CENTRAFRIQUE: JEAN-JACQUES DEMAFOUTH, FUTUR AMBASSADEUR A PARIS ?

Publié le par TAKA PARLER

JEAN-JACQUES DEMAFOUTH
JEAN-JACQUES DEMAFOUTH

Après avoir spécialement créé le poste d’ambassadrice à Malabo pour Christelle Sappot, sa fille, Catherine Samba-Panza, la présidente de la transition, continue de placer ses proches.

Ministre conseiller à la présidence, Jean-Jacques Demafouth, est ainsi pressenti pour le poste d’ambassadeur en France. Vieux routier de la politique, il fut ministre de la Défense sous Patassé (1999-2001), éphémère chef rebelle en 2008, et deux fois candidat à la présidentielle (2005 et 2011).

L’ancien ministre Eloi Anguimate devrait pour sa part être nommé au Gabon, ce qui obligerait à rouvrir l’ambassade, fermée pour raisons financières. Enfin, Léonie Bangha-Bothy, qui fut ministre des Affaires étrangères sous Michel Djotodia et qui est actuellement ministre conseiller diplomatique à la présidence, va être nommée aux États-Unis. Ces nominations seront officialisées dès que sera connu le nom du successeur de « CSP ».

J A

Publié dans Actualité

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Kouakou 24/02/2016 15:36

Non pas celui la il fut chef rebelle. Les états unis l ont interdit sur leur territoire c est un rêveur un mitho sa place est en prison

zingo 23/02/2016 13:23

Non, non, non! Il y a des Diplomates chevronnés en RCA pour occuper ce poste stratégique qui est Paris. Si on veut nous éloigner le détourneur des fonds du DDR au temps de BOZIZE et celui qui a continué d'entretenir la rébellion, lui étant un rebelle, que le nouveau Président ait les mains libres pour nommer qui il veut et qui le mérite. Ce Monsieur dit-on est Avocat. donc juriste. Il peut ouvrir son cabinet et voir de quoi il est capable intellectuellement et techniquement. On s'est que quand on n'a pas eu le bac et jamais fait la philo, on jongle intellectuellement.

zingo 23/02/2016 13:23

Non, non, non! Il y a des Diplomates chevronnés en RCA pour occuper ce poste stratégique qui est Paris. Si on veut nous éloigner le détourneur des fonds du DDR au temps de BOZIZE et celui qui a continué d'entretenir la rébellion, lui étant un rebelle, que le nouveau Président ait les mains libres pour nommer qui il veut et qui le mérite. Ce Monsieur dit-on est Avocat. donc juriste. Il peut ouvrir son cabinet et voir de quoi il est capable intellectuellement et techniquement. On s'est que quand on n'a pas eu le bac et jamais fait la philo, on jongle intellectuellement.