LE RDC APPELLE AU VOTE DU CANDIDAT DOLOGUELE

Publié le par TAKA PARLER

Médard POLISSE-BEBE
Médard POLISSE-BEBE

Le Rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC) a signé le 07/02/2016 un accord

politique avec l’Union pour le Renouveau Centrafricain (URCA) visant à porter le candidat

Anicet Georges DOLOGUELE à la présidence de la République à l’issue des élections du

14/02/2016. Les militants et les sympathisants du RDC, ainsi que les Amis de KOLINGBA se

réjouissent de la signature de cet accord porteur d’espoir pour le peuple centrafricain tout

entier. Depuis ce jour, ils ont pris la ferme résolution de se mobiliser dans un esprit du

rassemblement et d’unité afin de contribuer à la VICTOIRE finale.

En effet, inutile de rappeler que le RDC est un parti politique fondé sur les valeurs de paix, de

fraternité, de travail et de progrès. Il a toujours œuvré pour la préservation de l’intérêt du

peuple centrafricain, sans distinction ethnique, tribale, régionale et/ou confessionnelle ; au

point que chaque centrafricain est aujourd’hui en mesure de reconnaître et parfois

témoigner de la dimension patriotique de ce parti.

Ainsi, faire la politique, c’est aussi opérer des choix qui engagent la vie et l’avenir de la

nation ; et l’éthique de responsabilité recommande de ne pas faire des choix hasardeux,

partisans et irresponsables. Car, il est impératif pour tout responsable politique, à chaque

fois que l’avenir de la nation est menacé ou mis en danger, de prendre ses responsabilités en

faisant des choix sans doute difficiles parfois, mais judicieux, raisonnables et surtout

salutaires pour le pays. C’est donc dans cet état d’esprit que travaillent depuis toujours le

président Désiré Nzanga KOLINGBA et tous ceux qui l’entourent.

A travers le choix du candidat Anicet Georges DOLOGUELE, la direction du RDC veut, non

seulement préserver l’unité et le rassemblement du peuple centrafricain (valeurs auxquelles

le parti reste très attaché), mais aussi éviter le piège de ceux qui voudraient enfermer le pays

dans un « bloc régionaliste Nord-Sud » à travers les élections du 14/02/2016.

On peut ainsi se réjouir que le RDC veuille montrer au peuple centrafricain que le clivage

politique, régional, tribal, ethnique et confessionnel (si on y prend garde) demeure un

véritable poison dans un pays en proie à la division et, par conséquent, à la guerre civile.

Cela dit, pour toutes les raisons évoquées ci-haut, et eu égard aux nombreuses similitudes

relevées dans les projets de société du RDC et l’URCA, je réitère l’appel pressant du

Président Désiré Nzanga KOLINGBA à tous les militants et sympathisants du RDC, ainsi que

tous les Amis de KOLINGBA, de faire preuve de discipline en se rendant massivement dans

leurs bureaux de vote respectifs afin de porter leur suffrage en faveur du candidat N°1

Anicet Georges DOLOGUELE dans l’intérêt du peuple centrafricain.

Fait à Paris, le 12/02/2016

Médard POLISSE-BEBE

Porte-parole chargé de communication

du Président Désiré KOLINGBA

Publié dans Communique

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

NADE Berty 12/02/2016 16:10

Ce choix du RDC est guidé par des intérêts inavoués bassement égoïstes et contraires par voie de conséquence ceux de ceux de la population centrfricaine tant meurtrie.
Ces consignes ne seront pas suivies car elles n'engagent que leurs auteurs.

sbsnico 12/02/2016 10:54

Bravo Mr Vénè Na Vénè, digne fils de Centrafrique. Ce Mr fait un choix juste et honnête pas de fanatisme encore une fois Bravo. Le notre pays a besoin d'une personne intègre pas au passer douteux comme Dologuele. Pour bâtir le présent et le futur il faut tenir compte du passé. Je suis très fière de mes compatriotes comme vous Mr Vénè Na Vénè .

Vènè - Na - Vènè 12/02/2016 09:12

Je suis RDCiste mais je ne suivrai pas cette consigne de vote car il y a trop d'en-dessous mafieux. Allez vous faire ...avec votre DOL de voleur. Dites aussi à votre BILAL (je n'ai plus envie de l'appeler KOLINGBA pour ne pas souiller l'honneur de son père) d'alimenter son compte qui ne présente qu'un solde de 34 euros..., la misère intellectuelle.