LE BUREAU EXECUTIF DU PNCN DESAVOUE CYRIAQUE GONDA ET RETABLIT DANIEL NZEWE DANS SES DROITS

Publié le par TAKA PARLER

DANIEL NZEWE AZIAGBIA
DANIEL NZEWE AZIAGBIA

Le bureau exécutif du parti national pour un Centrafrique nouveau ( PNCN ) ,réuni extraordinairement ce jour 29 Janvier 2016, suite à la décision NUM 001/PR 16 ,portant Exclusion ​ définitive d'un membre du parti , en la personne du secrétaire général adjoint. Monsieur DANIEL NZEWE AZIAGBIA, porte les observations suivantes:

Les dispositions de l'article 17 des statuts stipulent: Le Conseil National Directeur prononce des sanctions disciplinaires après en avoir délibéré;

Les dispositions de l'article 19 des statuts stipulent:

Les décisions du Conseil National Directeur sont prises à la majorité simple. Elles ne sont valables que si le quorum de ses membres est atteint .

La décision d'exclusion de Monsieur DANIEL NZEWE AZIAGBIA est prise unilatéralement par le président sans une réunion préalable avec un quelconque organe du parti contrairement à ce qui est dit dans la décision et en a informé le secrétaire général après la mise sous presse de la dite décision, ce qui n'est pas conforme aux dispositions statuaires.

La Décision n'obéit ni à la forme ni au fond.

Le bureau exécutif après recoupement des faits constate que monsieur DANIEL NZEWE AZIAGBIA ne fait l'objet d'aucune poursuite en cours et ne fait pas, non plus, montre de moralité douteuse.

A l'analyse des faits, on constate que le secrétaire général adjoint monsieur DANIEL NZEWE AZIAGBIA est tout simplement victime de sa prise de position qui est opposée à celle du président en ce qui concerne le choix du candidat à suivre à l'élection présidentielle du 2nd tour.

Compte tenu des irrégularités très graves de forme et de fond et des visas inopportunément cités, le bureau exécutif déclare ainsi la nullité de la décision prise par le président et maintient purement et simplement ce dernier dans ses choix et prérogatives de Secrétaire Général adjoint du Parti National pour un Centrafrique Nouveau (PNCN).

Le bureau exécutif craint un abus de pouvoir et excès d'autorité susceptible de mettre en péril l'exercice de la démocratie au sein du parti.

Fait à Bangui le 29 Janvier 2016

​Pour le bureau exécutif réuni,

​Le Secrétaire Général

BRUNO YAPANDE

​Le Vice Président

Bernard Simiti

Publié dans Communique

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article