L'ESPRIT DE FRATERNITE DOIT TRIOMPHER

Publié le par TAKA PARLER

ALALENGBI SIMON
ALALENGBI SIMON

La République centrafricaine notre pays est en train de vivre un moment crucial de son histoire. Le

deuxième tour des élections présidentielles sensé départager nos deux compatriotes Anicet Georges

Dologuélé et Faustin Archange Touadéra s’est déroulé dans le calme et la sérénité.

Cette situation a été rendue possible grâce à la maturité du peuple mais aussi à la clairvoyance des

deux candidats qu’il convient de féliciter.

En effet, nos deux compatriotes A.G. Dologuélé et F.A. Touadéra ont mené une campagne de 2nd

tour digne et responsable en se respectant mutuellement.

C’est avec tristesse que certains compatriotes sur les réseaux sociaux et certains pseudos

journalistes médiocres de surcroit, se donnent à cœur joie aux insultes, à la haine et aux calomnies de

l’autre "camp."

Ces attitudes irresponsables ne sont pas de nature à favoriser demain le rassemblement

indispensable pour la reconstruction de notre pays quelque soit le Président qui sera élu.

Peu importe la personnalité qui sera désignée par le suffrage universel, Il n’y aura ni gagnant ni

perdant car le grand gagnant reste le peuple Centrafricain par son engagement à tourner cette page

sombre de son histoire.

Le rassemblement se prépare en amont. On ne peut pas « semer » des paroles de division, de haine

et vouloir tendre la main après.

Fidèle à nos principes, nous disons, ce rassemblement ne peut se faire que dans un esprit de

fraternité.

Il n’y a pas de Fraternité sans Amour avait dit le Président André KOLINGBA.

Nous devrons tous œuvrer pour qu’il règne dans notre environnement et au delà de nos divergences

cet esprit fraternel.

Le futur Président ne devra pas considérer ses concurrents d’hier comme ses ennemis.

De même, dans la situation très particulière de notre pays, ces derniers doivent se comporter en

partenaire et par conséquent être associés à la gestion de la « chose publique » pour le plus grand

bonheur du peuple centrafricain.

Fai à Bordeaux, le 18 Février 2016

ALALENGBI SIMON

Président de l’Association des Amis du Président André Kolingb

Publié dans Opinions

Partager cet article

Repost 1

Commenter cet article