LES FRAUDES MASSIVES AU NIVEAU DE LA TRANSITION, JEAN JACQUES DEMAFOUTH A L'ORIGINE

Publié le par TAKA PARLER

JEAN JACQUES DEMAFOUTH
JEAN JACQUES DEMAFOUTH

N'avons nous pas dit que ces élections étaient mal organisées ? Si une ou deux personnes se plaignent on peut les traiter de menteurs, mais 22 personnes ne peuvent faire une hallucination collective. Ces élections étaient déjà préparées à l'avance, les carottes étaient bien cuites et prêtes à manger de surcroît. Ces élections étaient censées être organisées par l'Autorité Nationale des Elections n'est ce pas ?

Comment expliquez vous le fait que JEAN JACQUES DEMAFOUTH puisse bénéficier d'un décret muet comme superviseur général des Elections ? Ce poste n'est-il pas au dessus de l'Autorité Nationale des Elections ? Les candidats contestataires ont raison de se plaindre des fraudes massives qui ont pour but de continuer avec les mêmes personnes. Pour leur propre sécurité contre les éventuelles poursuites judiciaires.

JEAN JACQUES DEMAFOUTH est décidément l'homme qui a plombé la Centrafrique. Il est dans toutes les sauces, selon les informations de sources fiables qui nous sont parvenues, les urnes arrivent directement dans le bureau de l'homme qui fait tout au niveau de la République JJD, il les remplace et brûle d'autres bulletins avant de transmettre ce qu'il veut à l'ANE. Ou est l'impartialité des Autorités de la Transition ?

C'est DEMAFOUTH qui a tout dirigé d'une main de fer, de la sélection des candidats aux résultats provisoires et partiels des élections couplées de Décembre 2015. Qu'on ne vienne pas nous dire que les élections sont organisées par l'ANE. On comprend mieux pourquoi les scores fantaisistes sont sortis de nulle part pour nous faire croire à un vote sanction. En tant qu'observateur politique on connait comment les votes se font en Centrafrique. Celui qui était à mon humble avis le reflet du peuple Centrafricain était sans doute AMINE MICHEL qui les aurait sans doute battre tous à plate couture. Les candidats qui étaient inquiets de la montée du président de l'UNDP AMINE MICHEL se sont arrangés avec les autorités de la Transition pour l'écarter. Aujourdhui leur jour aussi est arrivé, ils sont roulés à leur tour. Ces pratiques mafieuses au sommet de l'Etat doivent cesser pour redonner un nouveau souffle au peuple Centrafricain. C'était une compétition à la quelle doivent participer tous les Centrafricains qui remplissent les critères. AMINE MICHEL , aurait pu battre tout le monde aisément.

Le taux d'abstention démontre à quel point le peuple est mécontent, une partie du peuple qui est allée aux urnes est allée malgré elle. Personne de tous les candidats qui concourent pour accéder à la plus haute fonction de l'état n'a atteint le score fatidique de 25% , donc quelque soit le président qui sera élu, il souffrira de légitimité et sera impopulaire plus que jamais l'a été un président Centrafricain.

Quand est ce que le peuple sera vraiment libre de choisir son représentant ? La mascarade électorale se passe au vu et au su de tout le monde sans que quelqu'un ne branche ? Quel est ce pays ? Sommes nous tombés sur la tète ? Après avoir écarté successivement AMINE MICHEL de l'UNDP et BIDA KOYAGBELE de KITE , DEMAFOUTH a désormais les mains libres pour manœuvrer. L'avenir nous le dira . WAITT AND SEE !

FARGONI ALAIN MICHEL

Publié dans Election

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

MAWA 10/01/2016 17:47

Chers compatriotes nous sommes tous fils de ce Pays, tout comme ZIGUELE. Jusqu'à preuve de contraire, il ne fait l'objet d'aucune condamnation à ce jour, accordons lui la présomption d'innocence.
Ce qui est primordial, c'est le caractère de transparence que doit revêtir ce scrutin. Il faut faire échec au détournement des suffrages du peuple. L'ANE a présenté ses résultats de manière confuse, comme si nous n'avons pas de personnes censées dans notre Pays. Dans tous les Pays du monde, les résultats des élections sont données circonscription par circonscription, avec précision, sur le nombre de suffrages exprimés, les votes nuls, le nombre d'inscrits et l'on peut aisément vérifier ces résultats.
C'est dommage que les grands partis tels que RDC et MLPC ne disposent pas de logiciel de gestion des élections pour aider leurs électeurs et la nation à comprendre l'incivisme de l'ANE.
Il faut respecter la volonté du peuple, car elle est sacrée, nul n'a le droit de la détourner.

ndjonibangotimbi 10/01/2016 11:32

Pour ma part, il n'y a pas de fumé sans feu. Les échos de fraudes massives des élections commencent à prendre beaucoup d'ampleur à tel point que certains centrafricains commencent à se douter de la crédibilité de ces élections et attendent le jugement de l'instance supérieure qui est la cour constitutionnelle avant de se soumettre au verdict des urnes. Au moins pour la première dans l'histoire de la RCA, on aurait éradiqué pour toujours le phénomène des élections truquées.

mdas 10/01/2016 08:51

Nous allons saisir le haut conseil de communication pour ce genre d'allégation et d'incitation à la révolte que vous profanez en ce jour sensible que tout le peuple aspire au sorti de la crise.

mdas 10/01/2016 08:46

Est-ce que vous êtes une presse professionnelle? de n'importe quoi. Vous ne méritez même pas d'être un Élevé journaliste; Est-ce normale pour vous de cultiver la haine? A partir d'aujourd'hui, vous n'aurez plus de crédibilité? Cette faute lourde, manque de déontologie journalistique mérite une poursuite judiciaire et suspension immédiate de votre journal pour publication.

alia 10/01/2016 08:37

Est-ce que vous pouvez nous laisser tranquille? L’échec n'est pas un fait en soi. Le Centrafricain ont décidé de mettre fin aux démagogues, et son choix va bientôt s'orienter entre ces deux Hommes Aimés par les Centrafricains. Dieu est au contrôle, votre Ziguelé que vous aspirez le voir aux affaires de l'Etat avec l'Appui de la France, Dieu a dit STOP, il ne veut plus que les Commerçants du Sang de son peuple continue de moquer... Vous avez la mémoire courte? n'est-ce pas que ce Ziguélé à l'origine de la souffrance de ce peuple durant 3 ans? Et pensez-vous que ce peuple est bête de faire confiance à un gare comme celui-ci? Arrêter de pleurnicher les presses ziguéléennes... vos tapages médiatiques ne serviront à rien, le peuple a déjà décidé ... parlons-nous des choses importantes que de vous contenter pleurnicher pour un candidat qui rejeté par le peuple que la France veut imposer.