COMMUNIQUE DE PRESSE. DÉCLARATION DE KARIM MECKASSOUA RELATIF A SON CHOIX PERSONNEL POUR SUIVRE ARCHANGE TOUADERA

Publié le par TAKA PARLER

ABDOU KARIM MECKASSOUA
ABDOU KARIM MECKASSOUA

BANGUI, le 8 février 2016. Le 30 décembre dernier, les Centrafricains se levaient

en masse pour sortir d’une trop longue période d’incertitude, d’instabilité et de

violence. En désignant Anicet-Georges Dologuélé et Faustin Archange Touadéra

pour le second tour de scrutin, mes compatriotes marquaient leur volonté de

restaurer la paix, l’unité et l’indépendance nationale.

Ce processus électoral n’est pas exempt de critiques. Mais en républicain et

démocrate intransigeant, j’ai pris acte de la décision de la Cour constitutionnelle de

Transition du 26 janvier 2016 et je m’y conforme. Aujourd’hui, mes soutiens, les

électeurs et les militants qui m’ont accordé leur confiance conduisent une

campagne déterminée en vue des élections législatives.

Intransigeant, je le suis également lorsqu’il s’agit de défendre trois

enjeux fondamentaux. (1) Le futur Gouvernement inclusif devra représenter toutes

les tendances et sensibilités qui expriment pacifiquement leur point de vue. (2) La

première de ses missions sera de répondre aux préoccupations quotidiennes de nos

compatriotes à commencer par la sécurité, la justice et le bien-être social. (3) Enfin,

la souveraineté nationale et la fraternité africaine seront partout recherchées et

promues.

Dimanche prochain, les Centrafricains éliront leur Président. Quel que soit l’élu, la

participation des députés du Chemin de l’Espérance à la nouvelle majorité répondra

à l’engagement du Gouvernement sur ces trois enjeux. Je serai aux côtés des futurs

députés comme du prochain Président, déterminé à conduire cette politique

honnête, résolue et ambitieuse.

C’est l’heure du choix. J’invite mes compatriotes à élire celui qui présidera à notre

destinée commune, et à choisir les candidats du Chemin de l’Espérance pour doter

la Centrafrique d’un Parlement fort et exigeant. Je laisse mes amis libres de leur

décision. Il appartient à chacun de décider en conscience le meilleur pour notre

peuple.

En ce qui me concerne, j’indique que mon choix personnel sera celui de Faustin

Archange TOUADERA, fidèlement à mes engagements et à mes valeurs.

Meckassoua.RCA@gmail.com

@MeckassouaRCA

Publié dans Communique

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

koli a pka jesus 10/02/2016 10:33

courage une sage décision.

Mandarine 10/02/2016 10:24

Un choix responsable et courageux, une decision digne d'un homme d'Etat, et non un accord négocié (a cout des billets de banque) et signé sur la base des intérêt personne et égoiste, on comprend la limite des ambitions de chacun en politique

yara 10/02/2016 10:04

Vous Etes véritablement un homme d"état. Vos analyses indiquent le vrai chemin du futur Président et son gouvernement. Je vous félicite pour cette position courageuse qui garde votre honneur au lieu de signer des accorts contre nature dont le seul objectif c"est le remplissage du ventre entraînant
un déshonneur pour le présent et le futur.

LA PAIX 10/02/2016 02:47

ça m'étonne pas qu'un petit politicien comme KARIM va avec TOUADERA car, hier ils étaient ensemble avec NDOUTINGAÏ, BOZIZE, FENDIRO, ....pour détruire ce pays. Aujourd'hui, ils veulent s'arranger pour effacer mon pays sur la carte de l'Afrique demain. Alors disons NON! à KARIM et son ami TOUADERA le 14 février et OUI à DOLEGUELE.

Adama 10/02/2016 01:33

Quel bravo ce bras casse se prenait pour le savant politique en Centrafrique non ? Mon ami toute les chutes vertigineuse produisent ces même effets tu te disais celui qui connaît tout celui a fait celui ci celui la que t as fait le Pdt BOZIZE et son Régine non ? Ah la réalité quand tu nous tiens toujours faire de la diversion plus versatil que ce Haoussa tu meurs garde-le reste des Milliards récolte dans ces Pays voisins pour tes idées lugubres en gestation .......petit malin