BREVE ARRESTATION DE DESIRE KOLINGBA A BELOKO

Publié le par TAKA PARLER

DESIRE KOLINGBA
DESIRE KOLINGBA

Que faisait Désiré Kolingba à Béloko située en face de Garoua-Boulayeà la frontière Centrafricano-camerounaise ? Cette question restera longtemps sans réponse. Le président du RDC et candidat déchu au premier tour de la présidentielle du 30 décembre 2015 a été brièvement été interpellé par la police centrafricaine alors qu’il tentait de franchir la frontière de son pays pour se rendre Cameroun.

Plusieurs inquiétudes planent sur la présence de M. Kolingba dans cette frontière. Il aurait affirmé être en partance pour Yaoundé et aurait choisi cet itinéraire suite à la fermeture de l’aéroport de Douala pour travaux.

Ce dernier n’était pas en possession d’une autorisation de sortie nous précise une source qui a requis l’anonymat. Interrogé pour savoir si Désiré Bilal Kolingba était sous le coup d’une interdiction de sortie du territoire, le commissaire de l’aéroport Bangui M’Poko, n’a pas fourni plus d’explication sur cette mystérieuse expédition. ( Affaire à suivre )

MAURICE WILFRIED SEBIRO

Publié dans Actualité

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

NGOUALLOU 11/03/2016 11:25

autorisation de sortie du territoire !!!!! dites-vous quant est ce que cette MERDE là va sortir du petit cerveau de moineau de CENTRAFRICAINS IL FAUT UNE AUTORISATION DE CHIER ET MËME DE MOURRIR en centrafrique on innove que dans la betise et cela se voit au niveau des elites de ce pays ceci explique donc cela !!!!!!

Rca kodro ti mbi 04/03/2016 13:37

Mr Désiré Bilal KOLINGBA est une personnalité politique centrafricaine, qui a l’instar de ses confrères hommes politique centrafricains a droit à un passeport CEMAC, qui lui permettrait de se déplacer librement dans la sous région. Dire que Mr Désiré Bilal KOLINGBA ne dispose pas d’une autorisation de sortie de territoire ; n’est-il pas un dérapage de la part de certains centrafricains, naturellement aspirés par une grande haine, qui essaye de transmettre leur propre haine à la population, malgré l’élan de l'unité et de la fraternité qui se manifeste depuis un certain temps dans ce pays.

likoundou 04/03/2016 11:13

Pourquoi une autorisation de sortie du territoire, nous somme dans un pays démocratique, libre et laïc, arrêtez ce genre de discours DZK est un centrafricain, il a le droit d'aller et revenir, le fait d'être au élection et président d'un parti ne lui interdit de voyagé,SEBIRO,, arrête ton discours de haine, le sectarisme c'est terminé, place au rassemblement de tout les centrafricains sans exclusion, nous somme pas totalement sortie de la crise, il faut que arrête de mettre le feu au poudre,13% au suffrage et troisième au élection c'est considérable, il faut en tenir compte, ce monsieur est représentatif, attention à nos discours, leur est au rassemblement, ne pousse pas les autres à la haine et au division.Tu n'est que un pauvre griot, ,