LE JOUR D'APRÈS PAR THÉOPHILE EKA NZE

Publié le par TAKA PARLER

 THEOPHILE EKA
THEOPHILE EKA

Mes chers amis,

En ce deuxième jour de l'année de grâce pour le Centrafrique notre pays, moments de vœux graves, souvent sempiternels, de fois appuyés,

Les miens se posent sur le socle de l'amour ardent, ces jours derniers, par vous démontrés pour notre beau pays!

Je formule le vœux si simple mais inestimable de paix pour notre nation et vos familles respectives.

Après ces périodes où bestialité et barbarie ont chevauché la raison dans notre paisible nation, nous avons démontré aux yeux du monde notre capacité à surmonter nos divergences!

Les positionnements politiques, films des différences qui tel un potier, polissent la démocratie font le lit du rayonnement de notre intelligence nationale.

Les lendemains des élections sont douloureux car au fil des dépouillements des bulletins de votes, beaucoup restent pantois!

Une élection est faite pour gagner ou perdre, en Centrafrique nous n'inventons nullement le fil à couper le beurre!

C'est juste trivial.

Le temps s'égrène et l'espoir d'un second tour s'amenuise pour certains de nos candidats et particulièrement le mien!

Il y a cependant des combats qu'on perd avec la victoire du plaisir, celui d'avoir fait battre la coulpe du pardon sur la poitrine de l'Homme qui, hier, était mon voisin!

Celui que mon comportement ou le sien nous a fait nous comporter, l'un et l'autre, comme des monstres!

Un penseur disait:

"Si je n'aime que les miens, qu'aurais-je fait de si extraordinaire"?

Moi chrétien catholique, lui musulman, nous avons réussi l'exploit, sinon franchi le rubicond de la méfiance réciproque!

Je sais que désormais Yassi et Débóh s'assiéront à la table de la concorde dans un Centrafrique harmonieux.

Un second tour entre AGD et DK semble se dessiner!

L'occasion de les féliciter, si jamais la Cour Constitutionnelle le confirmait!

Pour ma part, chers compatriotes de l'ancienne fraternité du Rassemblement Démocratique Centrafricain, ici, à jamais, nos chemins se séparent!

Autant, Grand K était, incontestablement un Grand Homme d'État, autant je me refuse de croire en la capacité de DK à diriger notre nation!

Je réitère mon déterminatif "amorphe" qui créa polémique d'autant que certains ont cru à une grosse insulte!

Cela signifie simplement, selon le Grand Larousse, un manque d'énergie!

Personne ne me démentira au RDC que DK aurait l'énergie de Grand K!

De toute façon, le peuple est souverain et choisi ses représentants!

Le RDC reste un grand parti politique avec des hommes d'exception comme dans d'autres partis politiques, à ses militants, je rends un hommage appuyé!

Pour ma part, j'ai toujours dénoncé la participation du RDC à l'AFDT, le rapprochement du RDC avec ZIGUELÉ, TIANGAYE et compagnie qui à mon humble avis est une alliance contre nature!

La fresque du second tour nous offrirait l'AFDT soudé autour de DK, tableau qui serait la copie conforme de l'ancienne Séléka appelant à voter DK!

Ubuesque!

Karim MECKASSOUA n'étant pas un parti politique à moins d'en créer un, ma bosse, je continue à la traîner!

Je prends ma pause, je me pose, point je n'ose, juste une prose et je m'oppose!

Demain encore on me dira "tèka mo tè gué"!

Pourtant la réalité est là, l'aventure avec Karim s'arrête ici, faute de structure politique!

Le Centrafrique vivra, malgré tout!

THEOPHILE EKA

Publié dans Election

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article