TOUADERA

Publié le par TAKA PARLER

BERTIN BEA
BERTIN BEA

Dans une interview accordée au RJDH, le vendredi dernier, Bertin Bea a annoncé l’intention du KNK de soutenir le pouvoir de Faustin Archange Touadera, le nouveau président centrafricain.

Le parti de François Bozizé estime que la situation actuelle du pays impose l’unité à tous.

Le KNK a viré du coté du nouveau président de la République bien qu’il ne l’a pas soutenu lors de la présidentielle. Bertin Bea, sans détour, fait savoir que le parti de l’ancien président ne fait que répondre aux mains tendues de Faustin Archange Touadéra « le nouveau président a, dans sa première déclaration appelé au rassemblement.

Il a tendu la main à tout le monde et le KNK compte y répondre favorablement » explique le secrétaire général du KNK. Bertin Bea a justifié cette nouvelle ligne en ces termes « la République Centrafricaine est toujours dans une situation difficile. Nous avons des milliers de nos compatriotes qui vivent dans les sites de déplacés. Nous avons les groupes armés et bien d’autres défis.

Le KNK pense que la paix n’a pas de prix, le KNK a décidé alors de soutenir la politique du nouveau président car il faut l’unité de tous pour relever ces défis » précise t-il.

Le KNK pense déjà à la réévaluation de l’accord avec l’URCA de Dologuelé « aujourd’hui nous avons perdu mais je pense que le moment viendra ou nous allons nous retrouver face à face avec les responsables de l’URCA pour réexaminer l’accord qui nous lie afin de voir si cet accord tient toujours ou pas mais au KNK, nous avons une idée déjà claire sur l’issue de cet accord » a noté Bertin Bea.

le KNK, parti dont Faustin Archange Touadéra était le 2ème vice président, ne l’a pas soutenu lors de la présidentielle. Cette formation politique a suspendu ce dernier après l’annonce de sa candidat comme indépendant à la présidentielle en aout 2015.

PAR SYLVESTRE SOKAMBI
RJDH

Publié dans Actualité

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

SOZOWALA 10/03/2016 11:21

BEA et sa nourrice d'épouse ne savent plus à quel démon se vouer, ils persécutent BOZ..... au phone afin qu'il envahisse FAT et coups de téléphone pour soutenir leur zonage à Boy Rabe au lieu du déculottage ces derniers jours des politico-mangeurs. que faire peuple de Centrafrique........................Les punir pour nous soustraire une honte publique et internationale demain..........................

N'GANGA 07/03/2016 12:38

J'ai envie de vomir en entendant et lisant le discours de ce vieux briscard qu'est BEA. La politique en Centrafrique est l'Art de retourner sa veste en fonction de la direction du vent pour mieux en profiter. J'ai honte de cette classe politique centrafricaine corrompue et qui vit de l'expectative. Ils sont tellement misérables et miséreux, qu'ils font pitié. Ils sont sans conviction, sans âme et sans personnalité. Des véritables villageois venus en ville pour profiter des avantages de la modernité sans en métriser les codes d'accès. Et ce sont ceux là qu'on amène dans des envions charters à Libreville, à N'djaména, etc. pour régler leurs propres différents. Honte à ses soit disant "politiciens". Ils finiront tous à la poubelle de l'histoire de ce pays.

Révolte de BOALI 06/03/2016 12:14

Oh!!! mon dieu que ta sagesse envahi BEA. Il a négocié 200. 000.000 de franc Cfa entre les mains de DOLEGUELE pour lui apporter le soutien du knk après négociation, ils conviennent de 100.000.00. à lui devoir au total à la fin des élections. ceci, sans tenir le pauvre BOZ informé. Il obtient la conquête somme de 20.000.000 pour le premier tour des présidentielles et, pour le second tour est prévu un reliquat de 80.000.000 de frs CFA avec une obligation que: "BOZ...devrait appeler à voter DOL...." malheureusement l'ONU a rappelé que la procédure contre BZO... était confirmée et probablement bien avancée pour qu'il soit cité devant la CPI cette a fait échouée l'escroquerie de BEA et la captation frauduleuse du pouvoir par DOLEGUELE car il était question d'user de ouvriers du knk à la solde de BOZ et BEA pour tricher................................. silence,
en attendant la suite....................

mdas 06/03/2016 11:38

Chers Compatriotes, l'heure n'est plus aux enfantillages et les petits calculs politicards. Nul ne peut ignorer la valeur intrinsèque que ce nouveau Président en a, FAT. Faite lui confiance, il connait les valeurs et la qualité des hommes sincères qui peuvent l'aider dans cette mission si délicate que de se fier aux imposteurs qui se battent pour les postes. Comprenez une chose que la RCA est construit sur l'argile et qu'il est temps maintenant de saisir cette opportunité que Dieu nous a donné en nous envoyant un Archange qui nous aidera à démolir la RCA avec soin. Ensuite, de construire une fondation bien solide avant de reprendre les élévations des murs pour en finir plutard avec les toits et autres. Donc, pour engager ces travaux, il nous faut des Hommes compétents, sérieux et consciencieux qui ont de la personnalité. Il n' y a pas eu un passé politique crédible pour se fier des Hommes politiques être des personnes de la situation.

Noir de Centrafrique 05/03/2016 22:02

Il semble que le président ne veut pas gouverner seul sauf avec une co habitation avec les échoués du 1er tour de la présidentielle donc pourquoi pas avec BEA qui a connu un échec retentissant à la droite Dologuélé. FAT a déjà missionné veketo l'organisation de son investiture et pourquoi pas BEA pendant qu'en y est !!!! et, après nommé Ziguélé Meckassoua, Doubane etc pour mieux partager le pouvoir du peuple confié à FAT ;;;;; Le peuple les avez tous vu pour vous confier ce pouvoir, ne faite pas le zigoto SVT M. le Pdt..........................................