MOHAMED MOUSSA DHAFFANE DE LA SELEKA RENOVEE SOUTIENT TOUADERA POUR LE SECOND TOUR DE LA PRESIDENTIELLE.

Publié le par TAKA PARLER

MOHAMED MOUSSA DHAFFANE DE LA SELEKA RENOVEE  SOUTIENT TOUADERA POUR LE SECOND TOUR DE LA PRESIDENTIELLE.

Tout d’abord, je voudrais, au nom de mes familles biologique et politique et en mon nom

propre, adresser nos condoléances les plus émues et les plus sincères à toutes les

familles éprouvées victimes de la crise qui a secoué notre pays, la République

Centrafricaine.

Ensuite, avant de vous livrer mon message politique, je voudrais demander un pardon

spirituel à Dieu, notre Créateur, parce que je reconnais avoir péché et trahi les

Commandements de Dieu. Je demande, une fois encore, un pardon sincère à tout le

peuple Centrafricain (musulmans, chrétiens et autres), aux expatriés victimes sur le sol

Centrafricain, et aussi demander pardon à l’humanité toute entière.

Je saisi cette opportunité pour rendre hommage à tous les candidats à la présidentielle

et aux législatives, saluer la détermination du peuple Centrafricain à tourner

définitivement la page de la violence, et aussi féliciter les deux candidats arrivés en tête

de liste pour le deuxième tour.

Aujourd’hui je m’adresse à vous dans un contexte moins dramatique, heureusement, qui

nous permet d’espérer vivre des lendemains meilleurs grâce aux efforts consentis par

des Etats amis, des ONG, des associations, des personnalités indépendantes. Je citer

entre autres les Nations Unies, l’Union Africaine, l’Union Européenne, la CEEAC, la

France, les Etats Unis d’Amérique, etc.

Je pense que cette occasion m’est bien indiquée pour adresser toute notre gratitude au

Président Idriss Deby Itno, Président en exercices de l’Union Africaine, qui, par son

implication stratégique, a réussi à faire échec au projet de partition de la République

Centrafricaine. Nous avons l’obligation d’avoir l’honnêteté de lui en être reconnaissants.

Le citoyen lambda n’en sait pas grand chose, mais moi je sais de quoi je parle.

Je voudrais aussi remercier les éléments de la Séléka Rénovée engagés pour le DDR et

la paix, les membres de Matabissi Ti Siriri engagés en faveur de la cohésion sociale.

Au risque de me répéter, je réaffirme que beaucoup de nos compatriotes ont contenu

leur colère et leur rancœur pour sauver notre pays des démons de la division, de la

haine et du mépris de l’autre. Voilà pourquoi la paix revient. Qu’ils en soient remerciés !

Cependant, parce qu’il est prouvé que le sang ne sèche pas le sang, et que la violence

engendre la violence, nous avons intérêt à éviter la vengeance en faisant la paix

définitive, Séléka et Antibalaka, autour d’un candidat commun.

C’est pourquoi, au nom de tous ceux qui m’accompagnent dans ma lutte pour la paix et

la réconciliation, au nom de la Séléka Rénovée Paix et Justice, au nom de Matabissi Ti

Siriri pour la cohésion sociale, au nom de tous mes soutiens à l’intérieur comme à

l’international, et après consultation effective de tous nos organes de fonctionnement,

J’ai décidé de prendre mes responsabilités devant l’Histoire en déclarant que : nous

avons choisi de soutenir la candidature du Professeur Faustin Archange TOUADERA à

la Magistrature Suprême de l’Etat Centrafricain. Nous appelons à voter pour lui.

Tout en regrettant le non respect de l’Accord de N’Djamena de janvier 2014 – ce qui

avait aggravé la crise par désespoir pour certains - nous nous emploierons, malgré tout,

à ce que ce manquement n’affecte pas le retour de la paix, de la sécurité et de la

cohésion sociale sur toute l’étendue du territoire national.

Au regard de la décision ainsi prise, nous croyons fermement au retour rapide de la paix

et de la cohésion sociale. Au-delà des programmes essentiels de développement du

prochain gouvernement tels que la Santé et l’Education, nous insistons sur la priorité des

priorités suivante :

1. La réforme des Forces de Défense et de Sécurité impliquant la mise en œuvre de

l’Accord portant sur le DDR-R et l’intégration dans les Corps en uniformes de

l’Etat Centrafricain,

2. L’assainissement des Finances publiques pour attirer les investisseurs en vue de

relancer rapidement l’économie nationale, gage de la stabilité,

3. La reconstruction ou la redynamisation de la Chaîne pénale pour mettre fin à

l’impunité,

4. Le retour des déplacés et réfugiés avec des programmes solides de réinsertion

dans la dignité et la sécurité aux fins de réussir la réconciliation nationale.

Vive la paix pour que vive la République Centrafricaine, une et indivisible !

Je vous remercie.

GENERAL MOHAMED-MOUSSA DHAFFANE

MOHAMED MOUSSA DHAFFANE DE LA SELEKA RENOVEE  SOUTIENT TOUADERA POUR LE SECOND TOUR DE LA PRESIDENTIELLE.
MOHAMED MOUSSA DHAFFANE DE LA SELEKA RENOVEE  SOUTIENT TOUADERA POUR LE SECOND TOUR DE LA PRESIDENTIELLE.

Publié dans Opinions

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Justice 08/02/2016 12:34

Tu t'associes aux Anti-balaka qui ont tué des milliers de musulmans, détruit des centaines de mosquées, rasé toutes les habitations des musulmans dans tous les quartiers de Bangui et des provinces et ont forcé à l’exile plus de 450 000 centrafricains musulmans et autre au Cameroun et au Tchad y compris ta propre famille !!!! Mais tu n’es qu’un pauvre gars !!! Je te conseille de cesser de parler au nom de ta famille encore moins au nom des musulmans ou de tout autre Centrafricains car personne ne te le pardonnera. Ta proximité avec les Anti-balaka est une insulte envers toutes les victimes de la crise, qu’elles soient musulmanes ou chrétiennes. Mon cher, nous voulons quelqu’un qui laisse la justice libre dans son travail de traque des bourreaux (Seleka ou Antibaka) des victimes de la crise car, le Pardon, nous l’accepteront qu’après que tous les responsables de cette crise aient été mis aux arrêts !

A bon entendeur…

Ouagou 06/02/2016 14:02

Comme les centrafricains sont un peuple qui oublie vite et pardonner ,nous allons accepter ces pardons mais les choix du peuple centrafricains est personnel quelque soit sa religion.nous espeons qu'on oublier totalement de confrondre nos interets politiques a celle de la religion.

Othman Ben Sassi 06/02/2016 05:59

Pour finir. Ils et tres mal place pour parle au musulmans
Nous le musulmans nous ferons notre chois par a port au profession de fois de 2candidat
Ce nous desiderons la personne qui va nous dirriger

Othman Ben Sassi 06/02/2016 05:59

Pour finir. Ils et tres mal place pour parle au musulmans
Nous le musulmans nous ferons notre chois par a port au profession de fois de 2candidat
Ce nous desiderons la personne qui va nous dirriger

youssoufa Wardi, beng berberati 06/02/2016 01:39

pour moi g demande a dieu de nous choisir un bonne parmis le deux candidaturs