ET SI ANICET GEORGE DOLOGUELE RENVERSAIT LA TENDANCE POUR PRENDRE LE DESSUS ?

Publié le par TAKA PARLER

AGD
AGD

Quoi de plus normal dans cette partie du monde que de perdre une bataille pour finalement gagner la guerre ? Selon les indiscrétions le patron de l'URCA, ANICET GEORGE DOLOGUELE a les dernières cartes qu'il pourrait sortir au cas ou il serait dans de mauvaises passes. Les électeurs de certaines régions auraient massivement voté en sa faveur, ce qui pourrait le hisser dans ces prochains jours en haut de l'affiche. Il l'a déjà montré lors du premier tour de ces foutus scrutins couplés de Décembre 2015. L'histoire pourrait se reproduire vu le calme affiché par ce candidat qui jusque là est resté droit dans ses bottes comme un général qui vient de lancer un assaut final sur l'ennemi. La prudence est de mise, pas de triomphalisme pour ne pas déchanter dans les prochains jours. Le rouleau compresseur serait probablement en marche, le couloir des grandes préfectures feront entendre leurs voix du coté de DOLOGUELE pour rattraper l'écart creusé par son adversaire. Et TOUADERA pourrait consolider sa position en maintenant la pression. Le derby est serré pour les deux premiers ministres qui ont tous les deux fait une campagne exemplaire. Oui le changement est en marche, l'affrontement est désormais idéologique et non physique. Bravo pour ce renouveau Centrafricain. En attendant d'autres résultats , nous vous invitons chers(es) compatriotes de bien vouloir suivre nos regards, vous constaterez que nous sommes froids. Affaire à suivre !!!

LA REDACTION DE TAKA PARLER

Publié dans Election

Partager cet article

Repost 1

Commenter cet article

wallo 18/02/2016 12:54

Oui, bravo à ces deux messieurs pour leur attitude exemplaire. Ce qui n'est pas le cas malheureusement pour leur équipes de soutien qui au lieu de mettre en avant les atouts de leur candidat pour convaincre les électeurs, se livrent plutôt à des compagnes de dénigrement de l'adversaire, des injures et fausses accusations. Vraiment dommage.

tingawa 16/02/2016 22:14

Très bonne analyse. Si tous les compatriotes et ces pseudo journalistes de pacotilles pouvaient avoir la même objectivité. Ces deux compatriotes (FAT et AGD) ont mené un digne "combat" d'idée dans un respect mutuel qui renforce le climat actuel. Merci à ceux qui pensent que l'occasion est venue de défouler leur haine dans la médiocrité qui les caractérise de se taire. Le peuple aura besoin de se rassembler après ces élections. Il faut éviter de compromettre cette opportunité.

Nestor DODO Dyssongo 16/02/2016 23:02

Le peuple centrafricain est a grandi depuis 3 ans surtout en se prenant en mains.Il ne cède plus aux sirènes e nuit qui le séduisait auparavant si facilement.Suite aux deux élections qui viennent d'avoir lieu sur le monde entier où se trouve le centrafricain.Merci au gouvernement qui a fait voter partout dans le monde le centrafricain.Dans ce second tour d'une présidentielle il y'avait deux candidats absolument que 2 millions de candidats devaient départagés absolument.C'est à dire choisir l'un et éliminer l'autre des candidats.Comme j'ai laissé lire si haut le peuple centrafricain a muri depuis les tragédies qu'il vécu dans son corps et ses biens.Les sirènes ne l'enchantent guère et s'est endurci depuis.Tous les candidtas centrafricains qui vivent à l'étranger ou qui sont rentrés au pays dans le but de les séduire sont passés dans la trappe.Observez les scores des 26 des 28 candidats qui sont réduits à leur plus simple expression dés le premier tour. Et je vous de croire aussi que l'argument que j'ai avancé pour ces perdus d'avance est valable pour Monsieur Anicet Georges Doléguélé.Dans son propre village le patron de URCA a "lamentablement perdu" aux législatives dans sa localité d'origine.Question.Pourquoi? La réponse réside dans dans postulat.A la présidentielle, l'homme qui ferait un bon président avec tous les acquis professionnels amassés, risquerait de perdre ce grand rendez vous avec le peuple pour encore longtemps.Les stratégies mises en place pour conquérir le centrafricain, ses apparitions en publiques et sa communication sont tellement voyants , sophistiquées , pour ne pas dire "BLING BLING" que le candidat se soit décalé du peuple.Quelles occasions manquées pour une communion avec son peuple ? Il est important que cette équipe de URCA fasse un travail sur elle-même dans les briefing.Que TOUADERA ou DOLEGUELE gagnent ou perdent il fallait absolument qu'on en arrive à ce résultat; Perdre et gagner.Le premier verbe est antinomique du second et naturellement.