CENTRAFRIQUE: BOZIZE FAIT LES YEUX DOUX A TOUADERA

Publié le par TAKA PARLER

FRANCOIS BOZIZE
FRANCOIS BOZIZE

Sangbilegue, 03 mars 2016—L’ancien président de la République, le général François Bozizé a multiplié ces derniers jours les contacts avec le nouvel homme fort de Centrafrique ainsi qu’avec son entourage. Selon nos sources, le chef du KNK a affirmé son intention de soutenir le nouveau pouvoir et souhaiterait discuter avec Faustin Archange Touadéra.

Tout est parti du communiqué de presse signé de François Bozizé, il y a trois jours. Dans ce document, l’ancien président s’est clairement félicité de l’élection de Faustin Archange Touadéra en notant qu’il était persuadé que son parti le KNK allait faire du score lors des élections. Là, Bozizé veut lier la victoire de Touadéra à son parti politique dont le nouvel élu fut 2ème vice président. C’est le premier clin d’œil de l’ancien président au nouveau.

Dans l’entourage de Touadéra, on fait savoir que Bozizé a multiplié les contacts. Il aurait même discuté au téléphone avec Faustin Archange Touadéra. Mais un proche du nouveau président a confié que c’était des généralités qui ont été abordées « le président n’est pas fermé. Il parle avec tout le monde parce qu’il est décidé à rassembler. Je pense que c’était juste des généralités pas plus que cela » a-t-il expliqué.

Un autre proche a indiqué que l’ancien président a promis son soutien et celui de son parti au professeur « depuis quelques jours on nous fait écouter des choses qui ne sont pas logiques. Soutien du parti et de l’ancien président alors que les gens avaient déjà pris position » signale t-il avant de dénoncer « tout ceci n’est pas correct. Je pense que le président ne commettra pas cette erreur politique. Il faut que la justice travaille ».

Il semblerait que sur instruction de François Bozizé, le secrétariat général du parti KNK est entré en contact avec l’entourage de Touadéra dans l’optique d’établir une relation. Selon nos informations, le KNK veut entrer dans la danse, participer à la gestion du pouvoir mais le chemin ne serait pas facile. Déjà plusieurs cadres du KNK jusque là fidèles, les jeunes du partis comme Vélé et Nguenebem ont fait le virement naturel parce que le chef du parti les y a poussés. Bettin Béa a été vu à plusieurs reprises chez Touadéra. A nos confrères de RFI, Bea annonce que Touadéra reste le 2ème vice président du KNK qui va lui garantir la majorité à l’assemblée nationale.

Rappelons que le KNK qui a soutenu sur instruction de Bozizé, Anicet Georges Dologuele, depuis le 1er tour, avait sanctionné Touadara dès qu’il a annoncé sa candidature. Bertin Bea, secrétaire général par intérim du KNK avait, qualifié au micro de nos confrère du RJDH, Monsieur Touadéra d’ingrat et d’indiscipliné.

SANGBILEGUE

Publié dans Actualité

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

kodoro ti mbi 04/03/2016 15:30

ZIGUELE président de l'assemblé nationale MECKASSOUA premier ministre et BEA aux finances, DOUBANNE aux affaires étrangères, WILIBIRO SAKO à l'intérieur, YAGOGO à la, défense, TIANGAYA à la justice , etc....... et, la RCA sera bien pillé et les centrafricains !!!!!!!!

