VOUS AVEZ DIT ELECTION ?

Publié le par TAKA PARLER

BANGAKE DIDINY Pacôme
BANGAKE DIDINY Pacôme

J'en avais parlé au lendemain de ces élections que la communauté internationale et précisément les Barons de la politique Française gauche droite confondus n'ont pas apprécié la gestion de l'ANE ainsi que le transport des urnes, certaines personnes n'ont brocardé et maintenant les langues se délient

Souvenez-vous des élections en Iran ou Hamenimejad fut pour la première fois élu président !

Souvenez-vous des élections Américaines entre Algore et George Bush ou les recomptages ont changé les données !

Vu la contestation grandissante qui prend de l'ampleur de jour en jour le pouvoir de Bangui malgré leurs calculs diaboliques pour donner le pouvoir à Dologuele pour ne pas être inquiété demain après les forfaits et détournement qui sont à leurs actifs, on délibérément favorisé et organisé ces mascarades afin de perdurer encore au pouvoir, ne soyons pas dupes.

C'est ainsi que presque tous les membres du gouvernement se sont ralliés derrière ce candidat, un pacte serait à la base de ces mascarades

Le choix du candidat Touadera serait un choix de stratégie pour eux car avec lui, il n'y aura pas de problème quand ils vont officialiser la victoire de Dologuele au deuxième tour, voilà la réalité

Oui il faut maintenant arrêter avec cette mauvaise manière de faire, nous devrions maintenant savoir dire non à des élections truquées comme etaient souvent le cas dans le passé

Je salue ici le comportement responsables de l'AFDT

Je salue ici le refus de Meckassoua Karim, je salue ici le refus de Ziguele Martin, je salue ici le refus de Kolingba Désiré, je salue ici le refus de Nicolas Tiangaye etc....

Je demande à l'Ambassadeur de France accrédité à Bangui de faire son travail, rien que son travail et de ne pas tomber dans des copinages avec le pouvoir en place

Je demande à la haute cour constitutionnelle de dire le droit rien que le droit à fin de préserver cette fragile paix à la quelle le peuple centrafricain aspire.

Fait à ce jour

Paris France


BANGAKE DIDINY Pacôme

Président du collectif état de droit et de progrès et
Vice-président des leaders d'opinions

Publié dans Opinions

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

anonyme 15/01/2016 12:59

je respecte votre point de vue, mais je ne le partage pas. Les centrafricains qui ont massivement voté pour Touadera en savent quelques choses. Je vous conseillerais de vous informer plus davantage sur le pays car les centrafricains d'aujourd'hui ne sont plus comme ceux d'hier. Salutation fraternelle.

anonyme 14/01/2016 00:27

la patience est un chemin d'or!!!