République centrafricaine : le Parti socialiste salue la tenue du scrutin du 30 décembre 2015 mais souhaite l'amélioration du dispositif électoral

Publié le par TAKA PARLER

République centrafricaine : le Parti socialiste salue la tenue du scrutin du 30 décembre 2015 mais souhaite l'amélioration du dispositif électoral

La tenue pacifique du scrutin du 30 décembre 2015 couplant le premier tour de l'élection présidentielle et les élections législatives, est une étape prometteuse de la transition politique en République centrafricaine.

Le Parti socialiste salue la tenue de ce rendez-vous démocratique à mettre au crédit de tous les acteurs concernés, au premier rang desquels le peuple centrafricain. Il adresse sa reconnaissance aux Autorités de Transition et aux Nations Unies pour leur forte implication dans la réalisation de cette phase complexe mais tant attendue.

Le Parti socialiste remarque néanmoins que les recours déposés à la Cour constitutionnelle par plusieurs candidats font craindre d'importantes irrégularités et dysfonctionnements, qui entretiennent la suspicion sur le nombre de votants et qui entachent la transparence générale du vote. Il souhaite donc que les autorités centrafricaines et onusiennes mettent en place un nouveau décompte des bulletins et un audit du circuit de collecte et de traitement des résultats afin de réaliser la transparence sur ce premier tour et d'assurer au second tour de l'élection présidentielle un résultat indiscutable.

Maurice Braud, secrétaire national à l’International, à l'Immigration et au Co-développement

Publié dans Election

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

SIRIRI 13/01/2016 13:16

RECOMPTAGE MANUEL + TRANSPARENCE = SIRIRI ABSOLUE

ALBERT 12/01/2016 16:35

Le parti socialiste prend tout centrafrique pour un territoire socialiste. Ziguélé a remuer toutes ses connaissances à l'extérieur Ps et présidents africains pour l'imposer,la france socialiste lui a dit de monter un peu la mayonnaise pour qu'elle essayer de chercher à inverser la tendance comme il le souhaite; c'est alors que vous voyez cet amnésique tiangaye ressortir groupe de traite et ziguélé et ses ccomplices mitrailler le mensonge de fraudes excessives etc,si il y a fraudes qui dit que tout beneficierait à ce ziguélé,pourtant il sait très bien que les centrafricains nr veulent pas de lui,il ne peut l'ignorer. Quand il y a eu vote pour la constitution où tout le monde critique la non information,lui s'il était si honnête il devrait se battre pour que le peuple sache un peu mieux sur la constitution,il ne l'a pas fait. Les avaent vote contre ,mais ziguélé se satisfaisait du oui,democrate s'il était il allait contester à ce moment toute la procedure du vote,égoiste il nous soule aujourd'hui.,n y a que lui pour être président dans ce pays,le peuple ne veut pas de lui qu'il arrete avec son fils mal éduqué qui soule les gens sur internet. LE parti socialiste prend les centrafricains pour des esclaves,ces gauchistes caviar qui se nourrissent du pillage de l'afrique.Ils ont installé un president en guiné et au mali,ça ne leur suffit. Au mali,il disait les maliens d'abord maintenant cet ami de ziguélé n'est appelé que par Ma famille d'abord. Déja il compte sur le frère de son directeur de campagne en france ,le traite douba pour nous faire le coup de cour constitutionnelle,que de rester tranquille,il assaille de coup de fil partout pour une pression de la france sur les autorités de centrafrique d'oùù la sortie de son parti socialiste à qui il promet de sacrifier notre pays.L homme qui dit ,venez venez tout prendre est il digne d'être un chef d'etat? Il voulait le senat pour caser son copain,un autre traitre tiangaye,.Centrafricains ne vous laissez faire,on ne va pas refaire un comptage bidon pour repositionner Ziguélé qui sait bien ce que le peuple pense de lui..Regardez un faux populaire pourquoiv il a pris un garde corps pour le protéger lors de ses campagnes? N y a t ils aucun centrafricain pour jouer ce role? peureux comme il est comme quelqu'unl'avait écrit à propos de séléka,comment pourra t il defendre un peuple,il ne sait défendre que son beefteak,il a peur de séléka mais il se faisait son autopromotion partout raddio tele pensant être après djotodia qu'il n' a même pas combattu ni de loin ni de prêt alors que des morts de centrafricains jonchaient partout,. Qu'avait il dit à ses amis socialistes pour ce peuple qu'il veut encore sacrifier aujourd'hui. Où était ce parti socialiste quand ce peuple souffrait. Il a perdu,il a perdu ,pas la peine d'amener du faux pour faire jouer ses amis colons qu'il fatigue de coup de fil de sollicitation, devenant fou d'avoir perdu.

NANCY 12/01/2016 09:23

Si le choix des Centrafricains doit être respecter, alors exigeons la transparence et la clarté des résultats. Ceux qui ont gagnés doivent vraiment avoir gagner et ceux qui ont perdus doivent avoir vraiment perdu. De quoi avez vous peur ? du recomptage ? de la vérité ? Le respect du Centrafricain passe par là. Pas de bla bla bla......... De quel indépendance vous parler ? Quand c'est les Nations Unies qui dicte la ligne à suivre et qui organisent des élections ? Apparemment, vous êtes naïf et pas encore indépendant d'esprit.

woutoua 12/01/2016 08:30

International socialiste exige la présence de Ziguele au 2ème tour. Ils prennent des centros pour des cons. Ce temps est révolu. La Centrafrique vient avoir son indépendance. le choix des centrafricains doit être respecter. Laisser nous tranquille la colonisation a assez durer. c'est fini.