Justice 04/03/2016 13:02

En tout cas! Les centrafricains aujourd’hui réclament la justice. On doit rompre définitivement avec ce type de conférences nationales ou dialogue national ou bien forum national à la fin des quels, il y'a des ambassades, des accolades, de pardon et une amnistie générale vient clôturer le tout. Hé oui ! les bourreaux retrouvent des postes de ministères, d’ambassadeurs etc et les pauvres victimes n’auront que leurs yeux pour pleurer ! La prison est faite pour qui ? Pour personne ! Ou peut-être pour les pauvres. C’est ça qui replonge le pays dans des crises depuis bien longtemps puisque les mêmes acteurs, les auteurs, co-auteurs, complices, les financiers de nos malheurs sont toujours pardonnés et amnistiés par le billet de ce genre de dialogue ou de conférence ! Oui nous sommes d’accord pour une réconciliation nationale mais que la justice fasse son travail en toute indépendance. Que désormais, chaque centrafricain, quel que soit son rang social, s’il commet un forfait sur son prochain ou mettre en péril les institutions de la république, sache que, quelque part, il y’a une justice devant laquelle il doit rendre compte. Ce n’est que comme ça que nous pouvons rompre définitivement avec cette crise qui revient chaque 10 an. FAT doit comprendre que ce n’est pas grâce aux 23 partis qui ‘l’ont soutenu qu’il est élu à presque 63 %, non ! c’est nous, le peuple, qui voudrions rompre définitivement avec les démons, avions décidé de lui confier la destinée de notre Pays. Donc les chantages et autre type de menace venant de ces gens-là, il doit s’en foutre, le peuple est là derrière lui. Merci

likoundou 04/03/2016 12:04

Arrêtez de pleurer , je vous ai dit que rien va changer, les mêmes causes reproduisent les mêmes effets, le nouveau président doit prendre ses responsabilité, la justice doit faire sans travail, l’impunité est terminé, les 67% n'est pas un chèque en blanc, ils viennent tout simplement pour répondre le pouvoir avec la complicité des antibalaka, le pays sera toujours instable, car le professeur Touadera à bosser comme PM de BOZ, ce monsieur connait bien ces forces et faiblesse, c'est pourquoi on demande une rupture avec cette vielle classe, ils portent en eux le chaos et les desmans de la division. Mr le Président avec tout le respect que je vous doit, il ne faut pas joué avec le feu, BOZIZE et son entourage vont te faire un salle coût, souviens toi quant il était chef d'état major du feu PATASSE, il a crée une situation pour rentrer en rébellion, et devine la suite de l'histoire? C'est l'arrivé des tchadiens( Nourridine, ZOUNDOKO, ISSEN, DARAS, SABONE); les opérations karako, balawa, les kodos, notre pays est prie en autarcie par les étrangers ,c'est la faute à BOZIZE et tous les mon sieurs % qui gravitent autours de vous aujourd'hui, l’erreur politique a ne pas faire Mr le président.

Ba Mbi 04/03/2016 10:54

Je ne pense pas que les 10 ans au pouvoir ont rendu service au général BOZIZE et la famille, ses courtisant du knk. Ivre du pouvoir, ils le sont à ces côtés et totalement perturbé il l'est BOZIZE je ne pense pas qu'ils ont compris que la roue a tournée et le temps n'est plus aux flatteries tribales, ethnico - politiques. Que BOZIZE trouve autres occupations professionnelles à ce duteur de BEA pour qu'il cesse le ridicule et leur truc de knk arrête de nous fatiguer. Ou étaient les soit disant ouvriers de ce knk quand les séléka en boubou déferlaient sur Bangui pour mettre en débandade Bozize et sa suite ? ? On n'est fatigué de vous messieurs les escrocs autour de BOZIZE. Laissez le en paix à Kampala M. BEA SVP !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

La Honte ! 04/03/2016 10:09

Les Charognards sont de retour ! GUENEBEM, BEA BERTIN, le PAPA du voyou DJODJO....ah ah, l'odeur de l'argent, non pardon, l'odeur du sang les attire...BEA ci, BEA là, ce qui ce papy maffieux, qui n'a pas de personnalité, qui change d'avis juste pour être intéressé. Cette fois-ce, ce ne serait plus comme avant. On utilisera les réseaux sociaux pour mettre à mal vos détournements, vos pratiques DOLosives...Le pauvre pasteur Assassin de BOZ qui devrait normalement avec son acolyte DOTODJA, M Bè Bè Bè dans les geôles d'une prison de haute sécurité veulent rejouer une nouvelle partition. Que cet imposteur et incompétent Pasteur-Assassin cesse de considérer la Centrafrique comme sa propriété. La Centrafrique n'et pas BenZambé et ne le sera jamais.

Big World 04/03/2016 11:24

Parfaitement d'accord.