NON A UNE MASCARDE ELECTORALE DE PLUS ! FEDERATION EAAMOO du MLPC

Publié le par TAKA PARLER

MARTIN ZIGUELE
MARTIN ZIGUELE

COMMUNIQUE DE PRESSE

« NON A UNE MASCARDE ELECTORALE DE TROP ! »

En allant voter massivement le 30/12/2015 la population centrafricaine avait montré sa détermination à clore définitivement cette sinistre page de son histoire et doter les institutions de la République de personnalités légitimement élues afin de relever les grands défis qui attendent notre pays à l’issue de ces élections. Le peuple centrafricain a prouvé son sens de la responsabilité et le désir d’en finir une fois pour toutes avec les multiples crises qu’il a connues afin de retrouver la Paix, l’Unité et la Reconstruction de la RCA.

Malheureusement c’était sans compter avec la malhonnêteté, le mercantilisme et l’irresponsabilité de personnes bassement égoïstes aux méthodes mafieuses qui ont volontairement biaisé les résultats de ces élections de la dernière chance. Par cette démarche les auteurs et les commanditaires de cette mascarade électorale marquent clairement leur net refus de respecter non seulement les suffrages valablement exprimés des centrafricaines et centrafricains mais aussi la mémoire de nos innombrables compatriotes disparus depuis l’éclatement de la crise que traverse le Centrafrique de Barthélémy BOGANDA, crise dont on sait que les racines se trouvent justement dans la mascarade électorale de 2011.

Forte de ce qui précède la Fédération EUROPE-AMERIQUES-ASIE-MOYEN ORIENT-OCEANIE (EAAMOO) du MLPC :

  • Salue la mobilisation du peuple centrafricain pour le double du 30/12/2015 et s’en félicite car elle avait appelé plusieurs fois à cette mobilisation ;
  • Dénonce avec la dernière énergie les manœuvres machiavéliques des groupes obscurs qui ont tenté par l’organisation et la réalisation de ces fraudes massives afin de voler aux Centrafricains leurs votes ;
  • Appelle la Cour Constitutionnelle de Transition à dire le droit et rétablir ainsi la vérité sur cette mascarade électorale afin d’éviter à notre pays de plonger dans une autre crise dont il ne se relèvera pas ;
  • Demande aux autorités judiciaires compétentes de se saisir des dossiers des fraudeurs et leurs commanditaires aux fins de rendre justice au peuple centrafricain.

Enfin la Fédération « EAAMOO » du MLPC appelle tous les militants, militantes et sympathisants à se lever comme un seul homme, et à se mobiliser massivement au côté du candidat Martin ZIGUELE afin de barrer la route, le moment venu, aux fossoyeurs de la Démocratie, de la Paix du Vivre-ensemble.

Fait à Paris, le 6 janvier 2016

Antoine Jérémie NAM-OUARA

Membre du Bureau Politique, Chargé de communication extérieure

Publié dans Communique

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

CHANCY 11/01/2016 11:24

Que des aigris, des mal élevés, des rancuniers, des compatriotes qui tirent du plaisir dans le malheur de leurs frères, des jaloux, des envieux, etc. Des gens qui ont une lecture sélective et partisane de l'histoire de leur pays. Certains cherchent déjà a se caser auprès des nouveaux hommes forts du pays. Ils pensent de cette manière atterrir au poste de Ministre (le seul métier valorisant dans ce pays). Il y'a des moments où nous avons honte de cette jeunesse sans repère ni conviction solide que nous avons produit et qui est en déperdition. En plus de l'obstacle SELEKA qui va nous poser plus de problèmes demain, il faut maintenant compter avec la redoutable CFDT qui contrôle pratiquement toute l'administration et qui a fait mordre la poussière à Bozizé et KOLINGBA dans un horizon lointain pour ce dernier. Nous sommes déjà des morts vivants. Ce n'est pas la communauté internationale qui va nous tirer de là.

Teddy 09/01/2016 17:20

De la même manière que le peuple centrafricain s'est mobilisé pour chasser Djotodia et mettre en déroute sa horde de mercenaires et fumeurs de chanvres enturbannés, de la même manière tous ceux qui les ont soutenu de loin et de près seront aussi traités et mis au rebut. C'est le cas de Ziguelé et de Tiangaye qui vont payer cher le fait de s'être ligué contre le peuple. Ils doivent être pendus haut et court. La malédiction de Patassé va poursuivre à jamais Ziguelé tant qu'il s'obstinera à conduire le MLPC et tant pis pour les Mlpcistes s'ils ne l'écartent pas de la direction. 1er tour KO, camarade Ziguelé ! Pauvre Namouara, tu pleureras longtemps parce que frappé par la cécité politique. Vous êtes tous des mauvais perdants avec Touaboye, vous avez mal fait votre calcul. RIP !

RCA 09/01/2016 15:18

Trois défaites consécutives E2005, E2011 et E2015 c'est lourd, ça devient TOME3, ne salissez pas le parti du grand camarade très souriant le feu PATASSE.
A mou ka yé ti jo ti bourouma na ngangou pepè,
Restituez le MLPC à un jeune Centrafricain pour la continuité politique, et allez demander pardon à la tombe du père fondateur dudit parti, mais je ne sais pas si votre fardeau sera levé!

sbsnico 09/01/2016 12:54

Mr Nam Oura se voit déjà Ministre d'état. Il faut prendre de la hauteur . MLPC doit trouver un nouveau leader . Par exemple vous Mr Nam Ouara.
Le peuple centrafricain a choisi arrêter de nous embrouiller. MLPC c'est Patasse et non Ziguele.

Bangui 09/01/2016 12:38

Chers militants du MLPC, arrêtons d'amuser la galerie. C'est fini pour nous. On s'est fait avoir par un traite. Préparons nous à cotiser pour rembourser les dettes contractées pour les élections. Et préparons nous à la disparition du parti créé par le défunt camarade Shaolin, dit Papa PATASSE; On est minables par rapport à cet HOMME! M. ZIGUELE n'est rien. Il a tué le Parti. Qu'il en tire les conséquences en homme libre , pas en traitre. Il a trahi les idéaux du parti incarné par son Créateur LE BARBU qui doit souffrir dans sa tombe de voir des hommes sans foi comme ZUGUELE noyauter le Parti.