CENTRAFRIQUE: CRISE ENTRE LE COLLECTIF DES 23, RIEN NE VA PLUS PARMI LES PLUS PROCHES COLLABORATEURS DE TOUADERA

Publié le par TAKA PARLER

Gombe-Kette/ Jean-Serge Bokassa
Gombe-Kette/ Jean-Serge Bokassa

Rien ne va plus à l'approche de la fin de Transition, la guerre est désormais ouverte entre les différents membres du célèbre Collectif de soutien à Touadera. A l'origine, le secrétariat politique mis en place pour aider le Président à matérialiser son projet de société. Deux membres du Collectif à savoir: Jean-Serge Bokassa et Jean Barkes Gombe-Kette qui seraient en désaccord avec le reste du groupe. Ils affirment par ailleurs que l'unique objectif du Collectif était de faire gagner le Professeur Touadéra et point barre. Tan disque pour le reste la mission continue, il était question de l'accompagner dans la gestion des affaires selon un membre du Collectif qui a requis l'anonymat. Qu'est ce se passe ? Les réunions de travail auraient tourné au drame ? Ce qui est sur, les autres membres restent sereins et unis face à ce déchirement. Ces derniers temps, le scandale de cette affaire a fait les choux gras de la presse locale, dans un article publié dans nos colonnes, l'ex candidat à la présidence Constant Gongnomgbia Zeze mettait en évidence les divergences qui existaient entre les deux dissidents et le reste du Collectif. Plus tard l'ex candidat Jean-Serge Bokassa rebondit dans une interview accordée à Rodrigue Prudence Mayte, Directeur de Publication du quotidien Essor dans la quelle il disait que le seul objectif était de faire gagner Touadéra.

Les autres membres du Collectif ne seraient pas de cet avis, pour eux la gestion du pouvoir devrait être commune afin d'aider le Président Touadera d'avoir d'abord une majorité à l'assemblée, de plus le secrétariat politique l'aidera à mettre en place les grandes orientations de son quinquennat . Que dit le Professeur Faustin Archange Touadera dans tout ce mic à mac ? Que reprochent les deux dissidents au reste du Collectif ? En tout cas la Gouvernance de Touadera promet d'être troublée par les divergences entre ses plus proches collaborateurs. En attendant d'autres rebondissements, nous vous prions chers(es) compatriotes de bien vouloir suivre nos regards, vous constaterez que nous sommes froids. Affaire à suivre !!!

LA REDACTION DE TAKA PARLER

Publié dans POLITIQUE

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

IMBA 10/06/2016 13:37

Comment Touadera a pu choisir parmi les membres du collectif un Ministre de la Défense sans aucune expérience Militaire et un Français escroc est corrompu peut être à la tête de notre armée?
Après un tsunami nous allons assister à un ras-de-marrée dans le gouvernement!
Mesdames et Monsieur les Gouvernants vous côtoyez une bombe à retardement, la République a récolté un Ministre qui est à la tète d'une grande escroquerie à plusieurs femmes Française, Sénégalaise etc.
Pour escroquer toutes ces femmes, il leur a promis le mariage une fois qu'il est obtenu un siège au Ministère de la Défense, En Février il savait que son Excellence et grand ami Touadera allait le mettre à la tète du Ministère de la Défense recommandé fortement par le Président Français HOLLANDE. Posez-vous la question du pourquoi un si grand Ministère? Lui qui avait un poste d'Agent Internationale d'Investigations en Allemagne et en France??
Posez-vous la question que prépare ce Ministre comme surprise aux Centrafricains!! Qu’es qu’il est venu chercher en Centre Afrique qu’il n’avait pas en France ?
Voila un des plus gros escroc Français qui se refugie derrière son poste de Ministre de la Défense et que le Président TOUADERA cache dans son gouvernement en le protégeant et lui donnant l'impunité à toutes les escroqueries qu'il a commise à plusieurs femmes et personnalités qui lui ont prêtées de l'argent en leur promettant de devenir l'épouse d'un Président ou Ministre et pourquoi pas un poste important après sa nomination. Cet homme se servait de son Association FORAC pour attirer ces conquêtes, les séduire et les escroquer par la suite en promettant Monde et Merveilles !
Le coup de grasse qu'il a joué à Michel AMINE en le salissant et l'écartant de la candidature, l’affaire des faux passeports Mr Joseph Yaketé en est l'investigateur et le dénonciateur auprès d’Interpol depuis la France afin qu’il soit arrêté, condamné et ainsi écarté de la course à la Présidentielle.
Mr Le Ministre Yaketé n'attend que l'occasion de déstabiliser le gouvernement et renverser le pouvoir du Président TOUADERA dont il dit être l’ami très proche.
Il est poursuivi en France par plusieurs plaintes dont l'escroquerie et le détournement de fond et abus de confiance.

Quant à son Epouse Madame Nicole Pehoua Présidente de l'Association Femme debout…. se servait de son association pour récupérer des dons soit disant destinés aux femmes Centrafricaines victimes de la barbarie humaine pour se remplir plein les poches.
La présidente utilisait son Association pour faire du trafic d’enfants, elle a été il n’y a pas très longtemps, une pensionnaire de la prison de Fleury-Mérogis en région parisienne pour trafic d’enfants et autres délits de mœurs.
Voua avez à la tête de ce Ministère le couple le plus véreux et escrocs de la nuit des temps;
MÉFIANCE, MÉFIANCE

saby patrick 26/03/2016 21:24

C est le peuple qui avait voter pas eux ils se trompent

VIDEO 26/03/2016 07:39

Cette description ne me surprend pas. Les politiciens centrafricains ne se sont jamais entendus et ce n'est pas aujourd'hui qu'ils vont le faire. Cela devait être une indication pour M. TOUADERA pour se débarrasser de tout ce monde qui pense qu'ils ne peuvent faire que de la politique politicienne alors que leurs résultats montrent qu'ils devaient aller faire autre chose.

Nestor DODO Dyssongo 25/03/2016 22:33

Très chers(es) Compatriotes centrafricains(es).la bulle qui se dégage entre les anciens candidats malheureux qui ont apporté leur soutien au président élu est confondant, honteux et indigne.Ceux qui pensent mettre sur pied une pseudo organisation à dessein pédagogique au nouveau chef de l'état, a mon avis se trompent eux mêmes d'abord.Pour enseigner les élèves il faut être qualifié pour cette pratique.Ces compatriotes les sont ils? Dans un passé professionnel récent de ces malheureux candidats, pourront -ils nous convaincre qu'ils avaient de bilans honorables dignes pour leur procurer cette audace ? Je ne crois pas. Je profite de cette tribune pour attirer l'attention de ces compatriotes de laisser libre le nouveau président de décider à son âme et conscience sur le futur de notre pays.Il y'a dans ce pays des femmes et hommes qui sont à même de porter la main forte au nouveau chef de l'état élu.Au sortir des tragédies que nous peuples centrafricains et le pays connaissons il est intelligent que transformions notre avenir en abandonnant dans le rétroviseur de l'histoire malheureuse de notre pays toutes les pratiques individuelles et égoïstes qui ont conduit à la situation honteuses que nous connaissons.Chaque centrafricain(e) s'il en a la compétence et l'expérience peut apporter sa pierre à l'édifice RCA. Ceux là qui prétendent conseiller, sont des mauvais conseillés parce qu'ils ne peuvent nous convaincre que par le passé ils ont été convaincants.